Archive

Category Archives for "Pédagogie musicale"

Si vous êtes professeur de musique ou musicien-intervenant, utilisez les nouvelles technologies pour animer vos classes et vos ateliers

Pratiquez le gamelan javanais à Strasbourg

les gongs du gamelan javanais

 Pratiquez le gamelan javanais à Strasbourg 

 Découvrez ou poursuivez votre pratique musicale 

sur le Gamelan Javanais Kyai Kumandang  

Les grands gongs du gamelan javanais
ÉditerToucherPartagerPlein écran

Pour vous initier aux instruments traditionnels du gamelan javanais : gongs, métallophones, tels qu’ils sont pratiqués collectivement dans la tradition indonésienne.

Une expérience musicale exceptionnelle en immersion dans les résonances magiques du bronze, 

orchestrée par Sylvie Chantriaux.

Pour adultes et enfants

Enfants accompagnés : âge minimum 7 ans - Enfants seuls : âge minimum 10 ans

Sylvie Chantriaux

Sylvie Chantriaux souriante et assie au centre de son gamelan javanais Kyai Kumandang
ÉditerToucherPartagerPlein écran

Musicienne et flûtiste de formation classique, titulaire du Diplôme de Musicien Intervenant, Sylvie Chantriaux a rencontré le gamelan javanais il y a 26 ans. Après ses premiers apprentissages en Europe, elle approfondit sa connaissance du répertoire savant et populaire au cours de ses longs séjours en Indonésie, où elle suit le cursus de l’Institut des Arts Indonésiens de Solo, tout en pratiquant le gamelan au sein d’orchestres traditionnels variés, lors de concerts, fêtes, mariages ou représentations théâtrales.

De retour après 7 années de résidence à Java, Sylvie Chantriaux développe aujourd’hui des projets éducatifs et artistiques autour de la pratique de son gamelan javanais Kyai Kumandang, au CFMI de Sélestat où elle enseigne, à Strasbourg avec Audiorama depuis 2012 et en résidences ponctuelles en France.

Des nouvelles formules pour la saison 2022/23

Le Groupe Hebdomadaire

Les jeudis de 19h15 à 21h15 - les samedis de 15h à 17h (en alternance : une semaine le jeudi, la suivante le samedi, etc...)
du 29 septembre 2022 au 30 juin 2023
soit 30 séances, 60h en tout

Plein Tarif : 240 € + cotisation 8 €
Tarif réduit * : 150 € + cotisation 8 €
Tarif solidaire * : 0 € + cotisation 8 €

Infos sanitaires

Les gestes barrière sont respectés en fonction des règlements en vigueur.

infos : Sylvie Chantriaux 06 48 86 85 07

Formule Bi-mensuelle

2 jeudis ou 2 samedis par mois
Jeudi 19h15 à 21h15 ou Samedi 15h à 17h
du 29 septembre 2022 au 30 juin 2023
soit 15 séances, 30h en tout
Plein Tarif : 150 € + cotisation 8 €
Tarif réduit * : 95 € + cotisation 8 €
Tarif solidaire * : 0 € + cotisation 8 €

Séance - Découverte

Pour que vous puissiez découvrir :
Choisissez votre dimanche - 15h à 17h

11 décembre 2022, 22 janvier, 26 février ou 26 mars 2023
Tarif unique de 17 € / par séance et par personne - carte cadeau sur demande
Inscription possible par le Pass Culture pour les 15 à 18 ans

* Les tarifs s'adaptent à votre situation

Tarif réduit

Enfant, étudiant, demandeur d'emploi ou habitant Meinau / Neuhof ou quotient familial compris entre 500 et 900

Tarif solidaire

Quotient familial inférieur à 500

NB : Dans tous les cas, un justificatif de votre situation nous est nécessaire pour valider votre réduction de tarif.
Merci d'avance de nous l'envoyer par email à contact@audiorama.org

Votre inscription et votre paiement

  • Vous pouvez payer par chèque en nous l'envoyant par courrier à : Audiorama 2 rue du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg, accompagné obligatoirement de ce bulletin d'inscription : Je télécharge le bulletin d'inscription.
  • Mais la manière la plus simple est de payer par carte de crédit ou par paypal en utilisant tout simplement le panier ci-dessous.
  • Dans tous les cas, si vous avez droit à un tarif réduit, votre inscription ne sera validée que lorsque nous aurons reçu vos justificatifs.
  • Les dates de séances sont précisées dans les questions posées fréquemment, ci-dessous.

Les questions posées fréquemment

Quelles sont les dates précises des séances ?

Est-il nécessaire d'avoir déjà pratiqué la musique ?

Est-ce qu'il est possible de financer une séance de gamelan par mon Pass Culture ?

Quels sont les justificatifs acceptés pour les tarifs réduits ?

Quels sont les moyens de paiement possibles ?

Pratique artistique en collèges et lycées

pratique artistique en classe

Pour l’année scolaire 2022/23, l’association Audiorama propose des ateliers de pratique artistique en collèges et lycées. Coconstruits avec les enseignants, ces projets sont éligibles au Pass Culture Pro et proposés aux établissements situés dans un rayon de 100km autour de Strasbourg.

Depuis plus de 10 ans, Audiorama expérimente sur plusieurs quartiers à Strasbourg une démarche d’ateliers de pratique artistiques, création, réalisation vidéo, podcast et pratique musicale. Destinés aux débutants comme aux expérimentés, ces ateliers font la part belle aux nouvelles technologies : applis sur ipads, ludiques, légères et attirantes.

Le plaisir de manipuler les sons et les images avec les outils numériques du quotidien renforce l’engagement des enfants et des jeunes dans les démarches créatives et la pratique artistique. Illeur démontre qu’ils peuvent se les approprier pour autre chose que leurs réseaux sociaux habituels.

N’oublions pas non plus qu’à côté du virtuel, les pratiques artistiques des cultures traditionnelles existent toujours et qu’elles peuvent élargir notre champ de perception. Voilà pourquoi un orchestre de gongs indonésiens est aussi là pour ouvrir à l’expérience collective, aux sonorités très zen de l’autre bout du monde.

Le nouveau dispositif inauguré par le Pass Culture Pro permet à Audiorama de faire des offres d’activités créatives aux enseignants avec leurs classes via la plateforme Adage. A partir de ces offres, il est très facile de co-construire avec les enseignants des interventions de pratique artistique qui s’adaptent à leurs projets de classes, quelles que soient les disciplines.

pratique artistique réalisation podcast - voix off - une femme en doublage
pratique artistique sur ipad
pratique artistique : Sylvie Chantriaux souriante et assise au centre de son gamelan javanais Kyai Kumandang

Pratique artistique et découverte des médias

L’offre d’Audiorama s’articule autour de 4 dominantes qui peuvent être prises seules ou combinées.

