Archive

Category Archives for "Etude de cas podcast audio"

Le documentaire audio : léger et puissant

un documentaire audio : l'affaire Ferguson


Le documentaire audio est un type de contenu audio qui utilise des Ă©lĂ©ments de narration, de reportage et de tĂ©moignages pour explorer un sujet spĂ©cifique. Il est souvent diffusĂ© sous forme de podcast, mais peut Ă©galement ĂȘtre prĂ©sentĂ© sous forme de documentaire radiophonique ou d’autres formats audio.

Vous pouvez aussi Ă©couter cet article :

Le documentaire audio peut traiter d’une grande variĂ©tĂ© de sujets, allant des Ă©vĂ©nements historiques aux problĂšmes sociaux contemporains, en passant par les histoires personnelles, les enquĂȘtes journalistiques, des portraits de personnes ou de communautĂ©s.

Il peut ĂȘtre produit de maniĂšre indĂ©pendante ou en collaboration avec des organisations mĂ©diatiques telles que les radios publiques, les chaĂźnes de tĂ©lĂ©vision, les magazines en ligne ou les plateformes de podcast.

Le documentaire audio peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© Ă  partir d’enregistrements de terrain, d’interviews, de sons ambiants, de musique et d’autres Ă©lĂ©ments sonores pour crĂ©er une expĂ©rience immersive pour l’auditeur. Ils peuvent ĂȘtre prĂ©sentĂ©s sous forme de sĂ©ries ou d’Ă©pisodes autonomes et sont souvent accompagnĂ©s de notes, de sources et d’autres informations supplĂ©mentaires pour aider Ă  comprendre et contextualiser le contenu.

Comment est diffusé un documentaire audio ?

ils sont principalement diffusĂ©s via des plateformes de podcasting. Les auditeurs peuvent accĂ©der Ă  ces plateformes Ă  partir de leur ordinateur, de leur tĂ©lĂ©phone portable ou d’autres appareils mobiles. Les plateformes de podcasting les plus populaires incluent Apple Podcasts, Spotify, Google Podcasts, Deezer, Stitcher, SoundCloud et beaucoup d’autres.

ils peuvent ĂȘtre disponibles gratuitement ou ĂȘtre accessibles Ă  travers des services d’abonnement payants. Certains producteurs de documentaires audio proposent Ă©galement des versions payantes de leurs documentaires en ligne ou sur des plateformes de distribution vidĂ©o comme Vimeo ou YouTube.

En plus des plateformes de podcasting, ils peuvent Ă©galement ĂȘtre diffusĂ©s sur les ondes des radios publiques ou privĂ©es, en particulier pour les documentaires radiophoniques. Certaines Ă©missions de radio ou de tĂ©lĂ©vision peuvent Ă©galement proposer des documentaires audio en ligne ou via des applications mobiles comme France Inter ou Arte Radio.

Enfin, ils peuvent Ă©galement ĂȘtre diffusĂ©s lors de festivals audio ou de manifestations culturelles et artistiques, oĂč ils peuvent ĂȘtre Ă©coutĂ©s en direct ou sous forme d’enregistrements.

Documentaire audio / documentaire vidéo ?

documentaire audio : une jeune journaliste interviewe un vieil homme

Les avantages :

  • AccessibilitĂ© : ils sont souvent plus accessibles que les documentaires vidĂ©o. Ils peuvent ĂȘtre Ă©coutĂ©s sur des appareils mobiles et ne nĂ©cessitent pas l’attention visuelle nĂ©cessaire pour regarder une vidĂ©o.
  • CoĂ»t : le documentaire audio peut ĂȘtre produit Ă  moindre coĂ»t que le documentaire vidĂ©o. Il ne nĂ©cessite pas d’Ă©quipement de tournage, de montage et de post-production vidĂ©o coĂ»teux, mais plutĂŽt des enregistreurs audio portables, des microphones et des logiciels de montage audio.
  • PortabilitĂ© : ils peuvent ĂȘtre Ă©coutĂ©s partout, que ce soit en conduisant, en faisant de l’exercice, en travaillant ou en se dĂ©tendant. Cela permet aux auditeurs de consommer des documentaires audio en mĂȘme temps qu’ils accomplissent d’autres tĂąches.
  • Focus sur le son : le documentaire audio peut se concentrer sur le son, les voix et les effets sonores pour raconter l’histoire. Cette approche peut ĂȘtre plus immersive que le documentaire vidĂ©o, oĂč les images peuvent distraire l’auditeur.
  • CrĂ©ativitĂ© : ils offrent Ă©galement une grande libertĂ© crĂ©ative. Les producteurs peuvent utiliser des techniques de montage audio, des effets sonores, des bandes sonores et de la musique pour crĂ©er une ambiance, un rythme et une ambiance spĂ©cifiques.

