Archive

Category Archives for "Au studio – prod. musicale"

Dans votre home-studio, vous produisez de la musique enregistrée

Studio Audio : 6 Options pour Réussir Vos Projets

studio-audiorama studio audio

Vous √™tes musicien, podcasteur, ou simplement un passionn√© de l’audio ? Vous vous demandez quel type de studio audio conviendrait le mieux √† vos projets ? Dans cet article, nous allons explorer 6 options de studio audio, du home studio amateur jusqu’au studio audio professionnel.

Pour chaque option, nous aborderons les objectifs de production, les moyens techniques nécessaires et les compétences que vous devrez acquérir.

Bien √©videmment, ces 6 options coh√©rentes sont destin√©es avant toute chose √† y voir clair. Et ne perdez jamais de vue que vous pouvez √©voluer progressivement d’une option √† une autre, au fur et √† mesure que vous allez avancer et monter en comp√©tences.

1. Le Home Studio Loisirs

C’est typiquement la bonne mani√®re de d√©marrer dans la production audio, de se faire les dents avec un studio audio amateur. Pas d’investissement co√Ľteux. Donc aucun risque √† mettre les mains dans le cambouis.

Que vous ayez d√©j√† une pratique musicale ou non, n’h√©sitez pas √† vous lancer. Cela vous permettra √©galement de jauger les difficult√©s, les comp√©tences √† acqu√©rir et de comprendre dans quoi vous vous plongez.

Objectifs de Production

  • Enregistrement de maquettes
  • Apprentissage des bases de l’audio

    Moyens Techniques

    • Micro USB : 50‚ā¨ – 100‚ā¨
    • Logiciel audio gratuit¬†: basique (Audacity) ou plus complet (MuLab)
    • Plugins de base inclus dans le logiciel
    • Casque audio : 50‚ā¨ – 100‚ā¨
    • Local¬†: une table dans une chambre ou une pi√®ce de votre appartement

      Compétences Nécessaires

      • Bases de l’enregistrement audio
      • Enregistrement et Montage simples
      • Utilisation de plug-ins de base

        produire sa musique en studio audio

        Budget Total : 100‚ā¨ – 200‚ā¨

        2. Le Studio Podcast

        Pour vous lancer dans le podcast, pas besoin d’un √©norme studio audio. Un ordinateur, un casque, un logiciel audio basique et au moins un bon micro pour la parole suffisent.

        Ensuite, je vous conseille de mettre le paquet sur une bonne formation pour pr√©ciser et consolider votre projet de podcast, bien prendre en compte les particularit√©s des techniques de la parole, les contraintes de l’√©cosyst√®me des podcasts.

        Objectifs de Production

        • Production de podcasts de bonne qualit√©
        • Interviews
        • Montage des voix et mixage des illustrations sonores

          Moyens Techniques

          • 1 Micro usb ou 2 Micros voix : 100‚ā¨ √† 200‚ā¨
          • Interface audio : 200‚ā¨ – 400‚ā¨
          • 2 micros cravate pour smartphone¬†: 280‚ā¨
          • Logiciel audio gratuit : Audacity ou MuLab
          • Local¬†: une table dans une chambre ou une pi√®ce de votre appartement

            Compétences Nécessaires

            • Prise de son des voix parl√©es
            • Techniques d’interview
            • Montage avanc√© et Mixage simple

              studio audio podcast

              Budget Total : 300‚ā¨ – 800‚ā¨

              3. Le Home Studio Passion

              Généralement, on fait passer son studio audio dans cette catégorie, quand on a attrapé le virus de la production et quand on y passe beaucoup de temps.

              La passion est n√©cessaire pour pouvoir envisager de faire carri√®re ensuite dans ces m√©tiers cr√©atifs. C’est en tout cas ce que je pense, c’est mon exp√©rience dans ce domaine qui ne souffre pas la m√©diocrit√©.

              Le studio audio Passion est somme toute l’√©volution naturelle du studio audio Loisirs. Et il sera peut-√™tre la marche vers la cat√©gorie sup√©rieure que nous verrons plus tard.

              Objectifs de Production

              • Enregistrement de chansons compl√®tes
              • Mixages multipistes de bonne qualit√©

                Moyens Techniques

                • Micro de studio √† condensateur : 200‚ā¨ – 500‚ā¨
                • Interface audio : 200‚ā¨ – 400‚ā¨
                • Moniteurs de studio : 200‚ā¨ – 400‚ā¨
                • Logiciel audio interm√©diaire (Reaper ou MuLab) : 60‚ā¨
                • Local¬†: une pi√®ce enti√®re d√©di√©e √† votre studio audio

                  Compétences Nécessaires

                  • Techniques d’enregistrement avanc√©es
                  • Mixage
                  • Mastering de base

                    Budget Total : 660‚ā¨ – 1 360‚ā¨

                    4. Le Studio Musiciens ‚Äď Compositeurs

                    Si vous √™tes compositeur ou musicien¬∑ne, m√™me amateur, vous avez int√©r√™t √† tout de suite envisager cette option, car vous √™tes certain¬∑ne d’avoir besoin d’un studio audio pour enregistrer, travailler vos compos, mixer les commandes musicales qui vous font ou vous feront vivre.

                    Le studio audio personnel est devenu un outil indispensable pour tous les musiciens et a fortiori pour tous les compositeurs.

                    Objectifs de Production

                    • Production musicale de haute qualit√©
                    • Enregistrements multipistes
                    • Composition et arrangement

                      Moyens Techniques

                      • Micros √† ruban ou √† condensateur : 1000‚ā¨
                      • Interface audio haut de gamme : 300‚ā¨ – 600‚ā¨
                      • Moniteurs de studio : 300‚ā¨ – 600‚ā¨
                      • Logiciel DAW professionnel (Cubase, Logic Pro ou Pro Tools) : 600‚ā¨
                      • Plugins professionnels Waves, Native¬†: 1 500‚ā¨
                      • Local¬†: grande pi√®ce ind√©pendante (sous-sol, garage, grenier am√©nag√©s)

                        Compétences Nécessaires

                        • Techniques de prise de son st√©r√©o et multipistes
                        • Techniques de prise de son st√©r√©o et multipistes
                        • Mixage et mastering avanc√©s
                        • Connaissances en acoustique musicale, th√©orie musicale et pratique instrumentale

                          budget home studio audio

                          Budget Total : 3 700‚ā¨ – 4 300‚ā¨

                          Plus de d√©tails sur ces options et notamment sur l’√©quipement dans cet article :
                          https://plansonore.fr/votre-home-studio-pro-avec-un-budget-limite

                          5. Le Studio Audio Prestations

                          Vous poursuivez un but commercial avec votre studio audio, c’est √† dire vendre vos prestations audio √† des clients, entreprises, labels, musiciens etc ‚Ķ

                          Il vous faut alors une installation plus définitive et plus démonstrative. Votre studio audio doit donner confiance et impressionner vos futurs clients. Ce sera souvent la visite du studio audio qui décidera votre client, ou pas !

                          Evidemment, derri√®re le visuel, le design et l’√©talage des machines, il vous faudra assurer au niveau du r√©sultat.

                          Objectifs de Production

                          • Services d’enregistrement audio pour musiciens, compositeurs, entreprises, agences de communication et boites de production audiovisuelle
                          • Production musicale, audiovisuelle
                          • Post-production¬†: doublage de voix, mixage de films, mastering …

                            Moyens Techniques

                            • Micros de studios professionnels : 1 000‚ā¨ – 2 000‚ā¨
                            • √Čquipement de traitement acoustique : 1 000‚ā¨ – 2 000‚ā¨
                            • Moniteurs de studio : 600‚ā¨ – 1 500‚ā¨
                            • Table de mixage : 5 000‚ā¨
                            • Logiciels professionnels sp√©cialis√©s Cubase, Protools, Logic Pro, Final Cut Pro, Premi√®re : 3 000‚ā¨
                            • Plugins professionnels Waves, Native¬†: 1 500‚ā¨
                            • Local¬†: ind√©pendant avec plusieurs pi√®ces et pouvant accueillir des clients

                              Compétences Nécessaires

                              • Gestion de projet
                              • Toutes techniques audio et de post-production
                              • Marketing et relations clients

                                table de mixage - studio audio

                                Budget Total : 12 000‚ā¨ – 15 000‚ā¨

                                6. Le Studio Audio Professionnel

                                C’est le grand studio, bien √©quip√©, bien install√©, cossu et capable d’accueillir de grosses productions qui peuvent y mettre les moyens.

                                L’investissement peut √™tre tr√®s cons√©quent. Le budget annonc√© ci-dessous doit √™tre consid√©r√© comme un minimum. Il faut donc avoir les reins solides, un projet construit et une grosse exp√©rience professionnelle, ainsi que des r√©f√©rences s√©rieuses dans le m√©tier.

                                Je vous déconseille fortement de vous lancer sans tout çà et sans avoir élaboré un business plan très sérieux. La concurrence est rude et sévère dans le secteur.

                                Objectifs de Production

                                • Production audio de niveau industriel
                                • Services d’enregistrement multipistes, mixage et mastering pour la production musicale
                                • Production pour m√©dias et publicit√©s

                                  Moyens Techniques

                                  • Micros haut de gamme : 5 000‚ā¨ – 10 000‚ā¨
                                  • Studio insonoris√© : 10 000‚ā¨ – 20 000‚ā¨
                                  • Moniteurs de studio : 1 000‚ā¨ – 2 000‚ā¨
                                  • Table de mixage : 5 000‚ā¨
                                  • Logiciels de pointe : 3 000‚ā¨
                                  • Plugins professionnels Waves, Native¬†: 1 500‚ā¨

                                    Compétences Nécessaires

                                    • Expertise en ing√©nierie du son
                                    • Gestion d’√©quipe
                                    • Networking professionnel

                                      table de mixage studio audio

                                      Budget Total : 25 500‚ā¨ – 41 500‚ā¨

                                      Pour aller plus loin

                                      Voil√†, vous avez maintenant une id√©e des diff√©rentes options qui s’offrent √† vous en mati√®re de studio audio. Chaque option a ses avantages et inconv√©nients, mais surtout le choix d√©pendra de vos objectifs, de votre budget et de vos comp√©tences. Alors, pr√™t √† monter votre studio ?

                                      Mais vous avez peut-être déjà commencé. Pouvez-vous évaluer votre studio audio et vous situer dans une de ces 6 options ?

                                      Vous pouvez tr√®s bien commencer en amateur (option 1) et vouloir petit √† petit vous professionnaliser. Jusqu’√† peut-√™tre m√™me cr√©er votre propre entreprise de production (options 5 et 6).

                                      Mais pour aller plus loin, vous pouvez vous faire accompagner par des formateurs, des conseillers en audio professionnel. Ce sont souvent les mêmes.

                                      En effet, internet et les r√©seaux sociaux peuvent vous apporter en la mati√®re plein de connaissances en vrac, mais la coh√©rence ne peut se trouver qu’aupr√®s de professionnels capables de transmettre leurs comp√©tences, leurs savoirs, leur m√©tier.

                                      Audio Formations

                                      Vous propose des formations en lien direct avec ce que nous venons d’√©voquer dans cet article¬†:

                                      9 conseils pour votre home studio pro avec un budget limité

                                      votre home studio pro avec un budget limité

                                      Si vous √™tes musicien, producteur ou m√™me podcasteur, l’id√©e de construire un home studio de qualit√© professionnelle a sans doute travers√© votre esprit. Mais qui a les moyens de d√©bourser une fortune en √©quipement ? Pas de panique ! Voici 9 conseils pour construire votre home studio pro avec un budget limit√©. Conseils pratiques et recommandations pour ne pas casser la banque.

                                      Vous pouvez aussi écouter cet article :

                                      1. √Čtablissez et ajustez votre budget

                                      Une approche intelligente commence par un budget bien d√©fini. Utilisez des feuilles de calcul ou des applications de gestion de budget pour noter le co√Ľt de chaque √©l√©ment dont vous aurez besoin : ordinateur, interface audio, microphone, logiciels, haut-parleurs, etc.

                                      Ce budget initial n’est pas grav√© dans le marbre. Le monde du mat√©riel audio √©volue constamment, et vous pourriez tomber sur une excellente affaire que vous ne voudriez pas manquer. Alors, ayez toujours un petit fonds d’urgence pour ces opportunit√©s.

                                      Nous reviendrons plus tard sur les priorités qui sont trop souvent méconnues et sujettes à des malentendus. Il est nécessaire de les connaitre pour construire votre home studio avec un budget limité.

                                      2. Choisissez l’emplacement id√©al

                                      L’emplacement de votre home studio jouera un r√īle primordial dans la qualit√© de vos enregistrements et de vos productions en g√©n√©ral. Un espace loin des bruits de rue ou des pi√®ces anim√©es de la maison est id√©al.

                                      T√Ęchez √©galement d’√©valuer les √©ventuelles nuisances sonores que vous pourriez faire subir √† vos voisins. Faites quelques tests pr√©alables en collaboration avec eux. Il n’est pas rare qu’un projet de home studio dans un immeuble tombe √† l’eau pour cette raison car l’isolation phonique est tr√®s technique et peut √™tre tr√®s co√Ľteuse.

                                      Une pi√®ce de volume important vous permettra de passer tous types de projets de production. Une pi√®ce de 16m2 conviendra parfaitement pour vos projets solo. 60 m2 permettra d’enregistrer jusqu’√† 8 musiciens en simultan√©.

                                      votre home studio pro avec un budget limité : les dimensions idéales au studio Audiorama

                                      Ne divisez pas votre pièce en 2 pour faire une cabine séparée. Ce serait dans la plupart des cas une très grave erreur !