Musique sur ipads

Autour de plusieurs applis musicales, à la fois très ludiques et à forte valeur pédagogique, les élèves peuvent s’exprimer en composant, en arrangeant et en improvisant. Ils abordent ou se réapproprient ainsi les éléments de base de la musique en jouant avec les sons. La classe entière est occupée individuellement ou en tout petits groupes et se rassemble autour de l’écoute des musiques mises en chantier.

Réalisation de podcasts

Ecrire pour la voix parlée, entraîner son élocution, scénariser des épisodes de podcast, faire des interviews, les monter et les mixer, travailler en équipe. Cet atelier peut s’inscrire dans un projet de classe sur toutes les thématiques et dans toutes les disciplines. Une pratique des nouveaux médias et un excellent entraînement aux épreuves des oraux du brevet et du bac.

Réalisation vidéo

Scénario, tournage, montage : de la feuille de papier à la projection, l’approche technique peut se faire en combinant les ipads et l’ordinateur. Là encore il s’agit d’écrire, mais aussi de mettre les mains dans le cambouis. Ces ateliers vidéo peuvent s’adapter très facilement à tous les projets de classe, dans toutes les thématiques. Autoportraits, interviews, présentations pédagogiques, fictions, humour …

A l’orchestre avec la classe

Cette offre unique en son genre est une découverte de la culture indonésienne et de la pratique du gamelan javanais. Cet orchestre de gongs et de métallophones porte des valeurs collectives très fortes, notamment le respect des instruments et la coordination avec ses partenaires.
Musique, géographie, histoire, philosophie, arts plastiques, autant de disciplines qui peuvent être fortement intéressées par cette découverte exceptionnelle du gamelan.

Les offres de pratique artistique sur la plateforme Adage

Tous les enseignants des collèges et lycées ont accès aux offres d’Audiorama sur le portail Adage. Pour les consulter, il faut chercher Audiorama. Chacune des 4 offres de pratique artistique propose une vision globale de l’activité, des conditions requises et des possibilités d’adaptation à un projet pédagogique.

Tout l’équipement est fourni par Audiorama. Les 3 premiers ateliers ont lieu dans les établissements scolaires, à condition qu’ils soientt situés dans un rayon de moins de 100km autour de Strasbourg. Seul, l’atelier de découverte du gamelan javanais se déroule lui dans une école de Strasbourg et suppose donc un déplacement du groupe pour y participer.

A partir de la fiche de chaque atelier sur la plateforme Adage, les enseignants peuvent contacter Audiorama afin de poser toutes leurs questions et co-construire avec les animateurs un projet d’intervention adapté à leur enseignement.

Le financement de ces interventions de pratique artistique est assuré par le dispositif du Pass Culture Pro (Drac et Education Nationale).

Pour plus d’informations, contactez : Bruno de Chénerilles contact@audiorama.org

Retour Accueil

La Frog Touch

La Frog Touch - logo


Les frères Carillo ont inventé un dispositif numérique qui permet de jouer de la musique en se touchant les mains : la Frog Touch. Génial pour les profs de musique et les musiciens-intervenants !

Des pattes de grenouille et une mare aux grenouilles, ca pourrait faire sourire… Encore un truc pour les gosses … Oui, mais c’est du sérieux : ca fonctionne super bien, ca ne bug pas, c’est bourré d’intelligence artificielle et c’est Made in France. Ce qui ne gâte rien.

Ecoutez l’interview d’Olivier de La Frog Touch :

Ca vous arrive dans une toute petite boite qu’on peut mettre facilement dans son sac. Les profs et les intervenants apprécieront. Ca peut fonctionner avec un ordinateur ou un ipad. On l’installe en 5 minutes, ca aussi c’est précieux. Des petits pads très souples pour y poser les mains ou les pieds. On connecte en usb à l’appli. Et il n’y a plus qu’à se toucher les doigts ou le nez et les sons fusent. C’est aussi simple que çà, la Frog Touch.

La Frog Touch - dessin du dispositif


Mais pour faire fonctionner tout çà, les frères Carillo ont cherché des matériaux évolués, de la connectique de précision, soudé des cartes électroniques et ajouté une bonne dose d’intelligence artificielle qui permet à l’appli de gérer les sons.

Des banques de sons avec des presets et vos propres sons

Et justement, les sons : c’est çà qui nous intéresse peut-être le plus… Des banques de sons sont à disposition : accords de guitare, de piano électrique, sons de la nature, percussions, etc… et vous pouvez aussi enregistrer vos propres sons pour vous lancer dans une création musicale.

Un test en vraie grandeur s’imposait. J’ai fait 4 ateliers avec des élèves de CM1/CM2 non-musiciens. Ils ont été captivé par ce type de jeu musical qui produit instantanément des sons musicaux gratifiants. C’est très ludique, mais il ya de quoi apprendre également. Leur travail a été de se coordonner pour jouer ensemble et en place rythmiquement. Rester concentrés et jouer collectif.

La Frog Touch : un outil pédagogique prometteur

Vous comprenez tout de suite l’énorme intérêt pédagogique. Et on peut aller beaucoup plus loin. On peut tout à fait en faire une partie d’un orchestre avec des instruments, des voix. D’ailleurs, vous pourrez aussi créer un accompagnement pour un chant assez facilement et 4 à 8 élèves pourront le jouer avec la Frog Touch.

Personnellement, j’envisage déjà des créations électroacoustiques avec des sons originaux, des ipads et bien sûr : la Frog Touch, toujours avec mes élèves dans les écoles élémentaires, mais aussi pourquoi pas au Collège, avec des classes CHAM ou en école de musique. Ce dispositif est très intéressant à utiliser en éveil musical, mais aussi en Formation Musicale (rythme, tempo, mise en place, grilles d’accords …).

L’entreprise des frères Carillo connait déjà un grand succès, notamment au Québec où on sait que l’enseignement musical est très développé dès l’école élémentaire. De nouvelles banques de sons, des nouvelles créations, des mises à jour sont prévues.

Ils cherchent également des collaborations avec des enseignants et des chercheurs dans des projets de terrain. Le dispositif devrait aussi faire merveille pour aider dans les thérapies des troubles dys et autres handicaps, notamment mentaux et moteurs.