Cependant, il est important de noter que le documentaire audio et le documentaire vidĂ©o sont deux formes d’art distinctes et ont chacun leur propre potentiel pour raconter une histoire. Ils peuvent Ă©galement ĂȘtre combinĂ©s pour crĂ©er des projets hybrides qui incorporent les avantages des deux supports.

Les inconvĂ©nients :

Bon, on vient de voir les avantages, voilà les inconvénients :

  • Limitations visuelles : l’absence d’images peut limiter la comprĂ©hension de certains sujets et ne permet pas toujours de montrer des dĂ©tails importants ou des expressions faciales qui peuvent ajouter Ă  la comprĂ©hension ou Ă  l’empathie pour les personnages et les situations.
  • DifficultĂ© Ă  maintenir l’attention : contrairement Ă  un documentaire vidĂ©o, un documentaire audio ne peut pas compter sur des images pour maintenir l’attention de l’auditeur. Cela peut rendre la narration et le rythme du documentaire audio plus importants pour maintenir l’attention de l’auditeur.
  • DifficultĂ© Ă  capter l’action : les documentaires audio peuvent avoir des difficultĂ©s Ă  capturer des actions, des Ă©vĂ©nements ou des paysages qui sont essentiels pour l’histoire.
  • Limitations techniques : bien que les Ă©quipements pour produire des documentaires audio puissent ĂȘtre plus accessibles, ils prĂ©sentent des limites par rapport Ă  la production de vidĂ©os, notamment en termes de qualitĂ© de son et de difficultĂ© Ă  couvrir certains Ă©vĂ©nements ou sujets.
  • DifficultĂ© Ă  toucher un public plus large : le documentaire audio a encore une audience plus limitĂ©e que le documentaire vidĂ©o, et peut avoir du mal Ă  atteindre un public plus large, en particulier celui qui est plus attachĂ© Ă  la vidĂ©o pour consommer de l’information et des contenus mĂ©diatiques.

Ces inconvénients ne signifient pas que le documentaire audio est inférieur au documentaire vidéo, mais plutÎt que chaque média possÚde ses propres forces et faiblesses en fonction des objectifs de narration et des audiences ciblées.

Les outils du documentaire audio

docuemntaire audio : 2 étudiantes de l'Université de Nantes en reportage audio au marché


Pour capturer et produire le son d’un documentaire audio, on utilise notamment :

  • Enregistreurs audio : ces appareils sont utilisĂ©s pour capturer le son sur le terrain. Ils peuvent inclure des enregistreurs portables, des microphones et des accessoires comme des perches, des bonnettes anti-vent et des supports de micro.
  • Logiciels de montage audio : ces programmes permettent aux producteurs de documentaires sonores d’Ă©diter les enregistrements audio, de les mixer et de les traiter pour produire le son final. Les logiciels les plus populaires sont Adobe Audition, Audacity, Pro Tools, Logic Pro et Reaper.
  • Effets sonores : ils peuvent ajouter une ambiance et une immersion Ă  un documentaire sonore. Ils peuvent inclure des sons de la nature, des voix, des sons de rue et de la musique.
  • La Musique peut Ă©galement ajouter de l’Ă©motion et de l’ambiance Ă  un documentaire audio. Les producteurs peuvent utiliser des musiques originales ou des morceaux prĂ©existants pour accompagner leur narration.
  • Voix off : elle peut ĂȘtre utilisĂ©e pour guider l’auditeur Ă  travers l’histoire. Les narrateurs peuvent ĂȘtre des professionnels ou des personnes impliquĂ©es dans l’histoire elle-mĂȘme.
  • Montage et mixage : ils sont les outils essentiels pour crĂ©er un documentaire sonore cohĂ©rent et Ă©quilibrĂ©. Ils permettent de mĂ©langer les diffĂ©rentes sources sonores, d’ajouter des effets sonores et de la musique, et de crĂ©er une expĂ©rience immersive pour l’auditeur.
  • Les Plateformes de diffusion de podcasts comme Apple Podcasts, Spotify et Google Podcasts, ainsi que les plateformes de distribution vidĂ©o comme Vimeo et YouTube, sont des outils importants pour la diffusion du documentaire audio.