                                      3. Faites des recherches sur les équipements

                                      Internet est une mine d’or d’informations. Utilisez des forums sp√©cialis√©s, lisez des articles comparatifs et regardez des vid√©os YouTube pour √©tablir la liste de votre mat√©riel. Consultez les sites de vente en ligne pour comparer les prix et lire les avis des utilisateurs.

                                      Toutes ces recherches sont tr√®s utiles pour vous informer des tendances du march√© de l’√©quipement. Attention toutefois de ne pas vous fier √† ce que vous trouvez sur le web pour faire vos choix. Faites plut√īt appel √† une ou plusieurs personnes qualifi√©es pour faire le tri. Attention tout choix ou conseil peut √™tre subjectif.

                                      4. Achetez d’occasion pour votre home studio pro avec un budget limit√©

                                      L’achat d’occasion est une excellente mani√®re d’√©conomiser, mais cela n√©cessite de prendre certaines pr√©cautions. Toujours v√©rifier l’√©tat de l’√©quipement, demander des garanties, et si possible, rencontrer le vendeur pour tester l’appareil vous-m√™me.

                                      Mais il est certain qu’on peut trouver du mat√©riel int√©ressant en tr√®s bon √©tat sur des plateformes s√©curis√©es comme Le Bon Coin. Par contre soyez tr√®s prudents sur les forums sp√©cialis√©s et les groupes Facebook qui sont souvent peupl√©s d’escrocs.

                                      Un conseil pour les paiements¬†: jamais de liquide¬†! Utilisez les formules de paiement s√©curis√© (LeBonCoin) ou Paypal qui vous permettent √©galement d’√™tre rembours√© en cas d’arnaque.

                                      5. Investissez dans des bases solides

                                      Ne l√©sinez pas sur l’ordinateur, l’interface audio, le micro et les haut-parleurs. Ils sont le cŇďur de votre home studio.

                                      Un ordinateur rapide avec beaucoup de RAM et de stockage vous fera gagner du temps. Un ordinateur standard d’aujourd’hui avec 16Mo de RAM et un 500 Go d’espace disque suffisent largement pour faire de l’audio.

                                      Une interface audio de qualité assurera que votre son est capturé fidèlement. Elle sera aussi fonction des projets audio que vous envisagez. Réaliser des podcasts peut même se faire sans interface audio.

                                      Ce sont aussi deux postes que vous pouvez faire évoluer progressivement en fonction de vos besoins.

                                      Un bon micro de studio peut faire la diff√©rence entre un son amateur et professionnel. Et les moniteurs de studio aussi sont tr√®s importants car ils vous permettent de contr√īler efficacement votre son en mixage et mastering. Ce sont l√† 2 √©quipements durables, ind√©modables et indispensables.

                                      Si vous vous équipez tout de suite avec une qualité suffisante, vous investissez là pour la vie. Alors, faites-en une priorité. Ci-dessous : un micro Neumann TLM103 et une paire de moniteurs Focal Alpha sont une base très solide pour votre home studio pro avec un budget limité.

                                      le microphone Neumann TLM103 : l'idéal pour votre home studio pro avec un budget limité

                                      haut-parleur Focal Alpha 65 : le monitoring idéal pour votre home studio pro avec un budget limité

                                      6. Do It Yourself pour l’acoustique

                                      Si vous êtes habile de vos mains, pourquoi ne pas créer vos propres solutions acoustiques ? Des panneaux faits maison utilisant de la laine de roche recouverte de tissu peuvent être à la fois efficaces et esthétiques.

                                      Plus simplement des rideaux, des tentures font tr√®s souvent l’affaire pour am√©liorer efficacement l’acoustique pour un co√Ľt d√©risoire. Cette √©tape vous permettra aussi de personnaliser votre espace tout en optimisant l’acoustique.

                                      Un principe g√©n√©ral est que l’utilisation de mat√©riaux absorbants r√©duira les mauvaises r√©flexions surtout dans les petites pi√®ces.

                                      Et ne confondez pas isolation phonique et traitement acoustique.

                                      7. Logiciels gratuits ou open-source

                                      Pas besoin de casser tout de suite la tirelire pour de gros logiciels. Audacity, Reaper, et m√™me certains DAWs (Digital Audio Workstations) proposent des versions gratuites ou peu co√Ľteuses qui sont plus que suffisantes pour commencer.

                                      Upgrader sera toujours possible lorsque vous en ressentirez le besoin et que vous aborderez de plus gros projets de production musicale.

                                      8. Composez logiquement votre cha√ģne audio

                                      Votre cha√ģne audio doit √™tre bien pens√©e. Chaque √©l√©ment, du micro √† l’interface audio, puis au logiciel de mixage, doit √™tre compatible avec les autres. V√©rifiez les sp√©cifications, les formats pris en charge et assurez-vous que tout est coh√©rent pour √©viter les mauvaises surprises.

                                      Attention donc aux solutions miracles ou aux marques exotiques. Par contre, si vous restez dans les marques et les produits standards sur le marché professionnel, vous réduisez considérablement les risques.

                                      C’est inutile et m√™me souvent nuisible de chercher l’originalit√© en mati√®re d’√©quipement de studio. Ce n’est absolument pas l√† qu’il faut √™tre cr√©atif.

                                      Ableton Live les fondamentaux - votre home studio pro avec un budget limité

                                      9. √Čconomisez sur les accessoires, mais pas sur la qualit√©

                                      Les accessoires comme les c√Ębles, les supports de micro et les filtres anti-pop peuvent √™tre co√Ľteux. Cependant, il existe des alternatives √©conomiques qui ne sacrifient pas la qualit√©. Comparez les prix en ligne, cherchez des lots ou des offres group√©es, des promos et lisez toujours les avis avant d’acheter.

                                      Un conseil personnel pour construire votre home studio pro avec un budget limit√©. Et je l’assume √† 300%¬†: ne faites pas trop confiance aux magasins du coin dont les vendeurs vont tr√®s souvent vous conseiller ce qu’ils ont dans la boutique et pas ce dont vous avez besoin. Il y a l√† un pi√®ge √©norme √† √©viter absolument¬†pour tous vos achats !

                                      Conclusion

                                      Créer votre home studio pro avec un budget limité est non seulement possible, mais aussi très réalisable. Ces premiers conseils ont pour objectif de vous fournir des informations nécessaires pour vous éviter de commettre de grosses erreurs.

                                      Si vous voulez aller plus loin dans la mise en place de votre propre espace de cr√©ation, ne vous pr√©cipitez pas¬†! Et dites-vous bien que la meilleure mani√®re de ne pas vous planter est de prendre le temps d’acqu√©rir les comp√©tences ad√©quates.

                                      Toute bonne formation audio commence d’ailleurs par faire le tour de cette question afin de poser pr√©alablement des bases techniques saines et efficaces.

                                      Pour aller plus loin

                                      Audio Formations vous propose des formations professionnelles continues en ligne qui prennent toutes en compte cette √©tape cruciale de l’√©quipement pour vous permettre de cr√©er votre home studio pro avec un budget limit√© :

                                      Comment bien débuter en réalisation vidéo

                                      Créer son Entreprise de Production Musicale ou Multimédia

                                      Maitriser votre Production Musicale at Home

                                      PodcastAudioTouch ‚Äď formation podcast audio : r√©aliser et diffuser de A √† Z

                                      Retour Accueil

                                      Saturation du processeur : 8 conseils pour l’√©viter et optimiser votre production audio

                                      mesure de la saturation du processeur

                                      Dans le monde de la production audio, la performance de votre ordinateur est essentielle. Que vous soyez musicien, producteur ou technicien, vous avez probablement d√©j√† rencontr√© ce probl√®me : la saturation du processeur lors de l’utilisation de votre logiciel audio.

                                      Ce problème peut bloquer votre processus créatif et affecter la qualité de votre travail. Nous allons explorer pourquoi il se produit une saturation du processeur et comment vous pouvez la résoudre.

                                      Vous pouvez aussi écouter cet article :

                                      Comprendre le r√īle du processeur dans la production audio

                                      Le processeur, ou CPU, est le cerveau de votre ordinateur. Il est responsable de l’ex√©cution des instructions de chaque programme que vous utilisez, y compris vos logiciels audio. En production audio, le processeur joue un r√īle crucial dans le traitement des effets, des plugins, du mixage et plus encore : il calcule en temps r√©el tous les param√®tres des sons qui sont lus ou enregistr√©s.

                                      Mine de rien, c’est un travail √©norme !

                                      La saturation du processeur se produit √† chaque fois que votre CPU est surcharg√© par trop de t√Ęches √† la fois, trop de calcul en temps r√©el. Cela peut se manifester par des probl√®mes que vous connaissez bien : des clics, des pops ou des retards dans votre audio, ce qui peut rendre votre travail de production carr√©ment impossible en enregistrement, comme en mixage..

                                      saturation du processeur : l'image montre un processeur d'ordinateur Intel C8086

                                      Pourquoi la saturation du processeur se produit dans votre logiciel audio ?

                                      Il y a plusieurs raisons. L’une des causes les plus courantes est l’utilisation excessive de plugins ou d’effets. Chaque plugin que vous utilisez n√©cessite une certaine quantit√© de ressources CPU pour fonctionner. Si vous utilisez trop de plugins √† la fois, ou si vous utilisez des plugins particuli√®rement gourmands en ressources, cela peut surcharger votre processeur.

                                      De plus, la configuration de votre ordinateur peut √©galement jouer un r√īle. Par exemple, si votre ordinateur a une faible quantit√© de m√©moire RAM ou un processeur plus ancien, il peut avoir du mal √† g√©rer des t√Ęches de production audio complexes.

                                      Mais la saturation du processeur peut provenir d’autres mauvaises pratiques.

                                      Comment prévenir et résoudre la saturation du processeur

                                      Intel_Pentium_II_OverDrive : il est sujet lui aussi à la saturation du processeur

                                      La saturation du processeur peut être un défi majeur dans la production audio, mais il existe plusieurs stratégies que vous pouvez utiliser pour prévenir et résoudre le problème.

                                      Voici 8 conseils d√©taill√©s pour optimiser l’utilisation de votre processeur :

                                      1. Gérez correctement vos plugins :
                                        Les plugins sont essentiels pour la production audio, mais ils peuvent aussi être gourmands en ressources. Essayez de limiter le nombre de plugins que vous utilisez à la fois. Si vous utilisez un plugin qui est particulièrement gourmand en ressources, envisagez de chercher une alternative plus légère.
                                        De plus, n’oubliez pas de d√©sactiver ou de supprimer les plugins que vous n’√™tes pas en train d’utiliser. Chaque plugin actif consomme une partie de la puissance de votre processeur, m√™me s’il n’est pas utilis√© dans votre projet actuel.
                                      2. Soignez vos prises de son :
                                        Avez-vous vraiment besoin de placer sur chaque piste un √©galiseur √† 4 bandes, un compresseur et une r√©verb ? Certainement pas ! Rien que √ß√† peut √™tre la cause de la saturation du processeur dans un projet de 16 pistes.
                                        Alors il existe une strat√©gie √† 200% de rendement pour vos productions : soigner vos prises de son avec un seul bon micro, bien plac√© devant votre instrument, sans aucun effet ni √©galisation √† la prise, directement vers votre pr√©ampli d’entr√©e.
                                        En prenant cette pr√©caution, vous n’aurez quasiment pas besoin de plugins sur votre piste, donc vous allez r√©duire drastiquement les risques de saturation du processeur et en plus le son de votre production n’en sera que meilleur.
                                      3. Utilisez les effets de réverbération en send, pas en insert :
                                        Les effets de r√©verb√©ration sont sans doute les plus gourmands en ressources CPU. Ils sont souvent la cause de la saturation du processeur. Une technique courante pour √©conomiser les ressources du processeur est d’utiliser ces effets en send, plut√īt qu’en insert.
                                        Lorsque vous utilisez un effet en send, vous cr√©ez une piste d’effet s√©par√©e que vous pouvez utiliser pour plusieurs pistes.
                                        Cela signifie que votre processeur n’a besoin de traiter l’effet qu’une seule fois, plut√īt que de le traiter s√©par√©ment pour chaque piste. C’est une technique particuli√®rement utile pour les effets de r√©verb√©ration, qui sont souvent utilis√©s sur plusieurs pistes dans un mix.
                                      4. Réglez vos paramètres de qualité :
                                        De nombreux logiciels audio vous permettent de régler les paramètres de qualité. Ils peuvent affecter la quantité de ressources CPU que votre logiciel utilise. Par exemple, des paramètres de qualité plus élevés peuvent produire un son de meilleure qualité, mais ils peuvent aussi surcharger votre processeur. Si vous rencontrez des problèmes de saturation du processeur, essayez de réduire ces paramètres.
                                        Vous pouvez √©galement essayer de travailler avec des param√®tres de qualit√© inf√©rieurs pendant la phase de cr√©ation, puis augmenter la qualit√© lorsque vous √™tes pr√™t √† finaliser votre projet. Les param√®tres de qualit√© dans les logiciels audio se r√©f√®rent g√©n√©ralement √† la r√©solution et √† la profondeur de bit de l’audio que vous travaillez.
                                        Ces paramètres peuvent avoir un impact significatif sur la consommation de ressources CPU, donc sur une éventuelle saturation du processeur.

                                        La r√©solution audio souvent mesur√©e en kilohertz (kHz), d√©termine la fr√©quence d’√©chantillonnage de votre audio. Une r√©solution plus √©lev√©e signifie que l’audio est √©chantillonn√© plus fr√©quemment, ce qui peut produire un son de meilleure qualit√©. Cependant, une r√©solution plus √©lev√©e n√©cessite √©galement plus de ressources CPU.
                                        Par exemple, travailler avec de l’audio √† 96 kHz n√©cessite plus de ressources CPU que de travailler avec de l’audio √† 44,1 kHz. Alors 48 kHz est une r√©solution se qualit√© et pas trop gourmande.