Plus d’info sur le site web de la Frog Touch : https://lafrogtouch.com/

le logo de La Frog Touch

Retour Accueil

Nyumba : au service des professeurs de musique

Nyumba App logo

Une appli révolutionnaire pour l'enseignement musical. Comment gérer les élèves, leurs exercices, échanger avec eux, tracer leur parcours... ? Nyumba fait tout çà sur smartphones : le vôtre et ceux de vos élèves.

Vous pouvez aussi écouter cet article en audio :

Un professeur de musique peut passer un temps fou à utiliser plein d’outils différents pour renforcer et moderniser son enseignement. La vidéo, l’audio bien sûr.

Mais la communication avec ses élèves, leur famille, le suivi du parcours de chacun d’entre eux est le plus souvent un véritable casse-tête. Et c’est sans compter que le travail individuel et l’engagement de l’élève est d’une importance vitale pour sa progression.

L’enseignant peut avoir à gérer des classes de formation musicale, par exemple et des cours particuliers d’instrument.

La gestion papier à l’ancienne

Mais alors comment font-ils ?

La plupart ont sans doute un grand cahier ou un grand classeur avec plein de feuilles dedans pour suivre leurs élèves et leurs travaux. Ils photocopient les exercices, les partitions … Du papier, toujours du papier … A l’ancienne.

Et leurs élèves égarent volontiers ces feuilles de papier qui ne les amusent pas du tout. Le prof lui aussi ne s’amuse pas à gérer, classer tout çà.

Certes, j’en vois qui s’organisent un peu en trimballant leur ordinateur portable en cours…

Nyumba : une appli pour gérer tout çà

J’en entends déjà quelques uns me dire : – Ah, ce serait le rêve !

Et bien çà existe. Moi-même je n’en croyais pas mes yeux au fur et à mesure que je m’intéressais de plus près à cette appli.

Au début, on se dit : – Ca ne va pas faire tout le job, il y aura des tas de gadgets complètement à côté de la plaque. C’est ce qu’on voit le plus souvent sur les applis pédagogiques, surtout musicales d’ailleurs.

Avec Nyumba, rien de tout çà. L’appli est pertinente de bout en bout. Alors j’ai voulu savoir et j’assiste à un webinaire de présentation en ligne. Grosse surprise : les intervenants qui présentent ne sont pas le développeur et le responsable du marketing. Ce sont deux professeurs de musique. Visionnez le replay : https://youtu.be/y1ygzUt0P8Y

Et voilà l’explication : Nyumba a été conçue par des professeurs de musique pour des professeurs de musique.

Et en plus, ce n’est pas du tout du bricolage. C’est ergonomique au possible, le design est lumineux, moderne et simplissime.

J’avais une réticence : comment gérer plusieurs dizaines d’élèves et toutes ces fonctionnalités sur un smartphone ? Bon, sur une tablette ça va déjà un peu mieux, mais pourquoi l’enseignant n’aurait-il pas un tableau de bord sur son ordi ? Et j’apprends qu’ils sont déjà en train de développer cette fonctionnalité. Chapeau bas !

https://youtu.be/nc4c01ManaQ?list=TLGGNZFGWUn31vkxMzAyMjAyMg

Témoignages éloquents de profs qui utilisent déjà Nyumba

  • « Enfin l’appli dont on avait besoin. Vraiment hâte de tester avec mes élèves »
  • « Au top ! Un plaisir de travailler avec cette application, parfaitement adaptée à nos besoins. En plus les élèves adorent. »
  • « Je recommande fortement cette application. Super appli très pratique et facile à utiliser. »

Des élèves mobilisés en route vers l’autonomie !

Et leurs élèves adorent. C’est la cerise sur le gâteau : ils ont eux aussi l’appli sur leurs smartphones. Nyumba, c’est un carnet d’élève unique, digital, ludique et interactif qui leur apporte :

  • Une vue d’ensemble de leur formation
  • Une check-list à valider
  • Les consignes de leur prof
  • Des médias
  • La possibilité de créer leur propre check list
  • Auto-évaluation
  • Temps de travail chronométré
  • Appréciations des enseignants

nyumba pour les professeurs de musique

L’agenda pour votre activité

A l’heure où nous écrivons cet article, la fonction Agenda est encore en développement. Elle deviendra très vite un véritable calendrier complet pour tous vos cours réguliers individuels, collectifs et ponctuels.

C’est une fonctionnalité très importante qui devrait vous permettre de gérer intégralement votre activité d’enseignement dans Nyumba et de vous passer d’un calendrier externe.

Les tarifs de Nyumba

Les professeurs de musique peuvent tester Nyumba gratuitement. Cette version n’offre pas toutes les fonctionnalités, mais permet de se familiariser. Et de se décider : est-ce que ça me convient ? Est-ce que je fais le choix de construire ma communauté d’élèves avec Nyumba ?

Puis, ils peuvent utiliser l’appli complète avec l’abonnement Premium : 4,49 € par mois, ce qui est un prix hyper abordable au vu des services que rend l’appli.

Pour les élèves, l’appli sera gratuite.

Pour une école de musique ou un conservatoire qui désirerait généraliser l’usage de Nyumba pour tous les profs et les élèves, il existe un abonnement premium pour tout l’établissement. Le prix est à négocier en fonction de la taille de l’école avec Nyumba qui offre en plus un suivi personnalisé et des formations gratuites pour les utilisateurs.

Vraiment, je n’ai encore jamais vu d’appli dont les développeurs sont aussi à l’écoute des utilisateurs et avec une telle éthique. Incroyable, mais vrai !

Pour conclure

Après avoir testé Nyumba et leur avoir posé toutes mes questions, je suis personnellement bluffé par la pertinence de l’appli. Et vous savez bien que je ne fais jamais de publicité pour qui que ce soit.

Pour les professeurs de musique qui souhaitent gérer facilement leurs élèves, leurs exercices, dynamiser leur travail à la maison, booster leur engagement dans leur apprentissage musical, communiquer avec eux et créer une véritable communauté pédagogique, je ne vois honnêtement rien de mieux.

On est bien souvent déçu par des applis pédagogiques qui sont fabriquées la plupart du temps par des développeurs qui ne connaissent pas le métier des professeurs à qui elles sont destinées.

Avec Nyumba, rien de tel ! L’appli a été conçue avec des professeurs de musique et ça change tout.

Je recommande vivement et sincèrement cette appli à tous les professeurs de musique et tout spécialement à ceux qui suivent ma formation aux nouvelles technologies pour l’enseignement musical.