Quels sont les différents postes de travail sur un documentaire audio ?

une femme écoute un podcast ou un documentaire audio au casque dans la rue


Voici quelques-uns des postes courants dans la production d’un documentaire audio :

  • RĂ©alisateur : il est en charge de la direction artistique du documentaire et supervise tous les aspects de la production, y compris la recherche, l’Ă©criture du script, l’enregistrement sur le terrain, le montage et le mixage.
  • Producteur : il supervise le budget et l’horaire de production, les aspects administratifs et coordonne les ressources du projet.
  • Journaliste : Le ou les journalistes sont responsables de la recherche, de l’Ă©criture et de la narration du documentaire, ainsi que de la recherche des sources et de la collecte de donnĂ©es.
  • Preneur de son : lui est garant de la qualitĂ© sonore des enregistrements sur le terrain, y compris du choix des Ă©quipements, de la configuration des microphones et de la surveillance des niveaux sonores.
  • Le Monteur : est en charge du montage des enregistrements sur le terrain et de l’assemblage du documentaire. Il s’assure Ă©galement que le documentaire suit une structure cohĂ©rente et qu’il respecte les contraintes de temps et d’espace.
  • Mixeur : c’est lui qui est responsable de la qualitĂ© sonore finale du documentaire, y compris de l’Ă©galisation, la compression, la rĂ©verbĂ©ration et la spatialisation. Il s’assure Ă©galement que les niveaux sonores sont cohĂ©rents et que le documentaire est facilement audible pour les auditeurs.
  • Designer sonore : il crĂ©e des effets sonores et des ambiances afin de rendre le documentaire audio plus immersif et d’amĂ©liorer l’expĂ©rience auditive des auditeurs.

Ca fait du monde, me direz-vous ! Certes, mais ces diffĂ©rents postes de travail peuvent varier en fonction de la taille de l’Ă©quipe de production et de la complexitĂ© du documentaire. Dans le cas d’un documentaire en podcast, il n’est pas rare que le podcasteur assume tous ces rĂŽles Ă  lui seul.

La division du travail s’impose, plus l’entreprise de production est importante. Ainsi les corps de mĂ©tier, les diffĂ©rents postes de travail sont clairement dĂ©terminĂ©s Ă  Radio France. Et les syndicats veillent farouchement Ă  ce que personne ne franchissent les limites de ses attributions.

C’est ce qui garantit que chaque opĂ©ration technique ou artistique est mis en Ɠuvre au mieux et dans les rĂšgles de l’art par une personne hautement qualifiĂ©e. Mais en mĂȘme temps, c’est aussi ce qui freine la crĂ©ativitĂ©, la souplesse et l’agilitĂ© dans ce mode de production.

A l’opposĂ©, le podcasteur est sans doute moins compĂ©tent dans tous ces diffĂ©rents rĂŽles, mais il a pour lui l’agilitĂ© et l’invention du Do it Yourself. VoilĂ  pourquoi il ne doit pas craindre de se lancer et de devenir son propre journaliste, rĂ©alisateur, technicien, designer. Attention quand mĂȘme, tous ces rĂŽles ne doivent pas s’improviser, il faut se donner les moyens de les assumer correctement.

Et le plus souvent cela passe par une bonne formation.

Pour aller plus loin

Envie de vous propulser dans ces mĂ©tiers, comme podcasteur·se ou dans un rĂŽle technique ou artistique dans le domaine de la radio ?

Gagnez beaucoup de temps en acquĂ©rant les compĂ©tences techniques, crĂ©atives et l’expĂ©rience de base. Vous pouvez trouver une formation professionnelle continue dans l’offre de Audio Formations.