                                        La profondeur de bit mesur√©e en bits, d√©termine la quantit√© de donn√©es utilis√©es pour repr√©senter chaque √©chantillon audio. Une profondeur de bit plus √©lev√©e peut produire un son de meilleure qualit√©, mais elle n√©cessite √©galement plus de ressources CPU. Par exemple, travailler avec de l’audio √† 32 bits est plus gourmand que de travailler avec de l’audio √† 16 bits. 24 bits est tout √† fait raisonnable et suffisant m√™me pour les calculs tr√®s complexes.
                                        Dans votre logiciel audio, vous pouvez ajuster ces param√®tres de qualit√© en fonction de vos besoins. Si vous rencontrez des probl√®mes de saturation du processeur, vous pouvez essayer de r√©duire la r√©solution ou la profondeur de bit de votre projet. Cependant, gardez √† l’esprit que cela peut √©galement affecter la qualit√© de votre son. Il est donc important de trouver un √©quilibre entre la qualit√© du son et les performances de votre processeur. D√©finitivement, 24 bits 48 kHz est l’id√©al pour √©viter une saturation du processeur !
                                      5. Améliorez la configuration de votre ordinateur :
                                        Si votre ordinateur a du mal √† g√©rer vos projets audio, il se peut que vous ayez besoin d’am√©liorer sa configuration. L’ajout de m√©moire RAM peut aider votre ordinateur √† g√©rer plus efficacement plusieurs t√Ęches √† la fois. On recommande en g√©n√©ral 16 Mb de Ram au minimum.

                                        De m√™me, la mise √† niveau de votre processeur peut augmenter la quantit√© de traitement que votre ordinateur peut g√©rer. Mais c’est rare, car les ordinateurs d’aujourd’hui ont des processeurs largement suffisants pour traiter l’audio.
                                        Bien ventiler votre machine en période de canicule peut aussi être nécessaire pour maintenir les performances et éviter la saturation du processeur.
                                      6. Utilisez des outils de surveillance du processeur :
                                        Ils sont nombreux et peuvent vous donner une id√©e de la quantit√© de ressources CPU que vos logiciels et plugins utilisent, et vous aider √† identifier les probl√®mes potentiels avant qu’ils ne provoquent une saturation du processeur. Certains logiciels audio ont m√™me des outils de surveillance int√©gr√©s que vous pouvez utiliser.

                                        Gestionnaire des t√Ęches (Windows) / Moniteur d’activit√© (Mac) : Ces outils int√©gr√©s √† votre syst√®me d’exploitation vous permettent de voir combien de ressources CPU sont utilis√©es par chaque application et processus sur votre ordinateur. Ils peuvent vous aider √† identifier les applications qui consomment beaucoup de ressources CPU.

                                        CPU-Z : C’est un outil gratuit qui fournit des informations d√©taill√©es sur votre processeur, y compris sa charge actuelle. Il est disponible pour Windows et Android.

                                        HWMonitor : C’est un outil de surveillance du mat√©riel qui peut vous donner des informations d√©taill√©es sur l’utilisation de votre processeur, ainsi que sur d’autres aspects de votre syst√®me, comme la temp√©rature de votre processeur et la vitesse de votre ventilateur. Il est disponible pour Windows.

                                        iStat Menus (Mac) : C’est un outil de surveillance du syst√®me pour Mac qui peut vous donner des informations d√©taill√©es sur l’utilisation de votre processeur, ainsi que sur d’autres aspects de votre syst√®me.

                                        Intel Power Gadget : Si vous avez un processeur Intel, cet outil peut vous donner des informations d√©taill√©es sur l’utilisation de votre processeur et sa temp√©rature. Cependant, gardez √† l’esprit que la surveillance constante de votre processeur peut √©galement consommer des ressources, donc utilisez ces outils de mani√®re judicieuse, c’est √† dire pas en permanence.
                                      7. Optimisez votre syst√®me d’exploitation :
                                        Votre syst√®me d’exploitation peut √©galement affecter les performances de votre processeur. Assurez-vous que votre syst√®me d’exploitation est √† jour et que vous avez d√©sactiv√© toutes les applications et services inutiles qui pourraient consommer des ressources CPU.

                                        Lorsque vous faites du son ou de la vid√©o, d√©connectez-vous d’internet et fermez toutes les autres applications. De plus, certains syst√®mes d’exploitation ont des param√®tres d’optimisation sp√©cifiques que vous pouvez ajuster pour am√©liorer les performances de votre processeur.
                                      8. Utilisez le rendu hors ligne :
                                        Le rendu hors ligne, ou ¬ę¬†bounce¬†¬Ľ ou encore ¬ę¬†gel de piste¬†¬Ľ est une technique utilis√©e dans la production audio pour r√©duire la charge sur le processeur de l’ordinateur. Lorsque vous ¬ę¬†gelez¬†¬Ľ une piste, le logiciel audio cr√©e une version temporaire de la piste avec tous les effets et plugins appliqu√©s. Cette version est enregistr√©e en tant que fichier audio, ce qui signifie que le logiciel n’a plus besoin de traiter les effets et plugins en temps r√©el. Voici comment cela fonctionne g√©n√©ralement :

                                        Sélectionnez la piste à geler : Choisissez la piste sur laquelle vous avez appliqué des effets ou des plugins qui consomment beaucoup de ressources CPU.

                                        Gelez la piste : Utilisez la fonction de gel de piste de votre logiciel audio pour créer une version audio de la piste. Cette version inclura tous les effets et plugins que vous avez appliqués à la piste.

                                        Travaillez sur votre projet : Une fois la piste gel√©e, vous pouvez continuer √† travailler sur votre projet comme d’habitude. La piste gel√©e sera lue comme un fichier audio normal, ce qui signifie qu’elle utilisera beaucoup moins de ressources CPU.

                                        D√©gelez la piste si n√©cessaire : Si vous devez apporter des modifications √† la piste, vous pouvez la ¬ę¬†d√©geler¬†¬Ľ, ce qui vous permettra de modifier les effets et les plugins. Une fois que vous avez termin√©, vous pouvez √† nouveau geler la piste pour r√©duire la charge sur votre processeur. Le gel de piste est un outil tr√®s utile pour √©viter la saturation du processeur, surtout si vous travaillez sur un projet complexe avec de nombreux effets et plugins.

                                        Cependant, gardez √† l’esprit que le gel de piste cr√©e une version audio de la piste √† un moment pr√©cis, donc si vous apportez des modifications √† la piste apr√®s l’avoir gel√©e, vous devrez la d√©geler et la regeler pour que ces modifications soient prises en compte.
                                      une piste audio pleine de plugins mène tout droit à la saturation du processeur
                                      Ce qu’il faut √©viter : une piste audio pleine de plugins m√®ne tout droit √† la saturation du processeur

                                      En mettant en pratique ces conseils, vous pouvez prévenir la saturation du processeur, optimiser son utilisation et améliorer la qualité de votre production audio.

                                      Pour conclure et aller plus loin

                                      La saturation du processeur peut √™tre un obstacle majeur dans la production audio, mais en comprenant pourquoi cela se produit et en prenant des mesures pour le pr√©venir et le r√©soudre, vous pouvez am√©liorer la performance de votre ordinateur et la qualit√© de votre travail. Pas la peine de changer d’ordinateur, commencez par bien l’utiliser.

                                      Et si vous souhaitez recevoir plus de conseils sur la production audio, inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle et suivez régulièrement notre blog.

                                      Pour aller plus loin, gagner beaucoup de temps et atteindre une qualité professionnelle pour vos productions audio et musicales, vous avez sans doute besoin de vous former sérieusement.

                                      Mon conseil : allez donc faire un petit tour sur la page des formations 
                                      https://plansonore.fr/toutes-les-formations

                                      Retour Accueil

                                      Eviter les clics : 6 précautions à prendre en montage audio

                                      Eviter les clics - l'image montre une forme d'onde audio

                                      Si vous êtes débutant·e en réalisation audio, vous ne les entendez peut-être même pas, ces clics qui peuvent parsemer votre montage-son. Mais si vous êtes déjà expérimenté, vous ne savez sans doute pas comment les éliminer.

                                      Si vous êtes dans ce cas, cet article est fait pour vous, pour vous donner les 6 précautions à prendre pour éviter les clics en montage audio.

                                      Vous pouvez aussi écouter cet article :

                                      Il y a 2 grandes familles de clics, pourrait-on dire, qui peuvent provenir de mauvaises manips de différentes natures, que ce soit en réalisation de podcasts ou en production musicale.

                                      Les clics de montage ou de mixage

                                      1. √Čvitez les coupures √† des niveaux non nuls :

                                      Lorsque vous coupez une piste audio, faites-le toujours √† des points o√Ļ la forme d’onde passe par le point z√©ro. Les coupures brusques √† des niveaux non nuls cr√©ent des clics audibles.

                                      C’est la cause principale des clics au montage et voici la technique utile en d√©tail pour les pr√©venir. L√† o√Ļ vous allez couper votre son, zoomez √† fond sur la forme d’onde. Ceci vous permet de couper exactement √† un point z√©ro de la courbe. Ca va vous prendre du temps, mais ca vaut le coup.

                                      Une autre mani√®re cette fois d’anticiper est d’activer la fonction Caler √† un point z√©ro que vous allez trouver l√† dans Cubase :

                                      Pour éviter les clics dans Cubase : caler sur un point zéro


                                      Une fois activ√©e, c’est le logiciel qui va placer votre point de coupe sur le point z√©ro le plus proche et ainsi √©viter pour toujours la plupart des clics de montage.

                                      Eviter les clics dans Logic Pro : menu édition, cohcer Caler les éditions sur les passages à zéro

                                      sur Logic Pro :

                                      La même fonction existe sur Logic Pro dans le menu général Edition , cochez Caler les éditions sur les passages à zéro

                                      2. Utilisez des fondus encha√ģn√©s (Fade In/Fade Out) :

                                      Les fondus encha√ģn√©s peuvent aussi vous aider √† minimiser les clics en lissant les transitions entre diff√©rentes parties d’un enregistrement. Ils sont particuli√®rement utiles lorsque vous combinez plusieurs prises ou lorsque vous supprimez des sections d’un enregistrement.

                                      Au d√©but d’un son, placez un fade-in tr√®s court qui ne va pas modifier l’attaque du son, mais qui va √©viter que le son commence par un clic.
                                      A la fin d’un son ou de votre morceau, vous laissez un petit temps de silence. Placez-l√† un fade-out qui peut-√™tre un peu plus long, de mani√®re √† ce que le son se termine toujours par un volume √† z√©ro.

                                      En plus les fades in et out auront l’avantage de mieux g√©rer l’√©ventuel bruit de fond avant ou apr√®s le son. C’est √† dire de le masquer efficacement.
                                      Personnellement, je fais toujours √ß√† au d√©but et √† la fin d’un morceau avant de l’exporter.

                                      Les clics parasites ou craquements

                                      3. Nettoyage de la piste audio :

                                      Utilisez des outils de nettoyage du son. Des outils tels que les filtres passe-haut et les plugins éliminateurs de clics (par exemple Izotope) peuvent aider à réduire ou à éliminer les clics indésirables.
                                      Personnellement, je n’utilise ce genre d’outils qui d√©tectent automatiquement ou bien filtrent carr√©ment le son, qu’en cas de besoin absolu, quand tout a √©chou√© ou en cas de restauration audio. En effet, √† chaque fois qu’on filtre ou qu’on d√©tecte automatiquement, on alt√®re le son et des artefacts g√™nants peuvent appara√ģtre.

                                      4. Gestion des niveaux d’entr√©e :

                                      Une trop grande amplitude du signal d’entr√©e peut provoquer une saturation et donc des clics ou plut√īt des craquements. Assurez-vous que les niveaux d’entr√©e sont correctement r√©gl√©s lors de l’enregistrement.

                                      5. Assurez une alimentation stable :

                                      Les fluctuations de courant peuvent √©galement provoquer des clics. Utilisez un onduleur ou une source d’alimentation stable pour √©viter ce probl√®me.

                                      NB : ce genre d’instabilit√©s ne surviennent en principe que dans certaines zones rurales. En effet plus vous √™tes en fin de r√©seau, moins le courant fourni par EDF est stable. Vous ne vous en apercevez pas au quotidien, mais cela peut affecter certains appareils, comme par exemple les ordinateurs et notamment dans des applications audio ou vid√©o qui utilisent beaucoup de processeur.

                                      Mais c’est une cause assez rare de clics ou de craquements.

                                      6. Préparez correctement votre matériel :

                                      Assurez-vous que vos √©quipements audio sont en bon √©tat avant de commencer l’enregistrement. Un microphone d√©fectueux, un c√Ęble ab√ģm√© ou une interface audio d√©fectueuse peut causer des clics, des craquements, des buzzes ou d’autres probl√®mes audio ind√©sirables.

                                      Pour aller plus loin

                                      Ce genre de petits d√©sagr√©ments (clics, craquements, parasites, etc…) peut vous faire perdre un temps consid√©rable lorsque vous travaillez sur votre logiciel audio. J’en sais quelque chose, je l’ai v√©cu il y a 30 ans quand j’ai commenc√© √† l’arrache √† faire de la production musicale en home studio.

                                      Evidemment, ce n’est surtout pas ce que vous recherchez. Quand vous √™tes dans votre flux cr√©atif, il ne faut pas que des incidents techniques viennent l’interrompre et casser votre inspiration.