Pour aller plus loin

Regardez les vidéos de démo sur la chaîne youtube Nyumba app. Et allez faire un tour sur leur site : https://nyumba-app.com/

Puis téléchargez Nyumba sur iphone, ipad ou smartphone Androïd. Commencez sans abonnement, gratuitement et essayez avec quelques élèves.

Pas à l’aise avec les techniques audio et vidéo pour votre enseignement musical ?

Je vous propose de lire aussi cette page de présentation :


enseignement musical

Enseignement musical – Maitriser les nouvelles technologies

Maitriser Les technologies numériques en enseignement musicalPour tous les profs de musique et les musiciens-intervenantsLes ... Lire la suite

Innovant : Réflexions et projets

innovant - cerveau, coeur et émotions

L'innovation est en marche aussi dans l'éducation musicale. Innovante ? Vous avez du mal à y croire, tant l'image des partitions indéchifrables et des exercices pénibles sur l'instrument persiste dans votre mémoire. Et pourtant il existe bien d'autres manières d'aborder la musique aujourd'hui. 

Apprendre, enseigner, réfléchir et innover : les enseignants réfléchissent, utilisent les nouvelles technologies et montent des projets.

Découvrez ces projets innovants

Quelques extraits d'un entretien avec Frédéric Voisin, musicien et informaticien, au sujet de son parcours et particulièrement de son projet en cours : les Madeleines Sonores. Dans un Ehpad en Bourgogne, il conçoit et installe des paysages sonores pour les patients atteints de ... Lire la suite

De 2018 à 2021, une expérience innovante dans une école de musique à Strasbourg. Cette étude de cas présente un projet-pilote structuré de transition numérique qui emmène et accompagne l'équipe pédagogique de l'école dans la découverte et l'appropriation des nouveaux outils pour l'enseignement ... Lire la suite

Comment l’apprentissage de la musique agit-il sur notre cerveau ? Quels effets a-t-il sur la curiosité, l’attention et la mémorisation ? Quel impact sur la lecture ou le raisonnement mathématique ?Dans le monde, quelques chercheurs en neurosciences sont spécialisés dans ce domaine, dont ... Lire la suite

Un ouvrage scientifique très important paru en 2018 nous renseigne sur les bienfaits de la musique sur le cerveau. 
Résumant les avancées récentes des neurosciences, ces 13 articles de scientifiques refondent véritablement l'importance de l'écoute et de la pratique musicale.Emmanuel Bigand a dirigé ... Lire la suite

Maitriser Les technologies numériques en enseignement musicalPour tous les profs de musique et les musiciens-intervenantsLes leçons ... Lire la suite

Voir aussi


Apprendre la musique

apprendre la musique

Apprendre la musique, vous pensez qu'il faut commencer par en baver avec le solfège et la technique de l'instrument ? Pas du tout, il est possible de faire autrement, de manière ludique. En vous amusant avec des applis sympas, intelligentes et qui ont un fort potentiel pédagogique.

Sur votre ipad, sur votre smartphone, regardez quelques exemples d'applis dont nous avons éprouvé les qualités tout au long d'ateliers avec des non-musiciens, enfants ou adultes.

Vous allez vous éclater ! Et c'est bien çà , vous avez raison, la musique ça doit être avant toute chose du plaisir, beaucoup de plaisir.

Apprendre la musique ne doit pas se faire sans le plaisir d'écouter et de jouer avec les sons.
Alors, commencez donc par prendre du plaisir et le travail viendra après. Mais vous verrez : ça sera beaucoup plus facile de faire comme ça.

Solutions pour apprendre la musique de manière ludique

Voici une merveilleuse idée de cadeau pour vos enfants, vos petits enfants ou vos élèves. Vous verrez, ils vont adorer ! Que l’on soit en période de fêtes ou pas … S’amuser en apprenant facilement et sans s’en apercevoir ...

Une appli géniale, gratuite et très simple à utiliser pour enregistrer sa voix ou d’autres sons et jouer avec eux. Très ludique, elle fonctionne très bien sur iPad ou iPhone sans avoir besoin d’équipement complémentaire. Et elle a ...

Pour débuter cette mini-série Apprenez la musique en jouant , je vous propose cette superbe application d’une simplicité enfantine avec de très beaux sons vocaux et de beat-box. Tout vous est facilité, vous n’avez plus qu’à écouter attentivement ...

Dans le 2ème épisode de cette mini-série Apprenez la musique en jouant, je vous propose une autre application Figure, tout aussi ludique qui vous permettra de faire vos premiers pas et cette fois d’inventer et de construire très ...

Animoog est un magnifique synthé professionnel spécialement conçu pour l’iPad par Moog Music. (R)éveillez votre invention musicale avec cet appli hors du commun, que vous soyez un parfait débutant ou un musicien électronique aguerri. Retour dossier Apprendre la ...

Voir aussi


Pourquoi et comment rénover votre enseignement musical

education musicale : accordoeons et paysage sonore

Que vous vouliez apprendre ou enseigner la musique, les nouvelles technologies apportent des outils souples, ludiques et très abordables pour l'éducation musicale.

Poser les bonnes questions, chercher des réponses. La première et la plus globale est incontestable : l'éducation musicale a plus que jamais besoin d'innovations pédagogiques et technologiques.

Pourquoi rénover l'éducation musicale ? 

eduatcion musicale ecole de musique pédagogie musicale : piano et ipad

Éditer

education musicale trio de smartphones

Éditer

Le poids de l'enseignement musical académique est encore trop important en ce début du 21ème siècle. Très élitistes, les conservatoires et nombre d'écoles de musique ne prennent pas encore suffisamment - et parfois pas du tout - en compte les objectifs de l'éducation musicale pour tous. 

La pratique artistique est vitale

Malgré les déclarations louables de politique générale des différents gouvernements qui se succèdent, l'Education Nationale n'a toujours pas accordé une place majeure à la pratique artistique et notamment musicale à l'école.

Dans les faits, sur le terrain, quelques projets d'enseignants et d'artistes-intervenants tentent de combler le vide sidéral des programmes officiels dans ce domaine. Ils sont la plupart du temps financés par d'autres institutions, les collectivités territoriales et le Ministère de la Culture et non pas par le Ministère de l'Education Nationale.

Pourtant le renforcement des compétences et des valeurs des élèves, notamment celles de l'écoute active, du partage, de la prise de responsabilité et de la cohésion sociale, bénéficie directement à leur réussite scolaire.