Visitez la page de prĂ©sentation et les programmes de toutes ces formations :
https://plansonore.fr/toute-la-formation-continue

Je suis lĂ  pous vous guider. Alors n’hĂ©sitez pas Ă  me contacter :
Bruno de Chénerilles bruno@plansonore.fr

Retour Accueil

La fiction audio a le vent en poupe

fiction audio en podcast policier

​​​​
Un des terrains de prĂ©dilection du podcast est la fiction audio. Nouvelles littĂ©raires, feuilletons policiers tiennent en haleine les auditeurs de podcast amĂ©ricains qui en sont friands. C’est Ă  la fois les feuilletons radiophoniques, mais aussi le livre audio qui ont inspirĂ© ce style de chaines de podcasts.

Vous pouvez aussi Ă©couter cet article :

La fiction audio est un type de narration oĂč une histoire est racontĂ©e uniquement en utilisant des sons et des voix pour crĂ©er une expĂ©rience d’Ă©coute immersive.

Également connue sous le nom de fiction sonore, fiction radiophonique ou encore podcast fiction, la fiction audio utilise des techniques de production sonore pour crĂ©er des environnements sonores et des atmosphĂšres qui permettent aux auditeurs de s’immerger dans l’histoire.

Les histoires peuvent varier en genre et en format, allant des dramatiques radiophoniques classiques aux podcasts de fiction modernes. Les genres courants de la fiction audio incluent la science-fiction, le thriller, l’horreur, le drame et la comĂ©die. Les formats peuvent Ă©galement varier, avec des histoires courtes, des sĂ©ries en plusieurs Ă©pisodes et des sagas Ă©piques.

La fiction audio a connu une augmentation de popularitĂ© ces derniĂšres annĂ©es, en partie grĂące Ă  la montĂ©e en puissance des podcasts et Ă  la facilitĂ© avec laquelle les gens peuvent accĂ©der Ă  ces contenus. Les fans de fiction audio apprĂ©cient souvent l’aspect immersif de cette forme de narration, qui leur permet de se plonger dans une histoire sans avoir besoin de lire ou de regarder quelque chose.

Quels sont les différents formats de fiction audio ?

Il existe plusieurs formats de fiction audio, voici les principaux :

  • Les sĂ©ries : des histoires racontĂ©es en plusieurs Ă©pisodes, qui suivent gĂ©nĂ©ralement un arc narratif sur plusieurs saisons. Les sĂ©ries de fiction audio sont souvent dĂ©coupĂ©es en Ă©pisodes de 20 Ă  60 minutes chacun.
  • Les fictions unitaires : elles sont complĂštes, racontĂ©es en un seul Ă©pisode, qui peuvent durer de quelques minutes Ă  plusieurs heures.
  • Les feuilletons : c’est un peu l’ancĂȘtre des sĂ©ries. En plusieurs Ă©pisodes, diffusĂ©s quotidiennement ou hebdomadairement, les feuilletons ont Ă©tĂ© trĂšs populaires Ă  la radio pendant des dĂ©cennies.
  • Les adaptations : de livres, de films ou de sĂ©ries tĂ©lĂ©visĂ©es en fiction audio. Les adaptations peuvent ĂȘtre des sĂ©ries ou des fictions unitaires.
  • Les audio dramas : ce sont des productions audio avec une distribution complĂšte de voix, d’effets sonores et de musique, qui crĂ©ent un univers sonore immersif pour le public. France Culture a depuis toujours une production fleuve dans ce format qu’elle nomme les dramatiques radio ou le thĂ©Ăątre radiophonique.

Ces formats peuvent ĂȘtre combinĂ©s pour crĂ©er des histoires plus complexes et plus riches en fonction des besoins de la production. La fiction audio offre une grande variĂ©tĂ© de formats qui permettent aux crĂ©ateurs de raconter des histoires de diffĂ©rentes maniĂšres et de toucher diffĂ©rents publics.

