Archive

Category Archives for "Chroniques de l’Etat de l’Art"

Afrofuturisme : De Sun Ra à Daft Punk

afrofuturisme : un édifice futuriste au milieu de la savane africaine

En passant par Basquiat, Chic, Fela Kuti, Bibi Tanga & The Selenites, Fatoumata Diawara , Idris Ackamoor & The Pyramids, le P-funk…Mais qu’est ce donc que l’afrofuturisme ? Et puis Daft Punk c’est fini ? Random Memories n’en finit pas de renaître.

Vous pouvez aussi écouter cet article :

Les Origines de l’Afrofuturisme

L’Afrofuturisme est un mouvement artistique et culturel fascinant qui combine des éléments de science-fiction, de fantasy, de la culture africaine et afro-américaine, pour explorer les expériences passées, présentes et futures des personnes de la diaspora africaine.

C’est un moyen de réimaginer l’histoire et l’avenir à travers une lentille africaine, souvent en réponse à des histoires et des visions du futur qui ont traditionnellement minimisé ou ignoré les perspectives africaines et afro-descendantes.

Il trouve ses racines dans les années 1950 et 1960, avec des écrivains de science-fiction comme Samuel R. Delany et Octavia E. Butler. Il s’est ensuite développé dans la musique, en particulier avec le mouvement musical P-Funk de George Clinton.

Dans les différentes pratiques artistiques

La littérature afrofuturiste explore souvent des thèmes tels que la diaspora africaine, la réappropriation de la technologie et l’exploration de mondes futuristes ou alternatifs. Des auteurs comme Nnedi Okorafor et Nalo Hopkinson sont connus pour leurs œuvres afrofuturistes.

La musique joue un rôle central dans ce mouvement. Des artistes comme Sun Ra, Parliament-Funkadelic, et plus récemment, Janelle Monáe, ont incorporé des éléments afrofuturistes dans leur musique, créant des univers sonores uniques.

Les Arts visuels : de nombreux artistes visuels utilisent l’Afrofuturisme comme source d’inspiration. Les œuvres d’artistes comme Jean-Michel Basquiat et Wangechi Mutu intègrent des éléments afrofuturistes dans leurs créations.

Le Cinéma : Des films comme « Black Panther » de Marvel et « Get Out » de Jordan Peele ont exploré des thèmes afrofuturistes, montrant la montée de ce mouvement dans la culture cinématographique.

La Mode : La mode afrofuturiste combine des éléments traditionnels africains et futuristes de science fiction pour créer des styles uniques qui célèbrent la culture noire.

afrofuturisme : un afro-descendant en costume africain avec son smartphone rêve à un monde futur

Les messages de l’Afrofuturisme

Philosophie et identité : L’Afrofuturisme interroge souvent la notion d’identité noire, la résilience, et la réimagination de l’avenir (prospective) pour les communautés afro-diasporiques.

Communauté et impact : L’Afrofuturisme a eu un impact significatif en rassemblant des artistes et des penseurs qui veulent réinventer et réaffirmer la culture noire dans un contexte futuriste.

Notons que l’Afrofuturisme est un mouvement très diversifié, et il existe de nombreuses interprétations et opinions sur ce qu’il représente. Certains le voient comme une célébration de la créativité noire, tandis que d’autres l’utilisent comme un moyen de questionner les systèmes de pouvoir existants.

Des musiciens afrofuturistes ?

Bien que leurs styles musicaux et leurs contributions au mouvement puissent varier, on peut très certainement identifier ces quelques musiciens ou groupes en les associant à l’Afrofutrisme.

Chic : ce groupe dirigé par Nile Rodgers est connu pour sa fusion de la musique disco et du funk. Bien que leur musique soit principalement associée aux années 1970, Nile Rodgers a continué à influencer la musique pop et dance à travers les décennies. Dans un contexte afrofuturiste, leur utilisation de grooves funky et de synthétiseurs peut être considérée comme une expression de l’exploration sonore et de la créativité.
Peut-être l’album le plus afro de Chic : Chic-Ism

Fela Kuti est un légendaire musicien nigérian, a créé le genre musical afrobeat dans les années 70. Sa musique influencée par James Brown est profondément enracinée dans la culture africaine et aborde des thèmes sociaux et politiques. L’Afrofuturisme peut englober sa musique en tant qu’expression de la fierté africaine et de la réflexion sur un avenir meilleur pour le continent.
Un album parmi la très nombreuse discographie : Original Sufferhead (Extended Version) – Fela Anikulapo Kuti & Egypt 80

Idris Ackamoor est un saxophoniste et compositeur contemporain qui fusionne le jazz, le funk et des éléments de musique du monde. Sa musique explore souvent des concepts spirituels et cosmiques, ce qui peut s’inscrire dans le cadre de l’Afrofuturisme en mettant l’accent sur la transcendance et l’ouverture à de nouvelles dimensions de compréhension.
Album récent : Afro Futuristic Dreams – Idris Ackamoor & The Pyramids