Les nouvelles compétences attendues

Cela n'est plus à prouver : la pratique artistique et la pédagogie de projet contribuent beaucoup plus au développement des nouvelles compétences attendues à notre époque que la simple acquisition des fameux savoirs de base à l'école élémentaire, puis à celle des connaissances des matières enseignées au secondaire.

Il en est de même au niveau de l'enseignement musical. Solfège, théorie et instrument ne suffisent pas et même entravent la réussite de la plupart des débutants en musique, quand l'éveil musical est totalement négligé.

L'éveil n'a pas vocation à être bâclé et n'est pas réservé à la petite enfance. Pour la bonne raison qu'il devrait être la pratique offerte à tous, enfants mais aussi adultes et tout au long de la vie. 

Comment innover en éducation musicale ?

education musicale ecole de musique accordéons et ipad

Éditer

education musicale : ipads et smartphones

Éditer

Comme dans toute activité aujourd'hui et quelle qu'elle soit, les nouvelles pédagogies et les technologies numériques peuvent apporter à l'enseignement et à l'éducation musicale de nouveaux moyens, de nouvelles pratiques.

Importance fondamentale de l'écoute

Savoir écouter est une compétence fondamentale , tant au niveau sociétal, donc partagée par tous, qu'au niveau musical. Il est donc urgent de l'enseigner à tous les enfants dans les écoles et bien sûr tout particulièrement aux débutants en musique, qu'ils soient enfants ou adultes.

Sans rire, on pourrait aussi prévoir des cours de rattrapage pour les musiciens professionnels. En effet, dans leur immense majorité, ils n'ont pas eu le privilège d'être correctement enseignés dans leur parcours de formation.

Interactivité et souplesse des tablettes et smartphones

Les dix dernières années ont vu le déploiement d'un stade technologique tout à fait nouveau avec les tablettes tactiles et les smartphones.

La souplesse de nos nouveaux terminaux, leur interactivité, leur sensibilité, leur mobilité révolutionnent tous nos secteurs d'activité et nos loisirs.

Ce ne sont plus du tout de simples lecteurs de contenus, mais ils permettent d'agir, d'enregistrer, de mettre en forme et de diffuser.

Dans le domaine musical, notamment : un grand nombre d'applications ludiques et très bon marché permettent à tout le monde de jouer avec les sons, de les enregistrer, de les transformer et de les diffuser, de les partager avec nos proches, nos relations et avec encore beaucoup plus de monde sur les réseaux sociaux.

Dorénavant, la possibilité d'être acteur·actrice de son propre éveil musical, de son éducation musicale est offerte au plus grand nombre. Il est grand temps que le monde de l'enseignement et de l'éducation musicale se les approprient pour gagner en souplesse, agilité, engagement et pour réduire les inégalités énormes que nous connaissons dans ce domaine.

Pour aller plus loin

Maitriser Les technologies numériques en enseignement musicalPour tous les profs de musique et les musiciens-intervenantsLes leçons ... Lire la suite

L'innovation est en marche aussi dans l'éducation musicale. Innovante ? Vous avez du mal à y croire, tant l'image des partitions indéchifrables et des exercices pénibles sur l'instrument persiste dans votre mémoire. Et pourtant il existe bien ... Lire la suite

Apprendre la musique, vous pensez qu'il faut commencer par en baver avec le solfège et la technique de l'instrument ? Pas du tout, il est possible de faire autrement, de manière ludique. En vous amusant avec des ... Lire la suite

Que vous vouliez apprendre ou enseigner la musique, les nouvelles technologies apportent des outils souples, ludiques et très abordables pour l'éducation musicale.Poser les bonnes questions, chercher des réponses. La première et la plus globale est incontestable : ... Lire la suite


Enseigner la musique

enseigner la musique - education musicale : ipads et smartphones

Vous êtes professeur de musique ou musicien-intervenant ? Soucieux d'avancer, d'innover et d'obtenir plus d'engagement de vos élèves. Vous pouvez leur offrir des outils plus ludiques dont ils vont raffoler : des applis sur tablettes et smartphones.

Oui, pourquoi ne pas utiliser votre smartphone, leur smartphone quand ils en ont ? 

Mais évidemment ce ne sont pas des gadgets. Encore faut-il les utiliser de manière réfléchie, dans le but de rafraîchir votre pédagogie musicale.

D'ailleurs avez-vous déjà réfléchi à l'importance de l'écoute ? Quelle écoute ? Comment distinguer les différentes formes d'écoute ? 

Enseigner la musique de manière ouverte, réfléchie et innovante, ca pourrait bien devenir votre objectif principal pour les années à venir, si vous voulez captiver vos élèves et les sur-motiver.

Enseigner la musique de manière évolutive, en perpétuel renouvellement...

Enseigner la musique en innovant

Maitriser Les technologies numériques en enseignement musicalPour tous les profs de musique et les musiciens-intervenantsLes leçons ... Lire la suite

Pour l’année scolaire 2022/23, l’association Audiorama propose des ateliers de pratique artistique en collèges et lycées. Coconstruits avec les enseignants, ces projets sont éligibles au Pass Culture Pro et proposés aux établissements situés dans un rayon de 100km autour ...Lire la suite

Les frères Carillo ont inventé un dispositif numérique qui permet de jouer de la musique en se touchant les mains : la Frog Touch. Génial pour les profs de musique et les musiciens-intervenants ! Des pattes de grenouille et ...Lire la suite

Une appli révolutionnaire pour l'enseignement musical. Comment gérer les élèves, leurs exercices, échanger avec eux, tracer leur parcours... ? Nyumba fait tout çà sur smartphones : le vôtre et ceux de vos élèves. Vous pouvez aussi écouter cet article ...Lire la suite

Vous êtes professeur de musique ou intervenant·e en Alsace, en Région Grand Est ou Franche-Comté.Vous voulez élargir l'horizon de votre enseignement musical, de vos interventions en pratique ou éveil musical, décupler l'engagement de vos élèves et notamment des plus ...Lire la suite

Une application formidable pour jouer avec les sons !Fonofone est le résultat de plusieurs années de recherche du compositeur Yves Daoust et de son équipe du Cosimu à Montréal. Une ouverture de plein-pied dans la musiqueélectroacoustique pour une pédagogie ...Lire la suite

Depuis plus de 10 ans, je suis persuadé que l'écoute est primordiale dans l'éveil musical et l'apprentissage de la musique. Au fond c'est la chose la plus importante que je puisse transmettre dans mon enseignement et mes interventions pédagogiques ...Lire la suite

L'initiation à une écoute active est la base même du travail d'éveil musical pour les enfants mais aussi pour tous les musiciens-débutants. Différentes situations, parcours, protocoles d'écoute, permettent aux débutants d'entendre, de reconnaître et d'analyser les paramètres du son.Retour ...Lire la suite

Voir aussi


Alzheimer – Les Madeleines Sonores de Fred Voisin

Alzheimer Fred Voisin

Quelques extraits d'un entretien avec Frédéric Voisin, musicien et informaticien, au sujet de son parcours et particulièrement de son projet en cours : les Madeleines Sonores. Dans un Ehpad en Bourgogne, il conçoit et installe des paysages sonores pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Le parcours de Frédéric Voisin

Frédéric Voisin a étudié la musicologie en Sorbonne, la sémiologie à l’EHESS, la linguistique inuit à l’Institut National des Langues Orientales (INALCO).