                                      Voil√† pourquoi je vous conseille fortement de vous former afin de conna√ģtre et utiliser les bonnes m√©thodes, les bons outils et les bons usages. Car l’essentiel en studio de cr√©ation c’est bien s√Ľr la dimension artistique : vous ne pouvez pas cr√©er sereinement et atteindre un r√©sultat de qualit√© professionnelle, si vous ne maitrisez pas les outils et les techniques.

                                      C’est cela entre autres que je tiens √† vous transmettre dans les formations en ligne :

                                      Maitriser votre production musicale en home-studio

                                      Réaliser vos podcasts de A à Z

                                      Bien débuter en réalisation vidéo
                                      (Et oui le son est aussi très important en production vidéo)

                                      Retour Accueil

                                      Le son binaural pour tous ?

                                      une tête artificielle avec un casque stéréo pour un son binaural - Festival Entendez-Voir 2023

                                      On entend beaucoup parler de son en 3D, de son binaural ou encore ambisonique. Nous allons essayer d’y voir plus clair et aussi d’exp√©rimenter cette √©coute binaurale, c‚Äôest √† dire en 3 dimensions et de la comparer aux autres formats de diffusion audio.

                                      Vous pouvez aussi écouter cet article :

                                      Qu’est-ce que le son binaural ?

                                      C’est une technique d’enregistrement qui tente de reproduire au mieux notre écoute humaine qui est si sophistiquée.

                                      Elle est basée sur un couple de micros omnidirectionnels disposés chacun à la place de nos 2 oreilles. C’est ce qu’on appelle une tête binaurale. Elle permet de reproduire au plus près notre écoute humaine.

                                      Effectivement nous sommes capables tout à fait naturellement d’entendre les sons autour de nous, à 360 degrés, donc en 3 dimensions : Gauche, droite, mais aussi avant arrière et même plus en haut et en bas.

                                      le son binaural reproduit l'écoute en 3 dimensions tout autour de notre tête

                                      L’√©coute causale

                                      C’est ce qui nous permet ce qu’on nomme l’écoute causale : nous entendons en permanence les sons tout autour de nous et notre cerveau peut ainsi détecter des sources sonores, notamment des causes de danger : comme une voiture qui s’approche de nous par derrière ou dans la nature un animal, par exemple un serpent qui siffle derrière nous ou un oiseau qui nous survole…

                                      La stéréophonie

                                      A la fin des années soixante, les industries du disque, de la radio, de la télévision ont adopté le standard sonore de la stéréophonie qui tente de reproduire au mieux cette écoute humaine sur 2 haut-parleurs. Depuis, toutes les musiques, les bandes-son de vidéo, la radio et même les plateformes numériques diffusent en stéréo.

                                      Ça fait quand même plus de 50 ans …

                                      Et la st√©r√©o nous permet de situer les sons dans un espace en 2 dimensions : lat√©ral (gauche-droite) et en profondeur (du premier plan au lointain).

                                      contrairement au son binaural, la stéréo reproduit le son en 2 dimensions seulement


                                      C’est d√©j√† bien, mais quid de l’arri√®re, du haut et du bas ? La st√©r√©o ne nous permet pas d’entendre la direction d’un son qui serait situ√© par exemple derri√®re nous et en hauteur. Un avion qui nous survole ou toute autre source sonore.

                                      La multi-phonie

                                      La multi-phonie, c’est la diffusion sur plus de 2 haut-parleurs : 4, 5 ou 8, comme pour le home cin√©ma et dans les salles. Mais on peut aussi spatialiser la musique √©lectro-acoustique sur des acousmoniums qui peuvent compter plusieurs dizaines de haut-parleurs.

                                      Cette multi-phonie n’a gu√®re exist√© pour les particuliers que dans le syst√®me du home cin√©ma. Ce ph√©nom√®ne est tomb√© en d√©su√©tude avec la g√©n√©ralisation des smartphones, des tablettes et des plateformes de diffusion qui nous conduisent beaucoup plus √† visionner et √©couter de mani√®re solitaire sur des petits √©crans.

                                      Pour la musique, la quadriphonie ou le home cin√©ma n’ont pas r√©ussi √† d√©tr√īner la bonne vieille st√©r√©o qui reste encore aujourd’hui le standard d’√©coute de musique, de podcast et de vid√©o.

                                      La prise de son binaural

                                      Lorsqu’on se penche sur l’histoire du son binaural, on s’aper√ßoit que le syst√®me est assez ancien, puisqu’il a √©t√© invent√© quasiment en m√™me temps que la st√©r√©o dans les ann√©es 70. Mais tant qu’on √©coutait la musique uniquement sur 2 haut-parleurs, le son binaural n’avait aucune utilit√©.

                                      Maintenant qu’on √©coute quasiment toute les musiques sur des √©couteurs ou au casque, le son binaural semble revenir en force.

                                      Alors, je vous propose ce sketch magnifique enregistr√© en binaural. Attention, c’est tr√®s immersif : vous √™tes chez le barbier, sur le fauteuil et le barbier s’occupe de vous …

                                      Pour profiter de ce son binaural, donc en 3 dimensions, il y a 2 conditions : être au calme et écouter cet audio avec des écouteurs ou avec un casque audio. Un simple smartphone suffit, à condition de mettre des écouteurs.

                                      Alors, c’est parti, écoutez ! Vous êtes chez Luigi, le barbier binaural …

                                      Ing√©s-son, cr√©ateurs sonores : le son binaural c’est pour vous


                                      Mis √† part le talent fou des 2 com√©diens, cet enregistrement aurait pu √™tre effectu√© avec un simple Sennheiser Ambeo Smart Headset . Si vous voulez faire des prises de son binaural avec un iPhone ou un iPad , achetez cet excellent dispositif. On le trouve sur Amazon pour un prix ridicule de moins de 50‚ā¨.

                                      Profitez de cette erreur de marketing manifeste de Sennheiser. Peut-√™tre m√™me que vous n’en trouverez plus, car √† l’heure o√Ļ j’√©cris cet article, Sennheiser en a arr√™t√© la fabrication.

                                      Mais je vous préviens : autant les micros sont excellentissimes, autant n’espérez pas en faire aussi vos écouteurs de smartphone. C’est la raison pour laquelle le fabricant s’est planté : les écouteurs sont très mauvais.

                                      Mais ils suffisent tr√®s largement √† contr√īler votre prise de son binaural qui sera d’excellente qualit√© car les micros sont top !

                                      Pour l’extérieur, il vous faudra des petites bonnettes anti-vent, ce qui est assez facile à adapter avec un peu d’imagination et de bricole.

                                      Attention : le dispositif n’est compatible que pour iPhone ou iPad seulement.

                                      Si vous pensez √† vous √©quiper en son binaural pour produire des paysages sonores, du field recording, des pi√®ces de cin√©ma pour l’oreille, des h√∂rspiels, si vous voyez ce que je veux dire, alors vous avez aussi la possibilit√© d’investir dans une t√™te binaurale plus cons√©quente :

                                      le top du son binaural : la fameuse tête Neumann KU100

                                      Neumann KU100 ‚Äď 7.999 ‚ā¨ :

                                      Le must, mais forcément inaccessible !

                                      Evidemment, on atteint là un sommet … Et franchement, je doute que vous puissiez amortir un tel investissement.

                                      Alors, le système Sennheiser Ambeo Smart Headset est vraiment ce que je vous conseille vivement. Et vous le savez, je ne fais jamais de pub, je me contente de vous conseiller en connaissance de cause.

                                      Pour comprendre de manière plus précise la prise de son binaural

                                      NB : Cette vidéo du service technique de France Télévisions est à écouter au casque ou au minimum avec des écouteurs. On y explique aussi très simplement le principe acoustique du son binaural.

                                      Mixer en son binaural

                                      En production musicale, il est possible aussi de mixer en son binaural. Cette solution devient de plus en plus pertinente car comme nous l’avons dit plus t√īt, 90% de la musique est aujourd’hui √©cout√©e sur des smartphones, donc sur des √©couteurs ou au casque.

                                      Ce qui n’emp√™che pas votre mix binaural d’√™tre √©coutable √©galement sur haut-parleurs. N√©anmoins, je vous conseille fortement de v√©rifier votre mix et votre master sur des monitors de studio pour en v√©rifier la compatibilit√©.

                                      En effet, Il peut arriver qu’on soit oblig√© de faire un compromis entre √©coute binaurale au casque et √©coute st√©r√©o sur haut-parleurs.

                                      La proc√©dure √† suivre est assez simple :

                                      1. Enregistrer vos pistes en multi-pistes comme d’hab dans votre logiciel pr√©f√©r√© : Cubase, Logic ou encore Protools
                                      2. Puis je vous conseille de poser les bases de votre mix en une mise √† plat st√©r√©o pour r√©gler les volumes, les pans, cr√©er l’espace st√©r√©o de votre mix (r√©verbs).
                                      3. Et d’aller jusqu’au mix final en st√©r√©o sur vos monitors, comme vous faites d’habitude. Vous pouvez m√™me aller jusqu’au mastering st√©r√©o. C’est une bonne pr√©caution.
                                      4. Puis vous allez faire une copie de votre mix finalis√© pour travailler maintenant au casque une nouvelle version binaurale. Je vous conseille fortement d’utiliser le plugin Sennheiser Ambeo Orbit qui est gratuit et tr√®s simple √† utiliser.
                                        Attention : il semblerait que le plugin ne fonctionne pas sur une simple piste mono. Votre son mono devra donc √™tre plac√© sur une piste st√©r√©o.
                                      le plugin ambeo orbit de Sennheiser permet de mixer en son binaural


                                      Evidemment, il ne s’agit pas de chercher √† positionner les instruments dans tous les sens, mais plut√īt de donner quelques nuances ou quelques mouvements sur certains sons.

                                      Il faut aussi que le style de musique s’y pr√™te, comme l’electro, l’ambient, les musiques exp√©rimentales ou bien pour certains sons ponctuels qui peuvent venir ou aller, voyager dans l’espace, tourner, pour donner du mouvement, etc…

                                      Bien s√Ľr, ces effets ne seront pas lisibles sur haut-parleurs et il convient vraiment, je le r√©p√®te, de v√©rifier si √ßa n’alt√®re pas le mix st√©r√©o sur haut-parleurs.

                                      Mais si vous avez d√©j√† enregistr√© une source en st√©r√©o binaurale, il ne faut pas toucher √† cette piste st√©r√©o. Elle sera correctement entendue au casque, sans ajout d’un quelconque plugin.

                                      Pour aller plus loin

                                      Apr√®s avoir √©crit cet article et exp√©riment√© la prise de son binaural, j’ai compris tout l’int√©r√™t de cette technique audio pour de nombreuses r√©alisations multim√©dia et j’ai d√©cid√© d’ajouter tr√®s bient√īt un module binaural dans ma formation professionnelle destin√©e aux musiciens et aux producteurs :

                                      Maitriser sa production musicale en home studio

                                      Et il me semble aussi que cela pourrait int√©resser certains podcasteurs¬∑ses, ceux qui font des podcast de fiction, de cr√©ation ou de voyages. Alors ce module se retrouvera √©galement dans la formation :

                                      Réaliser et diffuser ses podcasts de A à Z

                                      Et pourquoi pas aussi pour tous ceux qui veulent r√©aliser des vid√©os immersives :

                                      Bien débuter en réalisation vidéo.

                                      Retour Accueil

                                      Mixage et mastering : 3 solutions radicales pour vous améliorer at home

                                      saxophone, guitare, micro devant l'écran de l'ordinateur, MAO et production musicale monitoring direct - mixage et mastering

                                      Pour am√©liorer votre mixage et mastering, il y a plein de solutions. Mais si vous √©prouvez des difficult√©s √† atteindre le son pro chez vous ¬ę¬†at home¬†¬Ľ, voil√† 3 solutions radicales et faciles √† mettre en Ňďuvre pour faire imm√©diatement un grand bond en avant.

                                      Vous pouvez aussi écouter cet article :

                                      Waves L1 Ultra Maximizer

                                      Le mastering le plus simple et le plus efficace, celui dont vous ne pouvez absolument pas vous passer. Celui qui suffira pour 99% de vos productions musicales.

                                      Vous √©coutez vos mixages dans votre voiture ou sur votre chaine et vous constatez que vous n’avez pas le m√™me son que les disques du commerce. En ligne ou sur CD, vos musiques n’ont pas la m√™me p√™che, vous √™tes oblig√© de monter le volume d’√©coute pour entrer dans le son.

                                      Mais comment font-ils ? Vous avez essay√© de compresser vos pistes et la plupart du temps √ßa bousille compl√®tement votre son. Et oui, les compresseurs sont tr√®s difficiles √† comprendre, donc √† r√©gler. Si vous avez plusieurs compresseurs dans votre projet, stop ! Ce n’est pas la solution en mati√®re de mixage et mastering.

                                      Supprimez tous ces compresseurs et quittez ces mauvaises habitudes.

                                      Et essayez tout simplement de mettre sur votre bus master un seul plugin, un maximizer. Je vous conseille le Waves L1 Ultra Maximizer qui est utilisé pour le mixage et mastering par la plupart des ingés-son et des producteurs.

                                      Waves L1 ultramaximizer pour le mixage et mastering

                                      Il est ultra simple √† r√©gler, s’adapte √† tous les styles de musique. En un clic, vous allez bonifier compl√®tement la sensation d’√©coute que provoque votre musique sans en alt√©rer le son, que ce soit de la pop, du jazz, de la techno, du rap ou m√™me de la musique classique.

                                      Vous ne me croyez pas ?

