Martin Adamiec, Voix off pour Arte

voix off arte martin adamiec


Au salon 鈥淓ntendez voir鈥 en mars 2020 脿 Strasbourg, Plan Sonore a rencontr茅 Martin Adamiec, un com茅dien multi-facettes bas茅 en Alsace, pour parler avec lui de son parcours et principalement de son activit茅 de voix off pour la cha卯ne de t茅l茅vision Arte.

Retour Dossier Voix off

鈥 Je m’appelle Martin Adamiec, je suis n茅 en 1952. Naturalis茅 polonais, fran莽ais, 脿 l鈥櫭e de 12 ans. C鈥檈st tr猫s important par rapport 脿 la langue, deux langues, le polonais et le fran莽ais. La langue a toujours 茅t茅, pour moi, la base de tout.

Ancien 茅l猫ve de l鈥茅cole de journalisme de Strasbourg, et surtout acteur et metteur en sc猫ne depuis 35 ans avec la compagnie Articulations. J鈥檈nseigne les pratiques th茅芒trales depuis environ autant de temps, j鈥櫭ヽris et publie beaucoup, et je peins. 芦聽

Vous pouvez aussi 茅couter l’interview int茅grale de Martin Adamiec en podcast audio :

Voix off pour la cha卯ne Arte

聽禄 La voix off, alors je suis un historique par rapport 脿 Arte 脿 Strasbourg, j鈥檃i d茅marr茅 en m锚me temps qu鈥檈ux, sur les enregistrements de voix off, voice over etc. Beaucoup de plaisir 脿 le faire, mais pour moi 莽a allait compl猫tement avec ce que je pratique depuis toujours, c鈥檈st 脿 dire l鈥檕ralit茅. J鈥檃i m锚me os茅 un mot, 脿 savoir essayer d鈥櫭﹒uilibrer 茅criture et orature, pour moi c鈥檈st indispensable j鈥檃i toujours 茅t茅 entre les deux.

Ca passe au d茅part par un casting de voix en g茅n茅ral, et puis par le r茅seau, quelqu鈥檜n qui vous introduit. A partir de l脿 on fait les premi猫res exp茅riences, 莽a s鈥檃ppelle le doublage, c鈥檈st int茅ressant, c鈥檈st un travail en soi.

Il y a des exigences, on est coinc茅 dans une cabine avec un micro, un texte, et il faut 锚tre assez rapidement dans la structure du texte, il faut la respirer. En fait tout le travail consiste 脿 respirer le texte.

Celui qui conduit la s茅ance a aussi sa m茅thode 脿 lui. Il pr茅f猫re tel type de voix, de fa莽on de faire ou d鈥櫭猼re.

Des fois, on a l鈥檌mpression qu鈥檕n n鈥檈st pas bon, parce qu鈥檕n b茅gaie, on n鈥檈st pas dessus. Et 脿 d鈥檃utres moments oui, on l’est et on ne sait pas toujours 脿 quoi 莽a correspond. Parfois on peut arriver tr猫s repos茅 en enregistrement de voix off et au final c鈥檈st une catastrophe. Et d鈥檃utres fois on arrive avec rien, et c鈥檈st tr猫s bon.

C鈥檈st tr猫s 茅trange, parce qu鈥檈ntre ce que nous, nous faisons, et ce que la bande son va dire, il y a un monde. C鈥檈st un autre travail pour celui qui enregistre, il entend autre chose, il est 脿 la recherche d鈥檃utre chose dans notre voix que ce que nous on cherche.

Parfois on fait une prise, et l鈥檈nregistreur veut la refaire car selon lui on est trop comme ci ou comme 莽a. Et on est 茅tonn茅, nous m锚me.

Ou alors on a un d茅faut de langue, des fois on tr茅buche sur un mot dix fois de suite, pourquoi ce mot l脿 ? Il n’y a pas d鈥檈xplication logique, parce qu鈥櫭 une prochaine s茅ance 莽a sera 脿 un autre mot. 芦聽

voix off arte martin adamiec

30 ans d鈥檈xp茅rience en voix off

聽禄 De l鈥檈xp茅rience de 30 ans de voix off, je dirais qu鈥檌l y a trois facteurs qui changent : la qualit茅 du texte qu鈥檕n a 脿 dire, si le texte est ennuyeux, il est ennuyeux. Il n’y a pas grand chose 脿 faire, on peut le magnifier un peu.