Bibi Tanga & The Selenites est un groupe de musique qui intègre divers styles, notamment la funk, la soul, le rock et les influences africaines. Le nom du groupe lui-même, The Selenites, fait référence aux habitants imaginaires de la Lune, un thème qui a des liens avec la science-fiction, un élément central de l’Afrofuturisme. Le groupe incorpore des éléments de science-fiction et d’exploration spatiale dans leur musique et leur esthétique. De plus, leur utilisation de styles musicaux africains et de la diaspora africaine en combinaison avec des genres occidentaux modernes reflète le mélange de tradition et de futurisme qui est au cœur de l’Afrofuturisme.
Album récent : The Same Tree – Bibi Tanga & The Selenites

Fatoumata Diawara est une chanteuse et musicienne malienne dont la musique mélange les traditions musicales africaines avec des éléments contemporains. Elle exprime des messages de paix, d’unité et d’émancipation dans ses chansons, ce qui s’inscrit dans le cadre de l’Afrofuturisme en envisageant un avenir positif pour l’Afrique et sa diaspora.
Album récent : London Ko – Fatoumata Diawara

afrofuturisme : George Clinton sur scène dans un costume délirant d'inspiration africaine

L’univers afrofuturiste de Sun Ra

Le pionnier le plus important de la musique afrofuturiste est le pianiste de jazz, compositeur et chef d’orchestre Sun Ra. Très tôt, dès la fin des années 50, il oriente visuellement et par les paroles, les thèmes de ses compositions et de ses improvisations en créant un univers de science-fiction.

C’est le style et l’esthétique complète de son big band l’Arkhestra, tout particulièrement dans ses concerts, mais aussi sur les pochettes de ses très nombreux disques.

C’est une sorte de saga inventée de toutes pièces, une mythologie dans laquelle cette troupe de musiciens noirs-américains évolue constamment. Une sorte d’utopie interplanétaire dans laquelle les afro-descendants pourraient trouver de nouvelles planètes plus accueillantes que la Terre afin de pouvoir mettre fin au racisme et à la ségrégation raciale qui sévit très fortement au USA.

Sun Ra a été le premier musicien de jazz à jouer sur des synthés, le premier notamment à improviser des solos free sur un Mini-Moog dans les années soixante. Free, blues, synthés et percussions africaines sont les ingrédients emblématiques de sa musique, citée constamment comme une source d’inspiration majeure par une quantité invraisemblable de musiciens et compositeurs jusqu’à notre 21ème siècle.

Space Is The Place, When There Is No Sun, Cosmos, Atlantis, Celestial Love, the Other Side of the Sun, On Jupiter, The Futuristic Sounds Of Sun Ra, Astro Black, the Night of the Purple Moon …. La saga afrofuturiste est omniprésente dans les titres de des albums de Sun Ra.

On peut même considérer que c’est lui qui l’a inventée, il en est le père fondateur.

afrofuturisme : une pochette de disque de Sun Ra

Le refrain de Love in Outer Space :

Sunrise
Love everlasting
Sunrise in outer space
Love for every face

Extrait de l’album The Night of the Purple Moon

Daft Punk, afrofuturiste ?

La réédition en 2023 du dernier album du duo électro Daft Punk met en lumière leurs affinités très certaines avec la musique afro-américaine, funk, disco, p-funk avec la participation importante d’artistes noirs-américains comme Nile Rogers, Pharrel Williams dans leur dernier album.

N’oublions pas que la musique techno a été inventée par des djs et des producteurs afro-américains dans le ghetto noir de Detroit aux USA. C’était à l’origine un mélange de funk, disco et de musique électronique.

Ce mix avec leur musique électronique et leur look futuriste nous fait faire un rapprochement peut-être un peu osé avec l’afrofuturisme. Dans tous les cas d’un point de vue esthétique, ca se défend.

Dernier album de Daft Punk : Random Access Memories (10th Anniversary Edition), ainsi que la nouvelle version Drumless Edition, parue en fin 2023 également. Daft Punk n’en finit pas de mourir et de renaître. Cette re-création, ce dernier remix sans batterie, sans drums, en est la preuve osée, très osée ! Jamais on avait osé faire çà, surtout pour une musique basée sur des rythmiques hyper carrées et dominantes.

afrofuturisme : un musicienafro joue de la guiatre et du synthé en s'inspirant d'une cité futuriste

Conclure ?

Il n’y a pas de raison objective de conclure cet article car on voit que l’afrofuturisme n’est pas prêt de s’éteindre, bien au contraire. Il illuminera sans doute de plus en plus les temps à venir, tant son influence artistique est forte et foisonnante, notamment en Afrique. Et il se répandra à n’en pas douter encore plus dans le monde entier et dans toutes les formes d’art et de création.

Retour Accueil