                                      Et bien √©coutez la diff√©rence sur un extrait de cette maquette, en 2 versions : l’une sans et l’autre avec le Waves L1 Ultra Maximizer. Vous pouvez √©couter cet exemple sur votre ordi, mieux sur vos haut-parleurs ou au casque, peu importe. Allez-y !

                                      Open Wings SANS L1 Ultramaximizer
                                      Open Wings AVEC L1 Ultramaximizer

                                      Ok ? Vous avez entendu la diff√©rence ? Sur le son global, le son de la batterie, le son de la guitare… Incroyable, n’est-ce pas ?

                                      La premi√®re fois que j’ai essay√© ce plugin, je n’en croyais pas mes oreilles. Depuis, dans tous mes projets, dans tous mes mixes, le L1 se trouve automatiquement en fin de parcours sur mon master out. Et c’est ce qui a ouvert la porte √† ce qui allait devenir plus tard ma m√©thode de production musicale en mixage et mastering Less is More. Elle pourrait se traduire par : Pourquoi faire compliqu√© alors qu’on peut faire simple. C’est celle-l√† m√™me que j’enseigne depuis plus de 15 ans.

                                      Je suis certain que vous allez l’essayer et adopter pour toujours ce plugin, pour toutes vos productions musicales en mixage et mastering.

                                      Nx ‚Äď Virtual Mix Room Over Headphones

                                      Mais comment effectuer mixage et mastering correctement dans votre home studio ? Vous travaillez chez vous dans une pi√®ce trop petite dont l’acoustique n’est pas id√©ale ? Vos haut-parleurs ne sont pas de qualit√© suffisante ?

                                      Alors vous mixez au casque et √ßa vous permet aussi de ne pas g√™ner vos voisins. Vous avez un bon casque professionnel, mais le r√©sultat n’est pas satisfaisant lorsque vous √©coutez vos mixes en ligne ou sur des haut-parleurs.

                                      Et oui, impossible de faire mixage et mastering au casque, c’est ce que vous diront tous les ing√©s-son. Et ils ont raison…

                                      En tout cas c’est ce que je vous aurais dit, moi aussi, il y a encore quelques jours… avant que j’essaye un plugin Waves, le Nx ‚Äď Virtual Mix Room Over Headphones.

                                      Nx – Virtual Mix Room Over Headphones pour le mixage et mastering

                                      L’id√©e est simple, mais il fallait y penser. Les d√©veloppeurs de ce plugin sont partis de 2 constatations :

                                      1. Tous les casques, m√™me les meilleurs colorent toujours plus ou moins le son et ce n’est pas du tout ce qu’on attend en monitoring de studio. Au contraire, on a besoin de l’√©coute la plus neutre possible.
                                      2. Contrairement √† des haut-parleurs, un casque colle sur chacune de nos 2 oreilles les canaux gauche et droite de la st√©r√©o en les s√©parant totalement. Notre oreille gauche n’entend que la canal de gauche et la droite que le canal de droite.
                                        Ceci n’est pas le cas du tout lorsqu’on √©coute sur des haut-parleurs, ni m√™me lorsqu’on √©coute de la musique ou des sons en direct. Chacune de nos 2 oreilles entend un m√©lange diff√©rent des canaux gauche et droite et c’est cela qui nous permet de situer les sons dans l’espace. La st√©r√©ophonie (gauche + droite) reproduit cette √©coute humaine le mieux qu’elle peut.

                                      Et voil√† : ce sont les 2 raisons pour lesquelles les mixage et mastering au casque sont syst√©matiquement tr√®s trompeurs.

                                      Alors les d√©veloppeurs de Nx ont analys√© tr√®s pr√©cis√©ment la courbe de r√©ponse de plusieurs centaines de mod√®les de casques audio afin de pouvoir la compenser et d’apporter l’√©coute la plus lin√©aire possible.

                                      Mais cela ne suffisait pas. Il s’agissait bien de reproduire l’√©coute sur haut-parleurs, celle qu’on a en studio lorsqu’on mixe. Vous savez bien, on appelle √ß√† le sweet spot. L’endroit pr√©cis √† √©gale distance des 2 monitors, celui o√Ļ se place l’ing√©-son pour mixer en st√©r√©o. Celui o√Ļ la st√©r√©ophonie est parfaite.

                                      Ils ont r√©ussi √† mod√©liser, comprenez simuler, cette √©coute st√©r√©o dans l’air pour votre casque. Oui pour chaque mod√®le de casque.

                                      Actuellement plus de 270 mod√®les de casques ont √©t√© trait√©s. Il y a fort √† parier que le v√ītre est dans la liste et vous n’avez plus qu’√† le choisir. C’est ce que j’ai fait avec mon casque pr√©f√©r√© le Sony MDR 7506, un grand classique en studio.

                                      Et j’ai test√© :

                                      1. Sans
                                        Tout d’abord l’√©coute d’une m√™me production musicale sur haut-parleurs et sur mon casque sans le plugin. La musique sonne tr√®s diff√©remment en effet tant pour la retranscription des fr√©quences que pour la perception de l’espace st√©r√©o. Mais √ß√† je le savais d√©j√†. C’est m√™me pr√©cis√©ment la raison pour laquelle je ne mixe jamais au casque.
                                      2. Avec
                                        Puis J’ai plac√© le plugin sur la sortie casque de mon master et j’ai √©cout√© √† nouveau mon mix, alternativement sur mon casque et sur mes haut-parleurs. L’effet est convaincant : la musique est moins entendue gauche-droite au niveau de ma t√™te, mais plus devant moi et je retrouve une sensation d’√©coute qui approche celle mes moniteurs de studio. Et la r√©partition des fr√©quences et de l’espace st√©r√©o est assez semblable. Je ressens beaucoup moins de diff√©rence en alternant casque et haut-parleurs.

                                      C’est tr√®s agr√©able ! Et on pourrait pinailler en argumentant qu’il resterait √† v√©rifier pr√©cis√©ment une production enti√®rement r√©alis√©e (mixage et mastering) au casque pour l’√©couter ensuite sur des moniteurs de studio. Pour v√©rifier la coh√©rence de ce mix.

                                      Mais je suis certain qu’on s’y retrouve, tant cette mod√©lisation est r√©ussie.
                                      Beaucoup de mes √©l√®ves travaillent chez eux dans une pi√®ce trop petite dont l’acoustique est intraitable et avec des voisins peu conciliants. Dans ces conditions, m√™me s’√©quiper de moniteurs de studio ne peut pas r√©soudre leur probl√®me.

                                      Mixage et mastering au NX Germano Studios

                                      mixage et mastering, le plugin nx germaon studio

                                      Il existe même des variantes de ce plugin qui vous permettent de simuler en plus la control room de très grands studios professionnels, comme par exemple le prestigieux Germano Studio à New York, que je vous recommande. Pour le même prix, vous aurez en plus cette possibilité de faire votre mixage et mastering dans cette control room prestigieuse sur votre casque. Comme dans tout grand studio, vous pourrez switcher entre les 3 types de monitors différents présents dans la cabine du studio..

                                      Désormais, je vais leur recommander cette solution plus efficace et bien plus économique pour leur mixage et mastering at home. Bien évidemment, soyons réalistes, elle ne peut remplacer à 100% de bons moniteurs dans un studio bien traité acoustiquement. Mais cela apporte un bénéfice certain dans un petit home studio.

                                      Profitez d’une remise de 10%

                                      Si vous voulez acqu√©rir tout de suite ces 2 plugins pour votre mixage et mastering ou m√™me plus, je vous propose de b√©n√©ficier d’une remise de 10% √† partir de 50‚ā¨ d’achat sur le site web de Waves en utilisant ce lien :

                                      https://www.waves.com/r/995435

                                      Attention ! Ce lien n’est valable qu’une seule fois et pendant 7 jours apr√®s l’avoir cliqu√©.
                                      Cette remise de 10% est valable une fois pour l’achat de n’importe quel plugins ou bundle Waves (√† partir de 50‚ā¨ d’achat). Profitez-en !

                                      NB : Je tiens √† pr√©ciser que je ne fais jamais de publicit√© sur ce blog Plan Sonore. Ces recommandations ont comme seul but de vous aider. Elles sont totalement honn√™tes, efficaces, test√©es au studio et dans nos formations. Et c’est bien s√Ľr le cas pour les deux que je viens de vous apporter.

                                      La méthode Less is More pour votre mixage et mastering

                                      Si vous débutez, si vous voulez aller plus loin et maitriser votre production musicale dans votre home studio, il y a évidemment beaucoup plus à savoir. Le travail de studio est tout un art, avec les bons outils, les bonnes méthodes et les meilleures théories.

                                      • Quel mat√©riel et quels logiciels utiliser ?
                                      • Comprendre l’acoustique musicale
                                      • Comment enregistrer les instruments et la voix
                                      • Comment monter, traiter et mixer plusieurs projets de production musicale

                                      J’enseigne depuis plus de 15 ans aux musiciens, musiciennes et producteurs qui souhaitent produire leur musique at home et atteindre un niveau et des r√©sultats professionnels en mixage et mastering.

                                      Ma m√©thode de production Less is More est fond√©e sur la pertinence, la simplicit√© et le respect des sons. Elle permet d’utiliser ces nouvelles technologies sans √™tre submerg√©¬∑e par la multiplicit√© des outils, la complexit√© des traitements et d’atteindre un son professionnel en mixage et mastering sans oublier l’objectif musical de vos productions.

                                      Cette formation vous fera gagner beaucoup de temps en √©vitant les al√©as et les fausses pistes de l’utilisation √† l’arrache de votre logiciel et de votre √©quipement dans votre home studio. Cela se chiffre souvent en ann√©es perdues √† errer tout seul dans la complexit√© de la production musicale en studio, sans avoir la bonne m√©thode de travail..

                                      Si vous d√©sirez en savoir plus, rendez-vous sur la page de pr√©sentation de la formation √† distance Maitriser votre Production Musicale en Home Studio  :
                                      https://plansonore.fr/maitriser-votre-production-musicale-en-home-studio/

                                      Retour Accueil

                                      Le numérique accessible aux musiciens non-voyants ?

                                      numérique accessible Arturia Keylab 61

                                      Mettez-vous √† la place d’un musicien ou d’une musicienne non-voyants. Il ou elle ne voit rien sur un √©cran et le tactile est pour lui ou pour elle un cauchemar. Alors les fabricants de synth√©s, de pianos num√©riques, de workstations pensent-ils √† rendre leur mat√©riel num√©rique accessible ? Nous avons rendez-vous avec 2 musiciens non-voyants qui t√©moignent.

                                      Vous pouvez également écouter intégralement cet article en audio :

                                      Le probl√®me num√©ro 1 des non-voyants en informatique est qu’ils se heurtent quotidiennement √† des applications, des sites web, des plateformes qui ne leur sont bien souvent pas accessibles. En effet, tous les √©l√©ments visuels doivent leur √™tre accessibles par des raccourcis clavier combin√©s au lecteur audio d’√©cran qui leur d√©crit verbalement tout ce qui est √† l’√©cran.

                                      Si vous √™tes voyant, vous n’avez certainement pas conscience que lorsque vous travaillez sur ordinateur ou tout simplement lorsque vous naviguez sur internet, vous utilisez constamment vos yeux afin de lire, contr√īler les diff√©rentes fonctions que vous actionnez sur votre √©cran.

                                      Alors maintenant, faites ce test : fermez les yeux ! Vous √™tes dans la m√™me situation qu’un non-voyant ou une non-voyante ‚Ķ C’est termin√© : vous ne pouvez plus rien faire ou presque, pas m√™me continuer √† lire cet article. Alors imaginez un musicien ou une musicienne non-voyants sur sa station de travail num√©rique …

                                      Fort heureusement, il existe des outils qui peuvent rendre le num√©rique accessible : les raccourcis clavier et les lecteurs d’√©cran. Les non-voyants les utilisent au quotidien sur leur ordinateur. Encore faut-il que les applications, les plateformes web ou les instruments num√©riques soient eux-m√™me accessibles, c’est √† dire compatibles avec les lecteurs d’√©cran et manoeuvrables avec des raccourcis clavier.

                                      numérique accessible Arturia Keylab 61
                                      une partie des boutons physiques du tableau de bord du Keylab 61

                                      Or globalement, on en est loin, m√™me si des lois obligent en th√©orie les d√©veloppeurs √† rendre le num√©rique accessible aux non-voyants. En France particuli√®rement, nous accusons un retard √©norme en la mati√®re. J’ai compris r√©cemment que l’accessibilit√© num√©rique n’√©tait pas enseign√©e aux futurs d√©veloppeurs de sites web, d’applications num√©riques. Impensable !

                                      Dans le monde entier, ce sont les premiers concern√©s, les non-voyants qui s’attaquent √† ce vaste probl√®me. En effet, les nouvelles g√©n√©rations de non-voyants sont hyper-connect√©es et les outils informatiques, num√©riques leur sont d’une utilit√© folle dans leur vie quotidienne, tout comme dans leurs activit√©s professionnelles. Et ils ont bien compris qu’il leur fallait se d√©mener, lutter pour que les voyants leur rendent le num√©rique accessible.

                                      Plus fort encore, ce sont des d√©veloppeurs non-voyants qui fabriquent le plus souvent les outils d’accessibilit√© pour leur communaut√©.

                                      Mais intéressons-nous maintenant au cas plus particulier des musiciens, musiciennes non-voyants. Tout comme les voyants, ils doivent pouvoir avoir accès aux logiciels audio, aux claviers, synthés, aux interfaces audio-numériques pour pouvoir produire leur propre musique dans leur home-studio.