Mais si le texte est int茅ressant et qu鈥檕n a 茅t茅 int茅ress茅 lorsqu鈥檕n l鈥檃 travaill茅, on a envie de donner, il n鈥檡 a pas de secret. Entre l鈥檌mage et le texte il y a quelque chose qui se passe, on le sent, c鈥檈st 脿 nous d鈥櫭猼re l脿.

Parfois un texte est un peu maladroit parce qu鈥檌l a 茅t茅 fait en fin de course. Donc on propose de le corriger et des fois c鈥檈st possible, il suffit que le r茅alisateur soit pr茅sent au studio. C鈥檈st en entendant la voix que le r茅alisateur se rend compte qu鈥櫭 un endroit il y a un mot de trop, ou que c鈥檈st r茅p茅titif.

Le troisi猫me 茅l茅ment c鈥檈st l鈥櫭﹒uipe, il faut une 茅quipe. Il faut quelqu鈥檜n qui sait vous diriger. Et puis qu鈥檕n s鈥檃muse, c鈥檈st si on s鈥檃muse que la voix gagne, on se d茅tend et on gagne parfois jusqu鈥櫭 trois tons.

Il y a plein de choses comme 莽a dans la pratique elle-m锚me. C’est ce qui est int茅ressant dans l’enregistrement je trouve, il y a une grande libert茅 finalement. 芦聽

Les contraintes de langue de la voix off

聽禄 Mais il y a des contraintes, il faut le faire dans le temps voulu. Lorsqu鈥檕n a une voix cor茅enne ou chinoise, on n鈥檃 pas de rep猫re, donc il faut en trouver un pour donner un sens fran莽ais. On invente des choses des fois, et 莽a marche, mais il faut que 莽a soit dans le timecode

Quand ce sont des langues latines, on s鈥檡 retrouve bien plus, on a des mots rep猫res, des respirations rep猫res. Finalement les gens respirent en fonction de leur langue, un chinois, un cor茅en ou un russe ne respire pas au m锚me endroit qu鈥檜n fran莽ais ou un italien. Et 莽a on le ressent 脿 force de le faire, on peut l鈥檃nticiper.

Parfois on a des fous rires, je me rappelle d鈥檜n sujet pour Arte qui devait parler du Kilimandjaro, et je devais faire le commentaire. Sur la premi猫re image on voyait le Kilimandjaro avec 茅crit en toutes lettres 鈥 Le Kilimandjaro 鈥, et la premi猫re chose 脿 dire dans le commentaire :
Voici… le Kilimandjaro 鈥.

On 茅tait morts de rire. Chaque fois qu鈥檕n l鈥檃 pu on l鈥檃 rajout茅, m锚me si on ne l鈥檃 pas gard茅, car c鈥櫭﹖ait 脿 mourir de rire. Je pense que celui qui a 茅crit le sujet 茅tait convaincu qu鈥檌l fallait bien insister, mais on avait bien compris. 芦聽

Des contenus passionnants

聽禄 Ce sont toujours des choses passionnantes, il y a des sujets qu鈥檕n d茅couvre. Moi ce qui m鈥檃 plu dans l鈥檈nregistrement c鈥檈st de d茅couvrir des choses que je ne savais pas. Des sujets pointus sur la biologie ou autre chose, 莽a me passionne de toute fa莽on.

D鈥檜n seul coup, il y a un reportage, une enqu锚te qui est extr锚mement int茅ressante. Et l脿 on a envie de convaincre, plus que si on double Hitler ou Ceau葯escu o霉 on ne va pas en faire des tonnes, surtout ne pas le rendre plus beau qu鈥檌l n鈥檈st.

On a une partition qui est tr猫s rigide. Le texte est donn茅, il n鈥檡 a pas 脿 bouger. Un musicien aussi, mais on a une contrainte de temps aussi, tout ce dont je parle l脿 doit se faire dans un temps donn茅. Donc quand on d茅rape ou qu鈥檕n s鈥檃muse 莽a permet d鈥檃ider 脿 la suite, c鈥檈st une fa莽on de garder la voix, la pr茅sence, la respiration. 芦聽

Fatigue en voix off

聽禄 Il faut savoir aussi, qu鈥檜ne voix se fatigue vite. Dans une s茅ance qui dure deux heures, entre le d茅but et la fin il faut faire attention 脿 m茅nager l鈥櫭﹏ergie. Il y鈥檃 pleins de trucs qu鈥檕n apprends en cours de route.

Par exemple en d茅but d鈥檈nregistrement, si il est assez long, il faut faire attention, la voix est plus grave au d茅but avant qu鈥檈lle chauffe. Alors il faut la prendre tout de suite un peu plus haute, afin qu鈥檈lle colle avec la fin de l鈥檈nregistrement.