Son parcours professionnel commence en 89, lorsqu'il développe pour le CNRS, avec l'ethnomusicologue Simha Arom, les premières expériences d’ethnomusicologie interactive avec analyse/synthèse audionumérique en Centrafrique et en Indonésie.

Assistant musical à l’Ircam de 1995 à 2004, puis réalisateur indépendant, il participe à de nombreuses créations musicales auprès d’associations, de compositeurs, de chorégraphes et de réalisateurs de renommée nationale et internationale.

A la croisée des domaines artistiques, scientifiques et techniques, ses recherches sont présentées et mises en œuvre lors de conférences, d’ateliers, d’installations musicales et de concerts.

Il exerce actuellement une activité indépendante de création et de design, enseigne l’informatique musicale dans différents cadres associatifs, universitaires et de formation professionnelle...

Frédéric Voisin raconte dans le détail son parcours atypique d'artiste expérimentateur entre musique et science dans le podcast qui lui est consacré et que je vous conseille vivement d'écouter.

Alzheimer - Fred Voisin en Centre-Afrique

Vous pouvez écouter ici l'intégralité (38 mn) de cet entretien avec Fred Voisin :

Extraits de l'entretien - Alzheimer et Madeleines Sonores

Bruno de Chénerilles : - Comment ce projet des Madeleines Sonores a-t-il commencé, quelle en est l'origine ?

Frédéric Voisin : - … Je travaillais avec les Universités de Bourgogne sur un projet de recherche dans lequel on essayait de voir comment la musique peut ralentir l'évolution de la maladie d'Alzheimer.

Et un médecin, le Dr Jeannin m'a contacté parce qu'il avait eu connaissance de ce projet de recherche et il m'a expliqué de son point de vue comment le son en général, pas seulement le musique, peut aider les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, comment il peut participer à ralentir l'évolution de la maladie.

Je trouvais son approche tout à fait pertinente et je pouvais tout à fait l'aider à mettre en œuvre ses idées du point de vue sonore.

On a étudié la question ensemble. Il s'agissait surtout de faire revenir des souvenirs anciens à travers le son. Et nous avons commencé à expérimenter dans l'Ehpad dans lequel il travaille. Et ça marche pas mal en effet. Indépendamment de l'évolution de la maladie, les patients se souviennent très bien en fait de l'origine des sons qui leur rappellent des souvenirs personnels anciens...

BC : - Pourrais-tu décrire très simplement les dispositifs techniques que tu as mis en place dans cet Ehpad ?

FV : - … Je me suis d'abord occupé des espaces communs. Il s'agit d'une unité Alzheimer fermée, sécurisée. Les résidents ne peuvent pas en principe sortir parce qu'ils ne sauraient pas revenir donc c'est pour éviter qu'il se perdent ou qu'il leur arrive un accident. Il faut bien en avoir conscience que c'est un environnement confiné et qu'ils vivent là pendant des mois, même des années.

J'ai commencé à diffuser des sons plutôt sympathiques, qui rappellent des choses qui existent dans la réalité au dehors, c'est-à-dire par exemple un clocher. Comme il y a du double vitrage, on entend pas les sons qui viennent de l'extérieur, surtout l'hiver où les fenêtres sont fermées. Et puis aussi des oiseaux. J'essaie de restituer en fait l'environnement extérieur à l'intérieur et sous forme de balises, de repères sonores dans les différents espaces communs de l'établissement.

Et ensuite il y a la deuxième étape où j'ai commencé à sonoriser les chambres individuelles. C'est assez différent. L'idée c'est de diffuser des sons qui rappellent à chacun de manière individuelle des souvenirs personnels qui sont liés à l'histoire de leur vie, si possible des souvenirs anciens.

Il faut savoir que la maladie d'Alzheimer affecte les mémoires plutôt immédiates, les mémoires de travail, les mémoires a quelques heures où a quelques jours ou quelques semaines. Mais ce qu'on appelle la mémoire épisodique, les souvenirs anciens eux restent pour leur plus grande partie.

Donc les patients se souviennent assez bien de leur jeunesse, même de leur enfance. Pour moi il s'agit donc de rechercher des sons de la vie, des activités qui correspondent aux années d'après guerre pour ces générations de malades ...

Le dispositif sonore pour les malades Alzheimer de l'Ehpad

le dispositif de diffusion des Madeleines Sonores à l4Ehpad

Disposition des haut-parleurs dans les espaces communs de l’Unité Alzheimer : 
- Les points de diffusion des points de repère dans les espaces communs : séquences anthropophoniques (activités humaines, géophoniques (sons des éléments) et biophoniques (animales)
- Les chambres ont chacune deux points de diffusion (cercles bleus plus petits).


BC : – Quels rapports entretiens-tu avec l'équipe soignante ? Ce sont simplement des retours que tu as où est-ce que l'équipe soignante te suggère aussi des choses directement , des nouvelles choses auxquelles tu n'as pas forcément penser ?

FV : - … La question du feed-back, du retour, c'est très fondamental. Moi je commence à suggérer des choses et après le personnel qui est là sur place pratiquement 24 sur 24 peut effectivement me faire le retour sur la perception des patients. Et donc ça me permet de m'adapter et d'aller plus loin.

Par exemple un son qui pourrait évoquer un sentiment de tristesse chez un patient pourrait être jugé comme étant négatif ou mal venu, mais du point de vue d'un médecin, c'est important. Un souvenir peut être triste, mais l'important c'est qu'il y a une émotion.

Il s'agit bien de faire revenir des émotions, qu'elles soient gaies ou tristes. Dans la limite d'un point de vue strictement médical, l'important c'est ce que le patient a vécu et d'entretenir ce souvenir là....

Alzheimer douche sonore sous un haut-parleur
Alzheimer dans le patio sous les hauts parleurs

Les pensionnaires peuvent très bien choisir des points d'écoute dans les espaces communs, sous les haut-parleurs implantés dans le plafond.