                                      Dans ce domaine, rendre le num√©rique accessible est d’autant plus crucial que les logiciels, les interfaces sont tr√®s complexes, m√™me pour les voyants. On ne peut les maitriser correctement qu’en suivant des formations techniques assez pouss√©es.

                                      Nous avons rendez-vous avec 1 musicien et 1 musicienne non-voyants qui pratiquent au quotidien et sont de fervents facilitateurs du numérique accessible.

                                      Jason Dasent milite pour le numérique accessible

                                      numérique accessible - Jason Dasent dans son studio
                                      Jason Dasent au studio

                                      Originaire de la Trinidad et bas√© √† Londres, Jason Dasent est plus qu’un musicien. En tant que producteur, ing√©nieur, clavi√©riste et tout le reste, il fusionne la soul avec la pop et le funk avec des saveurs de calypso de sa Trinit√© natale. Mais en tant que personne malvoyante, il est tr√®s engag√© √† combler le foss√© entre l’accessibilit√© et la cr√©ativit√©.

                                      Depuis plusieurs ann√©es, il a pris l’initiative de contacter les principaux fabricants d’√©quipement musical et de logiciels son afin de leur poser la question de l’accessibilit√© de leurs produits. Mais il n’a pas seulement alert√© ces entreprises, il a aussi propos√© ses services pour les aider √† r√©soudre plus efficacement cette probl√©matique.

                                      Et ces efforts portent leurs fruits : les rencontres √† distance avec les d√©veloppeurs et les responsables de ces marques posent les jalons de nombreuses collaborations qui aboutissent r√©guli√®rement √† rendre le matos num√©rique accessible aux musiciens non-voyants.

                                      La collaboration avec le fabricant fran√ßais Arturia est embl√©matique de son travail. L’√©quipe de Jason a travaill√© avec les ing√©nieurs de la marque afin de rendre leur √©quipement num√©rique accessible aux musiciens et musiciennes non-voyants.

                                      Arturia : le matos numérique accessible

                                      Arturia est l’un des principaux d√©veloppeurs mondiaux de logiciels de musique, de contr√īleurs de studio, de synth√©tiseurs mat√©riels et d’interfaces audio. En cr√©ant du mat√©riel pour les musiciens professionnels et amateurs, le fabricant fran√ßais leur propose des √©quipements √† la fois faciles √† utiliser, qui am√©liorent leur flux de travail et qui sonnent de mani√®re tr√®s professionnelle.

                                      Arturia est tr√®s concern√© par l’accessibilit√© aux musiciens non-voyants de son mat√©riel. En lien avec Jason, leur √©quipe a d√©velopp√© cette fonctionnalit√© sur KeyLab et Analog Lab V qui sont donc particuli√®rement recommand√©s aux musiciens et producteurs non-voyants qui d√©sirent utiliser clavier et banques d’instruments virtuels.

                                      Visitez le site web d’Arturia : https://www.arturia.com/

                                      Jason Dasent – KeyLab et Analog Lab V

                                      Dans cette vid√©o en anglais, Jason Dasent nous montre comment il exploite les fonctionnalit√©s d’accessibilit√© de KeyLab et Analog Lab V. Si vous √™tes musicien, musicienne et non-voyant ou non voyante, vous n’aurez, je pense, aucun mal √† comprendre ce qu’il se passe dans la d√©mo de Jason, vous entendrez notamment le lecteur d’√©cran nommer les presets qu’il parcoure ou s√©lectionne.

                                      Jason Dasent montre l’accessibilit√© de Keylab et Analog Lab V

                                      Vous pouvez lire l’article complet sur Jason Dasent sur le site web d’Arturia. NB : le site est en anglais, si vous voulez y acc√©der en fran√ßais, utilisez la fonction translate sur le navigateur Chrome.

                                      ‚Üí https://www.arturia.com/stories/jasondasent

                                      Amalia Abélard

                                      numérique accessible - portrait Amalia Abélard
                                      Amalia Abélard Рportrait avec grand sourire

                                      Elle vit dans l’ile de La R√©union et elle est non-voyante. Elle joue de pas mal d’instruments : piano, synth√©s, batterie, basse et elle enregistre ses propres musiques chez elle. Elle joue en live avec d’autres musiciens voyants ou non-voyants dans des styles vari√©s : jazz, pop, musique traditionnelle r√©unionnaise.

                                      Amalia r√©alise aussi ses propres podcasts autour de son activit√© musicale. Elle y propose ses musiques, des pr√©sentations d’instruments acoustiques, √©lectroniques. Elle est donc particuli√®rement impliqu√©e dans le num√©rique accessible au quotidien dans ses activit√©s musicales.

                                      Elle a pris en main tout r√©cemment le Genos Yamaha, un clavier arrangeur num√©rique, une workstation de haute vol√©e qui va sans nul doute devenir son instrument num√©rique principal. Elle nous fait part de ses premi√®res impressions en ce qui concerne son accessibilit√© et l’utilisation du guide vocal fourni avec le clavier.

                                      Amalia et le Genos Yamaha

                                      audio – Amalia nous explique en quoi le Genos est directement accessible aux non-voyants gr√Ęce √† son guide vocal

                                      Vous pouvez retrouver Amalia sur son podcast La Fa Mi sur les principales plateformes de podcast comme Apple Podcasts, Google Podcasts, Spotify, Deezer etc …

                                      Yamaha et l’accessibilit√©

                                      Les pianos num√©riques Yamaha sont un standard tant pour les musiciens professionnels, qu’amateurs mais aussi pour toutes les √©coles et les profs de musique. En soi, un piano num√©rique n’est pas un instrument num√©rique tr√®s complexe. On imagine bien qu’il suffit de pouvoir changer les sons de piano propos√©s.

                                      Sur les plus chers des pianos Yamaha, les Clavinova hauts de gamme, un guide audio permet aux non-voyants d’avoir plus de rep√®res dans leurs r√©glages et leur navigation dans les biblioth√®ques de sons.

                                      Mais on remarque en g√©n√©ral sur tous les pianos Yamaha que toutes les fonctions sont accessibles par des boutons physiques et que bien souvent m√™me ils n’ont pas d’√©cran visuel ou tactile, ce qui les rend beaucoup plus accessibles que pas mal d’autres appareils des marques concurrentes.

                                      Pour aller plus loin

                                      Nous avons vu que le num√©rique accessible est n√©cessaire aux musiciens, musiciennes non-voyants pour pouvoir utiliser leurs instruments et leurs logiciels num√©riques. Mais les formations audio pour les non-voyants doivent leur √™tre elles aussi accessibles. Or il n’en existe quasiment pas, que ce soit en ligne ou en pr√©sentiel.

                                      Voilà pourquoi dès 2020, nous (Audio Formations) avons décidé de prendre cette question du numérique accessible à bras le corps. Nous proposons aux non-voyants des versions 100% accessibles de nos formations en ligne.

                                      Les déficients visuels peuvent les suivre à domicile, ce qui est très important aussi pour eux. Elles sont en français et donc accessibles dans toute la francophonie.

                                      Les formations accessibles :

                                      Par les liens ci-dessous, vous pouvez accéder aux pages de présentation de ces formations. Bien évidemment ces 2 pages de présentation sont elles aussi accessibles à 100% aux déficients visuels.

                                      Retour Accueil

                                      Quels formats pour vos fichiers media ?

                                      fichiers media multimédia

                                      .

                                      Comment s’y retrouver dans tous ces fichiers media que nous sommes bien oblig√©s de manipuler tous les jours ? C’est la jungle ? Et que signifient tous ces suffixes ? Pas si compliqu√© que √ß√†, vous allez voir. Audio, vid√©o, image, pour chaque usage choisissez le format de fichier le plus standard, celui que tout le monde pourra lire.

                                      En effet, les fichiers media servent en premier lieu à communiquer. Vous les envoyez à vos correspondants, à votre imprimerie, vous les mettez en ligne sur votre site, sur vos réseaux numériques, vos réseaux sociaux.

                                      Ils doivent être de bonne qualité et à une définition appropriée au mode de diffusion que vous envisagez. Aussi, dans la plupart des cas, on sera amené à utiliser plusieurs formats pour une même image, un même son, une même vidéo.

                                      Vous pouvez écouter cet article :

                                      Comment reconna√ģtre le format d’un fichier ?

                                      La premi√®re indication est le suffixe du fichier qui commence toujours pas un point : .aif, .mp3 … Il va nous permettre de reconna√ģtre la nature du fichier : son, vid√©o ou image fixe.

                                      Dans un deuxième temps, on pourra faire clic droit sur le fichier (windows) ou cmd+i (mac) pour avoir plus de précisions, quant à son poids (sa taille) et à son format (sa définition ou leurs dimensions pour les images)

                                      Plus le fichier media sera de bonne qualité, plus il sera lourd. Sur internet, les fichiers très lourds ont du mal à être lus correctement. Voilà pourquoi on utilise en général des formats compressés qui sont plus légers et donc plus faciles à lire à distance.

                                      On fera donc toujours un compromis entre qualit√© et portabilit√©, pour ainsi dire. Seules les conditions professionnelles de diffusion ne souffrent gu√®re la compression : cin√©ma, t√©l√©vision, pressage cd ou vinyle, diffusion en salle, l’imprimerie …

                                      Les fichiers Audio

                                      fichier audio - forme d'onde

                                      Les fichiers son sont utilisés Рécoutés Рpar tout le monde, mais ce sont les musiciens, les producteurs, les podcasteurs qui les manipulent et les génèrent.

                                      Mono ou st√©r√©o ?

                                      Une premi√®re distinction est √† faire : un fichier mono ne comporte qu’une seule piste. Un fichier st√©r√©o comprend 2 pistes (gauche et droite) qui sont en g√©n√©ral entrelac√©es pour pouvoir √™tre lues simultan√©ment par tous les appareils ou logiciels.

                                      Les fichiers mono ne sont utilis√©s qu’en studio : on enregistre une source avec un micro, cela g√©n√®re un fichier mono. En diffusion, tous les fichiers son sont st√©r√©o, c’est le standard absolu qui vous permet de les √©couter partout, sur un t√©l√©phone, un ipad, un ordi, en ligne ‚Ķ

                                      Un fichier st√©r√©o p√®se 2 fois plus lourd qu’un fichier mono de la m√™me dur√©e. De plus ce n’est pas la quantit√© ou le volume du son qui va changer le poids d’un fichier. Un fichier de silence p√®se aussi lourd qu’un fichier de musique techno. On verra que ce n’est pas du tout la m√™me chose pour les fichiers image.

                                      .wav ou .aif ?

                                      Les fichiers son professionnels sont en 2 formats possibles : .wav sous windows et .aif sur mac.

                                      Il est un fait √©tabli que les mac peuvent lire les 2 sans distinction, alors que sous windows on peut encore avoir des probl√®mes √† lire des aif . Voil√† pourquoi les fichiers wav sont tr√®s conseill√©s, puisqu’ils peuvent √™tre lus partout.

                                      16/44.1 ou 24/48 ?

                                      Il est ensuite 2 dimensions tr√®s importantes pour la qualit√© d’un fichier son professionnel : la d√©finition du message informatique en bits et le taux d’√©chantillonnage en KiloHertz.
                                      Le CD audio a longtemps √©t√© un √©talon en mati√®re de fichier son num√©rique, son format est de 16 bits et 44.1 Khz. Mais c’est d√©j√† un format un peu compress√©, car ce format de fichier permet de stocker jusqu’√† 80 minutes de son st√©r√©o sur cette petite galette.

                                      Une meilleure d√©finition, celle qu’on utilise la plupart des cas en studio pro ou en home studio, c’est 24 bits et 48 Khz qui permet un meilleur rendu de l’image sonore. Mais il est plus lourd de 40% environ, car il comporte plus d’informations.

                                      .mp3

                                      Le mp3 est le format standard du son sur internet et sur les lecteurs num√©riques de poche (lecteurs mp3, smartphones). C’est un format de fichier tr√®s compress√© qui permet de stocker et de lire tr√®s facilement de grandes quantit√©s de musique.
                                      Le format haute-qualit√© (HQ)en mp3 p√®se environ 10 fois moins lourd que le wav 16/44.1 . Evidemment, c’est un format grand public, car la perte de qualit√© est sensible.

                                      .flac

                                      Ce nouveau format compress√© est apparu qui est souvent utilis√© sur les plateformes num√©riques de diffusion musicale. Il est de bien meilleure qualit√© que le mp3. On consid√®re g√©n√©ralement qu’il n’y a pas de diff√©rence √† l’√©coute avec un wav.
                                      Le fichier flac peut être en 16/44.1 ou bien en 24/48. Il est environ 2 fois moins lourd que le wav.

                                      Tableau comparatif des formats et poids des fichiers son

                                      .wav.flac.mp3
                                      24/48100 Mo66 Mo6 Mo (HQ)
                                      16/44.160 Mo30 Mo

                                      Les fichiers Vidéo

                                      Tous les fichiers vid√©o utilis√©s actuellement en communication vid√©o utilisent la norme mp4 et ont donc comme suffixe .mp4. Notons que sur mac on rencontrera souvent des fichiers avec .mov comme suffixe, mais ce sont toujours des mp4, d’ailleurs vous pouvez modifier ce suffixe et le changer en .mp4, sans autre manip.

                                      Les dimensions des images vidéo et cinéma sont variables, des plus rectangulaires au plus carrées.

                                      fichiers formats vidéo cinéma

                                      16/9

                                      Le m√©dia le plus r√©pandu sur internet est bien entendu la vid√©o. Il y a des vid√©os partout : sur Youtube, Vimeo, sur tous les sites web, les blogs, les vlogs. Mais la vid√©o num√©rique est aussi utilis√©e maintenant de mani√®re universelle en t√©l√©vision et au cin√©ma.

