fbpx

La prise de son instrumentale

Comment enregistrer

les voix et les instruments de musique


Formation à distance

La prise de son instrumentale est habituellement le stade le plus négligé dans la production musicale par les musiciens ou les producteurs débutants dans leur home-studio.

Pourtant c'est là que tout commence

et c'est le fondement d'une production musicale maitrisée et réussie 

Pourquoi et Comment ?

Beaucoup de musiciens ou de producteurs pensent qu'il suffit de prendre en main un logiciel de MAO, de suivre un ou plusieurs tutoriels pour pouvoir mettre en chantier une production musicale.


C'est là qu'ils se trompent : la question n'est vraiment pas de commencer par savoir où cliquer, quel menu ouvrir ou quel bouton tourner.
Bien sûr ca viendra, il vous faudra au bout du compte trouver ces réponses et maîtriser votre logiciel.


Mais la question fondamentale est beaucoup plus de se forger une bonne stratégie de production, de trouver la philosophie qui la soutiendra.
Car la production musicale n'est pas qu'une entreprise technique, c'est aussi un art à part entière.

la prise de son c'est comme la pâtisseriepâtisserie
Éditer

on pourrait comparer la prise de son

a la cuisine ...

Tout en bas de l'échelle, Il y a le fast-food et tout en haut la gastronomie. Entre les deux, la cuisine familiale, les petits restaurants. Alors où vous placez-vous en tant que musicien-producteur ? 


Vous ne pouvez certainement pas prétendre vous situer au top, aux 3 étoiles du guide Michelin, n'est ce pas ? Et vous ne voulez certainement pas être classé non plus tout en bas de l'échelle comme un Macdo.


Vous vous situez quelque part entre les deux... On peut affiner un peu ?


Il y a la bonne cuisine familiale qui souvent vous est transmise par votre mère, votre grand-mère. Mais pas toujours … Vous ne croyez pas ? Vous seriez surpris de savoir ce que mangent la plupart d'entre nous à la maison.


Idem pour les restaurants : il y a des bons petits restaurants, mais aussi une grande majorité qui pratiquent allègrement le grand n'importe quoi.


Dans cet entre-deux, les meilleurs s'inspirent des recettes éprouvées des grands chefs et de la tradition des grand-mères aux fourneaux. Ils sont très appréciés par tout le monde.


C'est bien là que vous voulez vous situer, au meilleur niveau possible ? 

Vous avez bien raison, car il en va de la prise de son comme de la cuisine : 

C'est tout un art !

Et que pensez-vous être la pratique la plus importante pour atteindre cet idéal ?

En cuisine, tous les grands chefs vous le diront : choisir le bon produit et ensuite le respecter en mettant en valeur toutes ses qualités, ses arômes.


En prise de son, c'est un peu pareil : c'est avoir un bon instrument ou une bonne voix, une musique qui sonne bien au départ.


Et bien sûr respecter ce matériau précieux : l'enregistrer au mieux, pour pouvoir ensuite redonner, retranscrire la qualité du son, sa qualité musicale. Bref, soigner la prise de son.

Vous avez peut-être déjà une expérience d'enregistrement, de production musicale en home-studio ou au cours de vos répétitions, de vos concerts …


Oui mais voilà, souvent elle n'est pas très positive et je connais très bien les problèmes que vous rencontrez :

  • Vous tâtonnez, vous ne savez pas trop comment faire, quel matériel utiliser ?
  • Vos premiers essais sont terriblement insatisfaisants : le plus souvent la qualité n'est pas au rendez-vous.
  • Alors vous êtes obligé·e de passer un temps fou sur votre logiciel audio pour corriger le son de vos prises de voix et d'instruments.
  • Egalisations, compression, plus vous traitez, plus le son de votre prise devient artificiel.
  • Au mieux, le résultat reste très moyen. Pourtant vous avez passé ( perdu ? ) beaucoup de temps, beaucoup trop de temps ...
  • Et vous ne savez pas comment vous en sortir ? C'est compliqué... très compliqué, n,'est-ce pas ?

Ne croyez surtout pas çà : au fond tout cela est vraiment beaucoup plus simple.

Si simple ... Si vous saviez ...

 “

A la recherche d'un son authentique

Personnellement, j'ai eu la chance de quasiment débuter dans le métier de compositeur, auteur et producteur dans des projets de création radiophonique à France Culture et France Musique. Franchement, je n'en menais pas large car j'étais un total autodidacte en la matière.
Dans ces studios magnifiques, j'ai eu le privilège de travailler avec les meilleursréalisateurs et des ingénieurs du son au top. Dans cette grande maison ronde, on les appelait les grandes oreilles. 
C'était magique ! Alors j'ai ouvert en grand mes yeux et mesoreillespour comprendre, pour apprendre au top de la prise de son.
Pendant toutes ces années, j'ai aussi travaillé comme preneur de son et mixeur au cinéma, en TV, sur des documentaires, puis en vidéo. Dans toutes ces activités, c'était le plus souvent la voix parlée et les sons ambiants, les matériaux sonores que j'enregistrais au quotidien, mais aussi les instruments de musique, les voix et l'électronique.
Oui, j'ai appris sur le tas, pendant des années. Ah si, à ce moment-là , j'avais eu la possibilité d'une formation professionnelle en prise de son, j'aurai gagné beaucoup, beaucoup de temps
Plus tard, on m'a proposé d'enseigner les nouvelles technologies du son et de la musique à l'Université de Strasbourg. Et c'est là qu'il m'a fallu me poser la question : quoi enseigner, quoi transmettre et comment ?
Bruno de Chénerilles
Éditer

Bruno de Chénerilles

La prise de son est la discipline fondamentale à maitriser dans toute forme de réalisation sonore ou musicale.


Et il m'a fallu des dizaines d'années de métier et d'enseignement pour pouvoir en maitriser et transmettre le pourquoi et le comment, l'essentiel en toute simplicité :


  • Le choix du micro

  • Le placement du micro

Comment enregistrer vos instruments et vos voix ?

prise de son du saxophone
Éditer
prise de son table de mixage
Éditer
prise de son basse et guitare

Pour vous épargner tout çà, vous faire gagner beaucoup de temps et vous faire profiter au mieux de mon expérience pour aboutir vos prises de son, je vous propose :


  • Une formation courte, efficace et qui va à l'essentiel pour partir du bon pied et progresser très vite dans la prise de son instrumentale.

  • Le programme est très simple, il couvre tout ce que vous devez savoir à la base pour réussir vos prises.

Qu'allez-vous apprendre ?

Enregistrer correctement les instruments et la voix dans toutes les situations :

  • La Théorie de la prise de son en stéréo, mono, proximité, multi-micros
  • Le Rayonnement des instruments
  • Les Outils de prise de son : micros, interfaces, enregistreurs, smartphones, tablettes

En 11 sessions vidéo et des ressources annexes pour aller plus loin.

Vous pouvez donc la suivre tranquillement chez vous et à votre rythme.


Et tout au long de cette formation en ligne, je reste à votre disposition pour vous accompagner et répondre à vos demandes, vos interrogations, vos suggestions ...


Vous appliquerez, vous pratiquerez, vous vous entrainerez et les résultats vont suivre immédiatement. Vous allez commencer à améliorer, professionnaliser votre pratique et vos productions.



Les autres formations pour le home-studio