Qui produit des fictions audio ?

fiction audio : l'éditeur Actes Sud édite des livres audio

La production d’une fiction audio peut ĂȘtre rĂ©alisĂ©e par une variĂ©tĂ© de personnes et d’organisations. Voici quelques exemples :

  • Les professionnels de l’audio : Des producteurs de podcasts et des professionnels de l’audio peuvent ĂȘtre engagĂ©s pour produire des fictions audio pour des entreprises, des marques ou des particuliers.
  • Les crĂ©ateurs indĂ©pendants : nombreux, ils produisent des fictions audio dans leur temps libre. Ils peuvent crĂ©er des podcasts ou publier leur contenu sur des plateformes telles que SoundCloud ou YouTube.
  • Les studios de production : ils peuvent ĂȘtre spĂ©cialisĂ©s dans la production de fictions audio ou produire une variĂ©tĂ© de contenus audio, y compris des podcasts, des publicitĂ©s et des contenus d’entreprise.
  • Les radios : elles peuvent produire des dramatiques radiophoniques qui sont diffusĂ©es Ă  l’antenne ou qui sont disponibles en podcast. France Culture
  • Les maisons d’Ă©dition : elles peuvent rĂ©aliser des livres audio qui sont en fait des fictions audio, souvent lus par des comĂ©diens.

En fin de compte, toute personne ou organisation ayant les compĂ©tences, les ressources et les connaissances nĂ©cessaires peut produire des fictions audio. Cependant, cela nĂ©cessite souvent une planification minutieuse, des compĂ©tences techniques et crĂ©atives, ainsi qu’un budget pour les acteurs, les Ă©quipements et la post-production.

Quels équipements sont nécessaires pour réaliser une fiction audio ?

Pour réaliser une fiction audio, il est nécessaire de disposer de certains équipements pour enregistrer, éditer et produire le son. Voici quelques équipements de base dont vous aurez besoin :

  • Un microphone : c’est l’Ă©lĂ©ment le plus important pour l’enregistrement de la voix et des sons. Il existe diffĂ©rents types de microphones, mais un microphone dynamique ou un microphone Ă  condensateur est souvent recommandĂ© pour la voix.
  • Un ordinateur : il est nĂ©cessaire pour enregistrer, Ă©diter et mixer le son. Les logiciels de traitement audio tels que Audacity, Adobe Audition ou Logic Pro X sont souvent utilisĂ©s pour cela.
  • Une interface audio : elle permet de connecter le microphone Ă  l’ordinateur et d’amplifier le signal audio. Il existe des interfaces audio USB abordables pour les dĂ©butants.
  • Un casque audio : pour surveiller l’enregistrement et Ă©couter le son pendant la production.
  • Des accessoires d’enregistrement : des supports de microphone, des filtres anti-pop, des Ă©crans acoustiques et des cĂąbles sont Ă©galement nĂ©cessaires.
  • Des bruitages et des musiques sont souvent utilisĂ©s pour ajouter une ambiance Ă  la fiction audio. Il existe de nombreux sites en ligne proposant des bibliothĂšques de sons et de musiques libres de droits.

Il est important de noter que la qualitĂ© du son est essentielle pour une fiction audio rĂ©ussie. Un enregistrement de mauvaise qualitĂ© peut ĂȘtre difficile Ă  Ă©couter et gĂącher l’expĂ©rience pour les auditeurs. Par consĂ©quent, il est recommandĂ© de consacrer du temps et des ressources pour obtenir un son de haute qualitĂ©, professionnel.

Comment Ă©crit-on une fiction audio ?

Fiction audio : Projet Orloff sur France Culture et le podcast Noises


L’Ă©criture d’une fiction audio suit en gĂ©nĂ©ral un processus similaire Ă  l’Ă©criture d’une fiction classique, mais en tenant compte des particularitĂ©s du format audio. Voici quelques Ă©tapes clĂ©s pour Ă©crire une fiction audio :

  • DĂ©finir la trame de l’histoire : Avant de commencer Ă  Ă©crire, il est important de dĂ©finir la trame de l’histoire, y compris les personnages, l’intrigue et le thĂšme gĂ©nĂ©ral.
  • CrĂ©er une structure d’histoire audio : elle doit tenir compte du format audio et de la façon dont les auditeurs Ă©couteront l’histoire. Il est important de garder l’histoire claire, engageante et facile Ă  suivre.
  • Écrire le script : Écrivez un script dĂ©taillĂ© en incluant toutes les indications nĂ©cessaires pour la production audio, telles que les descriptions sonores et les indications de musique et d’ambiance. Les dialogues doivent Ă©galement ĂȘtre bien Ă©crits pour une Ă©coute fluide.
  • RĂ©viser et Ă©diter le script pour vous assurer que l’histoire est cohĂ©rente et que les personnages sont bien dĂ©veloppĂ©s. Essayez de lire le script Ă  voix haute pour vous assurer qu’il est facile Ă  Ă©couter.
  • Ajouter des bruitages et de la musique : pour crĂ©er des ambiances et renforcer l’immersion des auditeurs. Choisissez judicieusement les bruitages et la musique pour correspondre Ă  l’histoire et aux Ă©motions que vous souhaitez transmettre.