                                      Le format d’image qui s’est impos√© est le format 16/9√®me ou format rectangulaire ou encore appel√© format allong√©.

                                      En m√™me temps que lui, s’est impos√© √©galement sur internet, mais aussi sur les cam√©ras vid√©o, les smartphones, les tablettes un format de fichier vid√©o qui est le mp4. C’est le format universel au 21√®me si√®cle qui a d√©tr√īn√© tous les autres.

                                      On le trouve principalement en 3 d√©finitions HD :

                                      • 1280/720 HD qui a tendance √† ne plus trop √™tre utilis√©, sauf peut-√™tre en formation √† distance, o√Ļ on a souvent affaire √† des vid√©os de cours qui ne demandent pas forc√©ment une qualit√© optimale.
                                      • 1920/1080 HD qui est actuellement le standard sur les plateformes vid√©o internet et les sites web, comme sur les t√©l√©viseurs.
                                      • 3840/2160 HD encore appel√© 4K qui est en ce moment le format professionnel dit de ultra haute d√©finition utilis√© en t√©l√©vision, au cin√©ma et sur les cam√©ras ou appareils photo de derni√®re g√©n√©ration.

                                      Alors, que signifie ces dimensions : ce ne sont pas des cm, mais des pixels : le premier chiffre d√©signe le nombre de pixels dans la largeur et le deuxi√®me le nombre de pixels dans la hauteur de l’image.

                                      Le pixel est l’unit√© de surface dans toutes les images num√©riques. L’image la plus petite qui soit serait une image 1/1 : un carr√© de 1 pixel de c√īt√© de couleur unie. C’est la version image de l’√©chantillonnage num√©rique que nous avons d√©j√† vu dans les fichiers son.

                                      fichiers vidéo 16/9

                                      On comprendra bien que si on veut projeter une vid√©o num√©rique sur grand √©cran, ce qui √©quivaut √† l’agrandir, il nous faut le plus grand nombre de pixels dans le fichier. Voil√† pourquoi on est aussi en train de passer au cin√©ma en 8K, ce qui double la d√©finition du 4K.

                                      Par cons√©quent le choix d’un format d’image vid√©o d√©pend de son support de diffusion et de la performance de la plateforme ou de l’appareil qui la diffusera. Par exemple, les vid√©os Youtube sont regard√©es tr√®s majoritairement sur des tout petits √©crans de smartphone et jamais sur des grands √©crans. Il serait donc tr√®s inadapt√© de vouloir les diffuser en 4K ou en 8K.

                                      Par ailleurs le poids d’une image d√©pend √©norm√©ment aussi de sa complexit√©. Un aplat de couleur p√®se beaucoup moins qu’une image de paysage par exemple. Une image fixe √©galement.

                                      Pourquoi ? Et bien la raison en est que la vid√©o num√©rique reconna√ģt les pixels semblables et permet de les repr√©senter de mani√®re virtuelle, pourrait-on dire… Plus il y a de changement et de diversit√© dans une image num√©rique, plus elle sera lourde.

                                      Carré

                                      Le format d’image carr√© est tr√®s r√©cent. Il a √©t√© introduit par Instagram et contamine maintenant aussi Facebook et m√™me Linkedin. C’est donc un format de fichier sp√©cifique √† internet et on le trouve dans plusieurs dimensions qui conviennent toutes tr√®s bien sur les r√©seaux sociaux : 600/600, 720/720, 1000/1000, 1080/1080

                                      Mais il s’agit toujours d’un fichier mp4 : seules ses dimensions changent. Ce qui est int√©ressant, c’est que l’image va occuper plus de surface dans le fil des publications : elle attirera donc plus le regard.

                                      Vertical 9/16

                                      Autre avatar des r√©seaux sociaux : le format vertical. Il provient du fait que toutes les personnes qui poss√®dent des smartphones le tiennent vertical pour faire des selfies ou des vid√©os. Ce qui m’a toujours paru tr√®s √©trange en terme de vid√©o, mais √ßa se justifie intuitivement : quasiment toutes ces images sont des portraits de personne (sa propre personne, en fait).

                                      On pourrait appeler √ß√† le format narcissique, non ? C’est en tout cas le format favori des stories sur Instagram et des vid√©os sur TikTok. Et comme ce sont les m√™mes personnes qui regardent les vid√©os sur ces r√©seaux sociaux, exclusivement sur leurs smartphones, ils les regardent √©videmment en vertical.

                                      On voit que ce format invers√© 9/16 correspond pile √† l’√©cran du t√©l√©phone. il occupera donc toute la surface disponible. Et comme sur tous les r√©seaux sociaux et les sites web, le format de fichier le plus utilis√© est le format HD 1920/1080 ou en vertical 1080/1920.

                                      Le débit

                                      Il faut rapidement aussi parler du d√©bit de la vid√©o, c’est √† dire du nombre d’images par seconde. On utilise actuellement 2 d√©bits : 25 images/seconde et 30 images /seconde. L’unit√© est souvent abr√©g√©e : fps pour frames per second.

                                      L√† encore, le 30 images /seconde s’impose maintenant un peu partout. L’image est un peu plus fluide et donc le mouvement est mieux retranscrit.

                                      60 images /seconde est utilis√© aussi pour les sports o√Ļ le mouvement est le plus souvent tr√®s rapide. Evidemment, √ßa alourdit consid√©rablement les fichiers et les appareils doivent √™tre capables de les enregistrer et de les lire.

                                      Les fichiers d’images fixes

                                      fichier image fixe photo

                                      Internet

                                      Photos, illustrations, les images fixes sont aussi omniprésentes sur les sites, les blogs internet. Là aussi, la compression est de mise, car les grandes images peuvent ralentir considérablement le temps de chargement des pages internet et impacter très sérieusement le référencement des pages par les moteurs de recherche.

                                      .png ou .jpg ?

                                      Le standard très conseillé sur internet est le fichier .jpg qui permet une bonne compression.

                                      Le seul avantage du .png semble √™tre la possibilit√© d’avoir un fond transparent et donc de pr√©senter des images d√©tour√©es sur un fond de page color√©. C’est un avantage en terme de design. Toutefois, le fichier .png est moins bien r√©compens√© par les moteurs de recherche.

                                      La taille des fichiers images

                                      60% des images sur internet sont vues sur des smartphones et non pas sur ordinateur. Les sites internet doivent donc s’adapter souplement √† ces √©crans de taille extr√™mement diff√©rentes. Ce qu’on appelle responsive, c’est justement la facult√© d’une page internet de s’adapter aux formats des mobiles.

                                      C’est une contrainte depuis quelques ann√©es qui se rajoute au fait que le trafic internet ne cesse d’exploser. Donc les pages internet doivent √™tre les plus l√©g√®res possibles √† charger.

                                      Voilà pourquoi on doit prêter attention à la fois au poids des fichiers image (compression) , mais aussi à la taille de chaque image. Une image qui va être placée par exemple dans une colonne qui fait 250 pixels de large, ne doit pas excéder cette taille.

                                      Autrement dit, la taille des images doivent être appropriées à la taille du conteneur qui la reçoit. Donc toutes les images qui peuvent être grandes et bien définies doivent être compressées en taille et en définition pour diminuer le temps de chargement de la page internet.

                                      On estime qu’une bonne page internet doit avoir un temps de chargement moyen qui n’exc√®de pas quelques secondes, un grand maximum de 5 secondes. Sinon on diminue grandement le pourcentage de visiteurs qui va voir la page, car les internautes zappent tr√®s vite.

                                      Donc il est √©vident qu’une photo prise sur un smartphone ou un appareil photo ne peut pas √™tre publi√©e sur internet, sans √™tre drastiquement compress√©e. Une telle image √† son √©tat brut peut peser facilement plusieurs Mo et il faudra sur un site internet la r√©duire en un fichier de quelques centaines de Ko, voire √† quelques dizaines de Ko.

                                      Pour cela, on va r√©duire la taille au strict n√©cessaire, mais aussi la d√©finition sera r√©duite de 300 ou 600 dpi √† 72 dpi (dots per inch, en fran√ßais points par inch). C’est un peu l’√©quivalent de ce qu’on a vu pr√©c√©demment avec les pixels en vid√©o.

                                      Imprimerie

                                      Pour l’impression papier, affiches, flyers ou √©dition papier, les standards de fichier ne sont pas du tout les m√™mes.

                                      En g√©n√©ral, en photo ce sont les fichiers .tif qui sont pr√©f√©r√©s pour des raisons de colorim√©trie et √† la meilleure d√©finition possible. L√† il n’est plus question de compression, ni de r√©duire la taille des images. Bien au contraire !

                                      Ensuite une maquette graphique comprenant des photos, du texte, des titres, des illustrations sera la plupart fournie √† l’imprimerie sous un format .pdf non compress√©

                                      Pour conclure

                                      Bien évidemment, il existe beaucoup plus de formats de fichiers audio, vidéo ou image. Mais nous venons de voir les plus utilisés, les standards actuels sur le net et en production pro. Il est fortement déconseillé de publier des fichiers dans des formats plus exotiques ou plus anciens ou encore réservés aux professionnels.

                                      Comment convertir un fichier m√©dia ? La plupart du temps, vous n’aurez pas besoin d’application sp√©cifique : l’appli avec laquelle vous l’avez fabriqu√© ou dans laquelle vous l’avez ouvert sur votre ordinateur vous permettra le plus souvent de l’exporter √† un de ces formats de base.

                                      Ne prenez pas le risque que vos fichiers soient illisibles pour la plupart des usagers. N’oubliez jamais que vos fichiers media n’ont pas la plupart du temps comme objectif N¬į1 d’√™tre les meilleurs possibles, mais au contraire de communiquer des images et des sons √† un public, sur des r√©seaux ou dans des modes de diffusion diff√©rents.

                                      Retour Accueil

                                      Home studio – Tout sur le direct monitoring

                                      direct monitoring

                                      Tout ce qu’il faut savoir sur le direct monitoring , qui est une notion souvent mal comprise en home-studio et qui peut vous poser de gros probl√®mes en prise de son sur votre logiciel de MAO si vous ne savez pas le g√©rer correctement.

                                      Vous connaissez sans doute le problème, car il est récurrent et il ressemble à çà :

                                      • Lorsque vous voulez vous enregistrer, vous vous entendez dans votre casque avec un petit d√©calage tr√®s perturbant qui vous emp√™che de chanter ou de jouer sereinement, comme un √©cho tr√®s court…
                                      • Dans la notice de votre logiciel, de votre interface, vous ne trouvez pas d’explications claires pour r√©soudre facilement ce grave probl√®me.

                                      Et pourtant c’est tr√®s simple de supprimer cette latence √† l’enregistrement !

                                      Direct monitoring : A quoi ca sert ?

                                      Sur votre station de travail audio, lorsque vous enregistrez une piste d’instrument ou de voix avec un micro ou une ligne analogique, le son entre dans votre interface audio.

                                      Vous avez besoin d’√©couter au casque ce que vous √™tes en train de jouer. Si vous √©coutez la sortie master de votre logiciel, il est certain que vous allez entendre votre son avec un d√©calage de temps non-n√©gligeable.

                                      Cela est d√Ľ au temps que va mettre votre processeur pour enregistrer num√©riquement le son √† l’entr√©e, par exemple 5,9 ms . C’est ce qu’on appelle la latence d’entr√©e.
                                      A cette latence, s’en rajoute une deuxi√®me, la latence de sortie. C’est le temps qu’il va mettre pour retransformer votre signal num√©rique en son analogique pour que vous puissiez l’√©couter sur vos haut-parleurs ou votre casque. Par exemple 4,6 ms

                                      Si vous additionnez ces 2 retards, vous avez un d√©calage qui peut √™tre cons√©quent entre le son que vous jouez et le son que vous entendez dans votre casque, c’est ce qu’on appelle la latence globale ou totale . Ici 10,5 ms.

                                      Vous le percevrez comme un petit √©cho, ce petit temps de quelques milli-secondes, mais ca perturbe votre √©coute, le son n’est pas propre et sur des mises en place rythmiques, ca peut vous troubler √©norm√©ment.

                                      direct monitoring latence totale

                                      Et bien, le direct monitoring est un réglage qui va vous permettre de supprimer radicalement ce petit décalage insupportable.

                                      Comment r√©gler le direct monitoring en 3 √©tapes ?

                                      1. Couper le son sur la piste

                                      La première chose à faire dans votre logiciel est de couper le monitoring sur la piste que vous voulez enregistrer. Vous ne voulez pas entendre du tout le son qui ressort de cette piste.

                                      2. Activer le direct monitoring

                                      Puis vous allez vous rendre dans le petit logiciel de contr√īle qui s’est install√© en m√™me temps que les drivers de votre interface-audio.
                                      Et vous allez activer le direct monitoring pour la ou les pistes que vous √™tes en train d’enregistrer en ouvrant le volume de la piste entrante.

                                      Sur les Focusrite de la série Saffire, dans le Saffire MixControl il suffit de lever le volume de la piste en question,

                                      Chez Motu, le tableau de contr√īle Cue mix-DSP permet comme sur la Saffire de monter le volume de votre piste et de l’envoyer directement vers la sortie 1-2 Scarlett Control 2nd ou 3rd Generation : on nous dit ici que le direct monitoring est configur√© par d√©faut. Si vous avez un probl√®me, allez v√©rifier dans la section Hardware inputs dans ce tableau de bord, le routing des inputs de vos pistes ou bien les cr√©er, s’il le faut.

                                      Scarlett 2i2 : certaines interfaces peuvent avoir un petit bouton en face avant qui va vous √©viter tout √ß√† : il vous permet d’activer tout simplement le direct monitoring.