Je me suis fait pi茅ger une fois, j鈥檃i d没 refaire tout le d茅but car je n鈥檃vais pas la m锚me voix qu鈥櫭 la fin. Apr猫s je l鈥檃i compris, je d茅marre avec un ton au dessus.

Je crois que la qualit茅 de l鈥檈nregistrement va 锚tre la qualit茅 de l鈥櫭﹒uipe, comme dans tout ce qui est artistique, on n鈥檈st pas des dactylos. Tu as quelqu鈥檜n qui est l脿 et tu sens qu鈥檌l t鈥檃ide, qu鈥檌l est pr茅sent. Je crois que c鈥檈st 莽a qui fait beaucoup.

Dans un enregistrement pour Arte, la contrainte c鈥檈st qu鈥檌ls veulent la propret茅 et ce n鈥檈st pas toujours facile. Parce qu鈥檌ls ont un mod猫le id茅ologique et culturel, la voix doit 锚tre sobre la plupart du temps. C鈥檈st pour 莽a que beaucoup de voix qui travaillent pour Arte ne sont pas des voix d鈥acteurs ou de com茅diens.

Ce qui compte c鈥檈st d鈥檃bord la propret茅 de la chose, et l鈥檃cteur a souvent tendance 脿 trop jouer, et il faut 锚tre plus droit. Donc 莽a c鈥檈st une vraie contrainte, il y a une libert茅 qui n鈥檈st pas l脿. 芦聽

Les voix off de documentaires sur Arte

voix off arte

聽禄 Il y a une libert茅 possible dans la cr茅ation radiophonique, qu鈥檌l n鈥檡 a pas dans le documentaire. Dans le travail pour Arte, nous sommes des voix off de documentaire. Parfois on peut pousser plus loin car il y a une 茅motion 脿 traduire. Mais il y a cette forme de neutralit茅, que je trouve parfois dommageable quand j鈥櫭ヽoute moi m锚me, mais c鈥檈st ce qui est demand茅. Et ce qui est demand茅 est parfois ce qui est le plus difficile 脿 obtenir. La contrainte est l脿, elle n鈥檈st pas du contenu elle est du contenant.

Celui qui fait le commentaire va avoir l鈥檈ssentiel du travail 脿 faire, et 脿 l鈥檌nt茅rieur il y a les voix des diff茅rentes personnes interview茅s dans le documentaire. J鈥檃i fait ou l鈥檜n ou l鈥檃utre selon le moment. C鈥檈st encore tr猫s diff茅rent, le commentaire c鈥檈st int茅ressant parce que tu as une continuit茅 脿 trouver sur tout le documentaire. Alors que les personnages 莽a peut 锚tre tr猫s variable

Mais il y a une signature en enregistrement de voix off, une demande de quelque chose, qui peut changer avec le temps. M锚me sur les voix choisies, les voix off que l鈥檕n choisissait il y a 30 ans quand j鈥檃i d茅marr茅, ce ne sont pas tout 脿 fait les m锚mes aujourd’hui. On prend d鈥檃utres types de voix, t茅nor, baryton 鈥

Certains r茅alisateurs demandent et obtiennent le sous-titrage, d鈥檃utres veulent la voix off. Certains veulent que l鈥檕n ait des amorces de la voix, authentiques. Apr猫s c鈥檈st une question de dur茅e, il faut que 莽a tienne et des fois 莽a ne tient pas. 脟a arrive souvent qu鈥檕n change le texte, parce qu鈥檕n se rend compte que c鈥檈st bancal. Sinon on est oblig茅s d鈥檃ller comme un blind茅 pour 锚tre dans le timing, et 莽a casse tout.

Moi qui 茅cris aussi, je ferai les commentaires plus concis, moins bavards. Certains le font bien, les documentaires de la BBC sont souvent tr猫s bons. J鈥檃i des exemples de tr猫s bons documentaires o霉 l鈥檌mage et la voix off ne sont pas juste en train de r茅p茅ter la m锚me chose. La voix off apporte un plus par rapport 脿 l鈥檌mage, qui apporte elle un plus 脿 la voix off. Mais des fois ce n鈥檈st pas le cas, c鈥檈st tr猫s plat. 芦聽

A lire aussi

La voix fran莽aise de Morgan Freeman
Fran莽oise Cadol : la voix fran莽aise de Angelina Jolie


Retour Dossier R茅volution audio web
Retour Accueil