Quelques auteurs de fiction audio francophones

Il y a de nombreux auteurs de fiction audio francophones, voici quelques exemples :

  • John Lang : Il est l’auteur de la cĂ©lĂšbre sĂ©rie de fantasy humoristique Le Donjon de Naheulbeuk, qui a dĂ©butĂ© comme une fiction audio avant d’ĂȘtre adaptĂ©e en bande dessinĂ©e et en roman.
  • Benjamin Abitan : Auteur de plusieurs fictions audio pour France Culture et Arte Radio, par exemple La DerniĂšre SĂ©ance.
  • Caryl FĂ©rey : a Ă©crit la sĂ©rie ChĂ©rie Noire, une sĂ©rie de fiction audio adaptĂ©e de ses romans policiers, ainsi que Plus jamais seul, disponibles en podcasts Radio France.
  • Franck Thilliez : Auteur de thrillers trĂšs populaire, dont plusieurs ont Ă©tĂ© adaptĂ©s en fictions audio, comme Hostiles, Cueillette et le prince de feu, 1991 principalement sur France Culture.
  • Mathieu Genelle : est le crĂ©ateur des P’tites Histoires, le podcast des histoires pour les 6-10 ans. Il cumule plus de 11 millions d’Ă©coutes depuis son lancement en juillet 2018

Ces auteurs sont des exemples de la richesse de la fiction audio francophone et de la diversitĂ© des genres qu’elle explore. Ils ont tous apportĂ© leur contribution Ă  l’Ă©volution de la fiction audio en France et dans la Francophonie.

Quelques podcasts de fiction francophones

  • Le Bureau des MystĂšres : Mathias et Charles dĂ©cortiquent les histoires Ă©tranges et d’hier et d’aujourd’hui
  • Fictions audio : par Matthieu Dujardin
  • Tales Audio : le podcast qui s’Ă©coute comme un film
  • Les Chroniques Galactiques : la fiction audio Star Wars
  • L’Agence des Voyages Sonores : toutes les fictions sonores de François TĂ©jipĂ© regroupĂ©es dans un seul flux de podcasts.

Ces podcasts, ces séries sont quelques exemples de la richesse de la fiction audio francophone. Il en existe de nombreux autres qui couvrent différents autres genres, tels que le comique, la fiction érotique, etc.

Pour aller plus loin

Envie de vous lancer ? Vous Ă©crivez dĂ©jĂ  des histoires ? Pourquoi ne pas rĂ©aliser vos podcasts audio ? C’est possible ! Techniquement ce n’est pas si compliquĂ©, ca s’apprend trĂšs vite et il ne vous faut qu’un petit Ă©quipement trĂšs bon marchĂ©.

Mais si vous voulez gagner beaucoup de temps, acquĂ©rir d’emblĂ©e les bonnes mĂ©thodes, les bonnes techniques, vous avez tout intĂ©rĂȘt Ă  gagner en compĂ©tences avec une bonne formation professionnelle continue.

C’est ce que Audio Formations vous propose. Voyez la page de prĂ©sentation de toutes les formations audio : https://plansonore.fr/toute-la-formation-continue

Et n’hĂ©sitez surtout pas Ă  me poser des questions, je suis lĂ  pour vous aider : Bruno de ChĂ©nerilles bruno@plansonore.fr

​Retour ​Etudes de cas Podcasts audio

Retour Accueil

Podcast Mode : la fureur !

podcast natif - podcast mode - lady podcast écoute au casque le podcast Plan Sonore

L'industrie du luxe et de la mode semble s'ĂȘtre ruĂ©e depuis plusieurs annĂ©es sur le podcast. Podcast Mode, deux ​termes qui semblent rimer Ă©normĂ©ment aujourd'hui.