BC : - C'est beaucoup de contraintes pour ta création sonore, mais j'imagine quand même qu'au niveau de la motivation et de la créativité, ça peut être aussi une dynamique très forte, non ?

FV : - … La contrainte, ça c'est une règle de base. Je pense qu'un artiste ne peut pas créer sans contrainte. En fait c'est le cadre pour sa création. Par exemple, un peintre a besoin d'un cadre pour son tableau. Il va choisir un format, ca va devenir une contrainte et il va partir de là... C'est pareil pour la musique.

Et pour moi, la musique c'est particulier : je suis plus sensible à ce domaine-là car mes études des musiques du monde m'ont fait comprendre que les structures musicales que produit une certaine société, sont à l'image de la représentation qu'elle se fait du monde.

En tout cas ma pratique de la musique, de la création musicale est très expérimentale comme pour beaucoup d'artistes d'ailleurs. Et puis finalement c'est une recherche aussi. Un artiste, comme un chercheur scientifique, c'est pareil il va consacrer sa vie à confirmer ses intuitions et son style, sa manière de représenter le monde.

Je vois çà comme ça : c'est très très naturel pour moi la relation entre la musique et les mathématiques ou la neurobiologie. Le travail que j'ai fait par exemple de création de réseaux de neurones artificiels sur un ordinateur, ça m'a appris à comprendre le fonctionnement du cerveau.

Alors après quand on travaille sur la maladie d'Alzheimer et la dégénérescence cérébrale, on en est tout proche...

BC : - Et finalement, tu es dans une forte relation entre Art et Science, mais aussi entre Musique et Société, n'est-ce pas ?

FV : - … Exactement. A ce sujet, je côtoie dans ce travail aussi des musiciens-intervenants qui viennent faire de la musique avec beaucoup de passion et d'engagement avec les patients. C'est tout à fait complémentaire avec mon travail qui lui relève aussi de la musique, mais au sens de Murray Schafer, la musique du monde, les paysages sonores du monde et de notre mémoire.

La pluie, l'orage, les ruisseaux, l'eau, les craquements, des choses comme ça, voilà mes matériaux. C'est une autre approche artistique.

Et une fois que le système informatique est installé, je disparais, je ne suis plus là. Mais d'une certaine manière, je reste là, dans le programme que j'ai écrit qui lui est joué. Il continue à être joué en mon absence...

BC : - Comment un tel projet, atypique et au long cours, complètement hors cadre, peut-il se financer ?

FV : - … Il faut évidemment qu'il y ait une forte motivation de l'équipe soignante et administrative au départ, ce qui est le cas dans ce projet. Donc cette implication très forte du système de santé nous a permis déjà d'obtenir des aides du Département et de l'Agence Régionale pour la Santé.

Mais il s'agit aussi d'obtenir des soutiens publics, académiques à la recherche scientifique. Et il nous faut encore chercher des soutiens des fondations privées, notamment de celles qui s'occupent de la maladie d'Alzheimer...

Vous pouvez écouter l'intégralité de cet entretien avec Frédéric Voisin sur notre podcast Plan Sonore.

Plus d'infos sur Frédéric Voisin, son projet des Madeleines Sonores et ses autres activités, actions et expérimentations sur son site internet : http://fredvoisin.com

Vous pouvez écouter ici l'intégralité (38 mn) de cet entretien avec Fred Voisin :

A lire aussi


Ecole de musique au 21ème siècle

education musicale : accordoeons et paysage sonore

De 2018 à 2021, une expérience innovante dans une école de musique à Strasbourg. Cette étude de cas présente un projet-pilote structuré de transition numérique qui emmène et accompagne l'équipe pédagogique de l'école dans la découverte et l'appropriation des nouveaux outils pour l'enseignement musical.

Ce projet ambitieux est né d'une collaboration toute simple sur le terrain entre l'Ecole de Musique de Koenigshoffen et Audiorama : un atelier de musique sur tablettes tactiles, mené par Bruno de Chénerilles dans le cadre des activités périscolaires à l'Ecole Elémentaire des Romains, tout au long des années scolaires depuis 2016.

En réponse à la proposition d'un atelier de MAO à l'Ecole de Musique, Bruno de Chénerilles proposait à Nicolas Wolff, directeur de l'école, de monter un projet plus important, visant à doter l'Ecole et ses professeurs de compétences et de moyens pérennes dans le domaine des nouvelles technologies.

Il s'agissait là pour l'Ecole et son équipe pédagogique de franchir un premier pas structuré vers les usages numériques en éducation musicale, accompagné par Bruno de Chénerilles et Audiorama qui avaient déjà une très longue pratique innovante de ces outils sur le terrain en situation de création et d'éducation musicale.

Fonofone

Ce projet-pilote se voulait d'emblée exemplaire et visait à apporter à l'Ecole de Musique de Koenigshoffen une plus grande autonomie en termes de compétences et de moyens pour réaliser une transition numérique au service de l'éducation musicale. Il a vocation à inspirer d'autres écoles et conservatoires à s'engager dans cette voie.

En effet, les enjeux majeurs d'une telle transition ne se limitent pas seulement à des moyens technologiques innovants, mais ils conduisent avant tout à une rénovation pédagogique nécessaire, souhaitable et attendue pour l'avenir de l'enseignement musical.

Le projet avançait dans 4 dimensions essentielles qui correspondaient chacune à une phase du projet global qui allait se dérouler du printemps 2018 jusqu'au printemps 2021.

1. Formation

Fin 2017, ce premier volet du projet débutait en amont par un sondage auprès de tous les enseignants de l'école, qui permit de d'évaluer leurs compétences existantes et leurs attentes de formation à ces nouveaux usages dans leur activité éducative.

Les résultats de cette étude ont permis d'élaborer un programme adapté de formation professionnelle continue destinée aux 10 professeurs qui confirmaient leur engagement dans cette voie.

Ce plan de formation était porté par l'organisme AUDIO FORMATIONS dont le champ d'action est justement celui des Nouvelles Technologies du Son et de la Musique.

Il a été fondé par Bruno de Chénerilles en 2004, notamment pour y adapter au contexte de la formation professionnelle continue, son enseignement et ses expérimentations sur le terrain depuis plus de 20 ans au CFMI de Sélestat (Université de Strasbourg) et dans ses projets de terrain en Alsace et dans le quartier prioritaire Neuhof-Meinau à Strasbourg.