                                      Chez M-Audio, c’est aussi la solution choisie avec par exemple sur la Fast Track Pro un bouton Mix en face avant qui permet un tr√®s astucieux m√©lange de niveaux entre les pistes entrantes (direct monitoring) et les pistes d√©j√† enregistr√©es (playback).

                                      3. Coupez vos haut-parleurs

                                      Et maintenant vous coupez vos haut-parleurs en mettant à zéro le volume de sortie sur votre interface, mais pas le volume du casque.

                                      NB : sur les interfaces Motu, tr√®s souvent on ne trouve pas de bouton de volume de sortie, il faudra le faire dans le logiciel, ce qui est plus compliqu√©.

                                      Et voil√† votre direct monitoring est r√©gl√© ! D√©sormais vous n’entendez plus que dans votre casque. Et ce que vous entendez c’est votre instrument, sans d√©calage aucun, car il ressort directement √† la sortie casque sans passer par votre logiciel.

                                      Mais vous y entendez aussi les pistes déjà enregistrées si votre casque est bien réglé sur la même sortie master 1-2 que la sortie principale. Et le tout sans décalage gênant.

                                      Pour aller plus loin

                                      Si vous voulez gagner beaucoup de temps, r√©soudre tous vos probl√®mes techniques, progresser dans votre home-studio et atteindre rapidement le son pro, la meilleure solution c’est de vous faire accompagner, de vous faire coacher par un professionnel aguerri dans un cursus de formation d’excellence :

                                      Maitrisez votre production musicale en home studio

                                      monitoring direct production musicale monitoring direct

                                      Le parcours de formation à distance le plus complet, à votre rythme chez vous. Des résultats concrets à chaque étape, des exercices et des projets-tests corrigés par le formateur-expert.
                                      Pour en savoir plus


                                      Retour Home studio

                                      Retour Accueil

                                      3 méthodes pour produire votre musique aujourd’hui

                                      production audio produire votre musique et votre home studio pro avec un budget limité

                                      Le studio de production musicale est n√© au d√©but du XX√®me si√®cle avec la possibilit√© d'enregistrer des musiciens en train de jouer. Des tous d√©buts de l'enregistrement monophonique en gravure directe au multi-pistes digital sur ordinateur, chaque nouvelle technologie a fait √©voluer les strat√©gies de production musicale en leur apportant toujours plus de moyens et de choix possibles au service de la cr√©ation musicale, ce qui bien s√Ľr influe directement sur la mani√®re de produire votre musique aujourd'hui dans votre home studio.

                                      Pour simplifier et donner des repères méthodologiques, on peut distinguer 3 grandes méthodes de production musicale :

                                      Classique linéaire
                                      Créative rhizomatique expérimentale
                                      Combinée pour votre production musicale

                                      La méthode classique

                                      produire votre musique

                                      Dans les studios multi-pistes analogiques des ann√©es 70, s’est forg√©e une m√©thode de travail qui tient √† la fois des moyens techniques disponibles et de la commercialisation de la musique sur le disque vinyle.
                                      Les deux supports d’enregistrement analogiques et physiques sont assez co√Ľteux et contraignants ¬†: la bande magn√©tique au studio et le disque vinyle dans les magasins.

                                      Le mod√®le de production musicale forg√© √† cette √©poque par l’industrie du disque comprend typiquement 5 √©tapes¬†:

                                      Composition :
                                      Un compositeur et un auteur, souvent c’est une seule personne, un auteur/compositeur (en anglais songwriter) √©crit une m√©lodie et des paroles, souvent harmonis√©e dans une grille d’accords, avec des couplets et un refrain. C’est le moment du piano-voix ou du guitare-voix qui est lui rarement enregistr√© √† cette √©poque.

                                      Arrangement :
                                      Ici intervient un arrangeur, souvent c’est le producteur lui-m√™me, celui qui dirige le label de disques. Il recrute les musiciens, les rassemble en studio et leur indique les parties √† jouer. C’est un peu le m√™me processus pour les petites et les grosses productions. Parfois aussi c’est un groupe, un orchestre constitu√©.

                                      Prise de son :
                                      L’ing√©nieur du son enregistre en multi-pistes les musiciens, le plus souvent ensemble dans la m√™me session de studio. Entre ce qui a √©t√© compos√©, √©crit au d√©part et ce qui ressort des s√©ances d’enregistrement, il peut y avoir une grosse diff√©rence.

                                      Car c’est l√† que la cr√©ativit√© musicale s’exprime le plus, lorsque les musiciens jouent ces arrangements en studio. N’oublions pas qu’√† cette √©poque on enregistre sur la bande magn√©tique o√Ļ les diff√©rentes pistes physiques sont grav√©es. Le support co√Ľte assez cher, on ne peut pas facilement le d√©couper. Le montage et les reprises sont compliqu√©s.

                                      Voilà pourquoi les très bons instrumentistes sont très recherchés dans ce contexte, ainsi que les producteurs talentueux qui doivent vraiment maitriser leur sujet et travailler très vite.

                                      Mixage :
                                      Bien souvent dans les grands studios, avant d’aller plus avant, on a besoin d’une d√©cision commerciale. Car le centre de d√©cision, la direction du label n’est pas dans le studio. Elle est dans les bureaux de la compagnie de disques et attend de pouvoir donner son feu vert, de se d√©cider commercialement √† poursuivre la production, puis la fabrication du disque.

                                      Voilà pourquoi en studio, on va faire une mise à plat, un mixage très rapide et sommaire qui va simplement permettre de faire écouter un brouillon, une maquette aux décisionnaires qui vont engager les fonds nécessaires pour publier.

                                      Dans le meilleur des cas, cette mise à plat étant validée avec des suggestions nouvelles, on va pouvoir retourner au studio apporter les retouches dans les arrangements, rejouer certaines parties, en rajouter de nouvelles et faire un mixage définitif qui va prendre beaucoup plus de temps.

                                      Mastering
                                      Cette derni√®re √©tape √©tait tr√®s souvent confi√©e √† un studio sp√©cialis√©, √† un ing√©nieur de mastering renomm√©. A partir de la bande st√©r√©o mix√©e, celui-ci va affiner les couleurs, les niveaux, l’√©quilibre g√©n√©ral du mixage et pr√©parer techniquement le document sonore dans les normes de la gravure.

                                      L‚Äôobjectif est l√† de finaliser le son du mixage et en m√™me temps d’anticiper le son du disque press√©. Il n’est pas rare qu’on presse des tests en vinyle pour v√©rifier le rendu du mastering.

                                      Toutes ces pr√©cautions, ces √©tapes successives, cette ligne de production sont rendues n√©cessaires par les co√Ľts, les techniques physiques, analogiques, tr√®s lourdes et en m√™me temps relativement impr√©cises, tr√®s difficiles √† maitriser.

                                      On est donc oblig√© d’avancer de la mani√®re la plus rigoureuse, en v√©rifiant √† chaque √©tape avant de poursuivre. On a quasiment pas le droit √† l’erreur technique, musicale et commerciale.

                                      On est bien loin de la souplesse du home studio (qui est encore tr√®s loin d’exister) pour produire votre musique.

                                      La méthode créative rhizomatique

                                      Faisons maintenant un grand bond en avant en nous posant à notre époque, les années, comment peut-on dire : les années 2010 ?

                                      En un peu plus de 30 ans, la technologie n’a pas cess√© de changer¬†: de l’analogique au digital, avec en fond l’√©volution formidable des moyens informatiques. R√©serv√©s tout d’abord aux gros projets industriels, les ordinateurs ont envahi notre vie quotidienne en m√™me temps que leur puissance augmentait de mani√®re exponentielle.

                                      Songez que votre smartphone dispose d’un processeur digital des dizaines de milliers de fois plus puissant que le Block II qui pesait 30 kilos et a permis il y a 50 ans √† l‚ÄôHomme de marcher sur la Lune.

                                      Ca change quoi pour produire votre production musicale ?

                                      produire sa musique

                                       

                                      La musique est-elle meilleure ?
                                      Non, certainement pas. Les disques enregistr√©s dans les ann√©es 70 font toujours r√©f√©rence et les grands chefs d’oeuvre de cette √©poque n’ont pas pris une ride, quel que soit le style de musique. Et ils sont tous r√©√©dit√©s sur les nouveaux supports d√©mat√©rialis√©s.

                                      Produire votre musique est-il plus facile ?
                                      – Oui et non. Certes les moyens audio sont √† la disposition de tout le monde. On peut faire une maquette sur son smartphone, quasiment de la m√™me qualit√© qu’une mise √† plat dans les ann√©es 70.

                                      Vous, musicien·ne vous pouvez enregistrer et produire votre musique chez vous sur votre ordinateur à très peu de frais.
                                      La production musicale s’est donc consid√©rablement d√©mocratis√©e.

                                      En revanche, l’outil N¬į1 de la production musicale et de la musique tout court lui n’a pas chang√©¬†: c’est toujours l’oreille. L’oreille des musiciens, des ing√©nieurs, des producteurs et aussi √† l’arriv√©e des auditeurs.

                                      Et l√† o√Ļ 10 √† 30 paires d’oreilles entraient en jeu dans la chaine de production musicale, comme nous l’avons vu, aujourd’hui une seule paire d’oreilles, la v√ītre, va g√©rer le processus pour produire votre musique.

                                      Oui, tout a chang√© : en positif comme en n√©gatif…

                                      La méthode rhizomatique est celle des jeunes musiciens-producteurs :
                                      Rhizome¬†: une structure √©voluant en permanence, dans toutes les directions horizontales, et d√©nu√©e de niveaux. Elle vise notamment √† s’opposer √† la hi√©rarchie en pyramide (ou ¬ę¬†arborescence¬†¬Ľ) et √† la trajectoire lin√©aire. C’est aussi le cercle contre la ligne.

                                      De plus en plus de musiciens composent au fur et √† mesure leur musique dans leur home-studio en exp√©rimentant directement avec les outils de production, en s’enregistrant, en traitant le son, en arrangeant, en mixant tr√®s t√īt leur production, en masterisant eux-m√™me, puis en retournant √† la compo … Tout √ß√† dans un d√©sordre apparent, mais qui a le m√©rite de permettre de tout exp√©rimenter, de chercher, de se tromper et finalement de trouver en lib√©rant sa cr√©ativit√©.

                                      C’est aussi la m√©thode exp√©rimentale scientifique¬†: on cherche sans savoir ce qu’on va trouver et c’est comme √ß√† finalement qu’on avance le plus.
                                      Vous la connaissez bien cette m√©thode, n’est ce pas¬†? C’est peut-√™tre m√™me celle-l√† que vous pratiquez en partie pour produire votre musique.

                                      Les allers et retours incessants entre jouer, enregistrer, √©couter, rejouer ‚Ķ etc, c’est aussi la m√©thode de composition en studio de musique √©lectroacoustique d√®s les ann√©es 40. Mais c’est tellement plus facile techniquement aujourd’hui, chez vous, pour produire votre musique.

                                      La méthode combinée pour produire votre musique

                                      produire votre musique Ableton Live, Lemur, GRM Tools, Max4Live et votre instrument

                                      Maitriser votre outil technique
                                      On pourrait croire que la grande libert√© apport√©e par le home studio peut se passer d’une bonne connaissance des outils techniques. Mais il n’en est rien, bien au contraire ‚Ķ

                                      Pour pouvoir √™tre √† l’aise et lib√©rer votre cr√©ativit√© dans votre production musicale, il est essentiel de bien maitriser les outils. Sinon, votre √©lan cr√©atif pour produire votre musique va √™tre continuellement stopp√© par votre m√©connaissance technique. Et c’est bien s√Ľr un handicap √©norme, car on a besoin de fluidit√© dans le processus de cr√©ation.
                                      Tout ce qui vous bloque techniquement stoppe le flux de votre création et vous fait perdre le fil pour produire votre musique.

                                      Se donner des règles
                                      Je vais peut-être vous choquer …
                                      Mais quand on a autant de possibilit√©s offertes par le logiciel et ses plugins, qu’on peut √† tout moment retourner aux prises son pour ajouter des pistes, des phrases, des sons ‚Ķ Vous avez sans doute int√©r√™t aussi √† vous poser des r√®gles, des limites pour √©viter de vous √©garer.

                                      Tout ce que vous aurez pr√©par√©, d√©cid√©, d√©limit√© √† l’avance, compos√©, arrang√© avant de tout jeter dans le chaudron de votre production musicale, tous ces √©l√©ments, ces principes, ces r√®gles seront autant de garde-fous pour cadrer, avancer et ne pas vous perdre en chemin dans votre r√©alisation.

                                      Inventer vos propres procédés de création
                                      Si vous savez inventer votre propre mani√®re de faire √† partir d’une tr√®s bonne connaissance technique et de la maitrise des outils, cela va d√©cupler le potentiel disponible pour produire votre musique.

                                      Pour faire la différence ?

                                      C’est l√† qu’on revient √† l’essentiel : les qualit√©s musicales, l’oreille, l’√©coute sont l√† l’arme absolue pour r√©ussir. Et plus que jamais !

                                      L’intention musicale, le projet musical doit √™tre fort. Les id√©es, l’inspiration seront bien propuls√©es par des techniques de cr√©ation, de composition les plus ouvertes possibles. Et c’est ce qui est passionnant et grisant pour vous le musicien-compositeur-producteur, c’est d’avoir les moyens, les outils, les techniques pour aboutir vous-m√™me votre r√©alisation musicale et produire votre musique de A √† Z.

                                      Pour aller plus loin

                                      ableton live produire votre musique

                                      Maitriser votre Production Musicale en Home Studio