​Pourquoi le podcast fait-il fureur dans le business de la mode et du luxe ?

​Les podcasts explosent sur le web. La voix et le son prennent leur revanche sur la vidéo et la société du spectacle.

La communication orale revient en force. Le phénomène est déjà bien acquis aux Etats Unis où l'écoute des podcasts sur les smartphones est devenue majoritaire en mobilité.
Avec l'arrivée des enceintes intelligentes et des voitures connectées, on prévoit un nouveau boom aux Etats Unis qui sera suivi très vite par un suivant en Europe.

Et Google veut doubler l'écoute mondiale des podcasts en exploitant les smartphones
androïd qui étaient jus que là peu consommateurs de podcasts et en développant le référencement de l'audio par des nouvelles technologies déjà présentes sur le moteur de recherche.

Podcast Mode : un couple explosif !

​Dans ce contexte mondial, l'industrie du luxe et de la mode semble s'être ruée depuis plusieurs années sur le podcast, Ă  commencer ​par la France.

Les marques, les influenceurs, tout le beau monde de la fashion bavarde à qui mieux mieux sur les podcasts. Interviews, stories, chroniques parlent non seulement des produits, mais elles permettent permettent de créer une communauté à l'écoute et de renforcer énormément l'image des marques.

​On pourrait presque labelliser ce terme Podcast Mode â€‹en une catĂ©gorie, un genre de podcast en soi, tant l'engouement est Ă©norme dans l'Ă©cosystĂšme de la mode et du luxe.​​​

En France, c'est le tout premier secteur d'industrie Ă  avoir rĂ©agi au boom du podcast et mĂȘme Ă  l'avoir prĂ©cĂ©dĂ© depuis plusieurs annĂ©es.

Alors oui, le Podcast Mode, ca existe !

​​La mode s​'Ă©coute en podcast

podcast mode - la mode s'écoute en podcast

​E​xtrait de l'article du journal Le Monde - 4 mars 2018

Conseils de styliste, portraits de crĂ©ateurs
 Les podcasts sur l’univers du luxe se multiplient. Une pĂ©dagogie par le son qui cherche Ă  contrebalancer le trop-plein d’images de notre Ă©poque.

​

... Un format propice au storytelling et particuliĂšrement adaptĂ© au monde du luxe : depuis quatre mois artistes et amis de la maison se relaient au micro de 3.55, un podcast inaugurĂ© par Chanel en novembre, Ă  l’occasion de son pop-up store chez Colette (qui a fermĂ© en dĂ©cembre), puis de l’exposition itinĂ©rante « Mademoiselle PrivĂ© », qui s’est terminĂ©e en fĂ©vrier Ă  Hongkong.

Pendant une demi-heure, les invitĂ©s y livrent leurs rĂ©flexions sur la crĂ©ation, leur rapport Ă  l’art ou la musique. Le son plutĂŽt que l’image. Avec ce podcast, la marque de luxe explore une nouvelle maniĂšre de communiquer. Si Chanel est la seule maison Ă  s’ĂȘtre lancĂ©e dans l’aventure, blogueurs, journalistes et mĂ©dias de mode multiplient les initiatives.

Mais Ă  l’instar du Business of Fashion, le journal anglais de mode en ligne, mais Ă©galement de l’édition amĂ©ricaine de Vogue, de l’Institut français de la mode (IFM), ou encore du bureau de tendances Nelly Rodi, les nombreux podcasts amateurs et ceux des journalistes de mode, encore faut-il trouver le bon modĂšle Ă©conomique pour perdurer


​Source : lemonde.fr

​A méditer pour tous les communicants et les marketeurs web !

​Pour vous permettre de dĂ©couvrir cet univers exceptionnel et de faire le point sur la question​, je vous propose une revue de presse ​sur le sujet. Elle regroupe les meilleurs articles parus sur le sujet en 2018 et 2019.

Cette petite revue de presse 2018/2019 vous permettra de comprendre pourquoi et comment, de plonger dans cette frénésie de paroles qui anime le monde de la mode, tout particulièrement en France.

Pour aller plus loin, vous pourrez ensuite lire les articles de fond sur l'importance des podcasts en communication web sur le blog.