Ce parcours de formation professionnelle proposait des modules consacrés à la MAO, aux outils audio, à l'usage des tablettes tactiles, des smartphones et aux nouvelles pédagogies du son appliquées au terrain de l'éducation musicale.

Ces modules comportaient tous des contenus théoriques et pratiques immédiatement applicables au contexte professionnel des apprenants et validés par des réalisations sur le terrain même d'enseignement des professeurs : formation musicale, éveil musical, cours d'instruments, ateliers collectifs.

Afin de s'adapter aux plannings compliqués des professeurs de musique, les parties théoriques et même parfois pratiques de ces modules étaient dispensées le plus possible sur internet, donc à distance sur la plateforme elearning d'Audio Formations pour leur permettre de participer chez eux, à leur rythme et de s'organiser individuellement et en autonomie, tout en étant accompagnés·es à distance par le formateur.

C'était aussi l'occasion pour les professeurs de l'école de se trouver en tant qu'apprenants dans une situation éducative accompagnée à distance, d'en expérimenter les modalités et les bénéfices. L'objectif étant aussi qu'ils puissent en connaissance de cause en faire bénéficier leurs élèves dans l'exercice de leurs cours ( communication à distance avec les élèves et leurs familles ).

Les rassemblements en séances de formation présentielle permettaient de préparer, de débriefer et d'évaluer ces modules à distance mais aussi de consacrer le temps nécessaire aux activités collectives d'ateliers, comme la prise de son, la découverte d'applis sur tablettes et smartphones, l'application à des situations concrètes de jeu musical et la conception de projets éducatifs.

2. Equipement

ecole de musique

Un inventaire du matériel existant fin 2017 montrait que plusieurs professeurs disposaient déjà de quelques outils audio et informatiques utiles. Mais ce n'était pas suffisant.

En effet il apparaissait indispensable que l'Ecole puisse disposer d'un matériel adapté et de dernière génération.

Un petit parc de tablettes tactiles (ipads) et de toutes les applis musicales éducatives et pour la création.
Une station de travail nomade équipée en informatique musicale (macbook, interface audio, haut-parleurs, logiciels). Plusieurs enregistreurs numériques et leurs accessoires (supports, pieds …)

L'évolution technologique des dernières années a conduit à des outils informatiques très puissants, servis par des appareils légers, conviviaux et très interactifs. Avec les ipads, les smartphones et les laptops, on est très loin de l'inertie et de l'élitisme des gros studios électroacoustiques.

C'est là un paradoxe étonnant. L'innovation, voire la révolution considérable de la pédagogie du son et de la musique a été initiée par Pierre Schaeffer et François Delalande dans le contexte des moyens illimités dont disposaient le GRM à la Maison de Radio France à Paris dès la fin des années 40.

Aujourd'hui, ce sont les objets connectés du quotidien, les tablettes et les smartphones qui peuvent permettre de généraliser son application sur le terrain de l'enseignement et de l'éducation musicale pour tous.

Les budgets d'équipement sont en effet dérisoirement bas pour acquérir aujourd'hui des outils qui ont l'avantage d'être très puissants, conviviaux, tout en restant nomades.

3. Pratique et création

Début 2019, les enseignants formés sont en mesure de faire découvrir et d'explorer avec une partie de leurs élèves les interactions possibles entre leurs instruments traditionnels et les outils numériques.

Accompagnés et coordonnés par Bruno de Chénerilles, 6 ateliers collectifs existants  se muent en ateliers de live electronics et de musique mixte qui explorent Les interactions possibles en temps réel entre instruments acoustiques et électronique.

Comme faire est ici, plus encore qu'ailleurs, la clé par excellence de l'apprentissage, ces ateliers avaient pour objectif d'aboutir rapidement à une première en concert :

Concert créations musicales à l'école de musique

ecole de musique accordéons et ipad
ecole de musique trio de flutes traversières et électronique
ecole de musique pédagogie musicale : piano et ipad

Après 4 mois d'ateliers, les élèves et les professeurs de l'Ecole de Musique de Koenigshoffen ont présenté en concert des créations musicales pour instruments et électronique sur ipads et smartphones
En mai 2019 - Centre Socio-Culturel Camille Clauss - Strasbourg (Koenigshoffen)

15 élèves et 6 professeurs de l'école de musique ont concocté ce programme qui fait la part belle au mariage des instruments acoustiques avec les sons électroniques ou concrets.

Paysages sonores contrôlés en direct, transformations électroniques en direct des sons instrumentaux, jeux gestuels avec les sons électroniques, live electronics...

Toutes les interactions et les surfaces tactiles sur des applis ipad ont été créées sur Lemur, Figure, SmartFaust, Moog Model15 ... et parfois connectées avec Ableton Live sur un Macbookpro.

Les vidéos du concert de l'école de musique et des ateliers préparatoires

C'était le premier concert de l'école de musique au 21ème siècle, initié et coordonné par Bruno de Chénerilles à L'Ecole de Musique de Koenigshoffen à Strasbourg.

Une deuxième session d'ateliers 2020/21

A l'automne 2020, une deuxième session d'ateliers est dirigée par Bruno de Chénerilles et Nicolas Wolff en direction d'un public d'écoliers et de collégiens du REP Twinger à Koenigshoffen, à 90% non-musiciens, pour de nouvelles restitutions pour ipads et smartphones en 2021.

Un atelier web permettait également à un groupe de jeunes de s'initier à la communication professionnelle sur internet et les réseaux sociaux, dans le souci d'une démarche responsable.

L'objectif de cet atelier de communication est bien évidemment de gérer celle de ces 2 projets de création et d'une manière plus générale de structurer la communication de l'école de musique .

Une extension de cet atelier web est dirigé ensuite vers un public collégien avec des sessions d'écriture pour internet dans le temps scolaire en partenariat avec les professeurs de lettres du Collège Twinger.

Pour les autres écoles de musique

Nous l 'avons dit plus haut, ce projet se veut un pilote. Il est donc aussi destiné à en générer d'autres qui pourraient accompagner des écoles de musique ou des conservatoires, désireux de rénover de cette manière leur enseignement.

Audiorama, Audio Formations et Bruno de Chénerilles cherchent déjà d'autres terrains de collaboration pour monter d'autres projets de ce type dans le champ de l'enseignement et de l'éducation musicale pour tous.

N'hésitez pas à nous contacter : Bruno de Chénerilles contact@audiorama.org

Maitriser Les technologies numériques en enseignement musicalPour tous les profs de musique et les musiciens-intervenantsLes leçons ... Lire la suite

A lire aussi