Maitrisez les outils audio de base pour vos formations et votre business

 


Bienvenue sur votre page de formation !

L’impact de vos documents multimédia dépend en très grande partie de la qualité sonore de vos messages et de vos contenus.

Jean-Luc Godard, un des maitres du cinéma contemporain accorde une très grande place à la prise de son, au montage et au mixage son de ses films. Sa formule est célèbre :
« le cinéma, c’est 50% d’image et 50% de son, mais les 50% de son sont bien plus importants. »

On pourrait croire que sur le web, cette affirmation perdrait un peu de son sens, mais il n’en est rien.
Bien au contraire la prolifération des images et des vidéos renforce encore l’importance de la qualité sonore.

En effet c’est le plus souvent la voix humaine qui véhicule le mieux les messages, qu’elle soit ou non accompagnée d’images ou de texte. Elle apporte la proximité,la qualité et la puissance à vos messages.

Si vous êtes novice en réalisation audio et que vous avez besoin de documents audio pour votre activité de formation ou de marketing web, vous êtes au bon endroit.

Commentaires parlés de vos slides, podcasts audio, son de vos vidéos de cours et de vente …
la qualité sonore de vos messages parlés est primordiale si vous voulez qu’on vous écoute.

Les conseils qui suivent vous permettront de choisir votre matériel audio et affirmer très rapidement la qualité technique de vos messages audio.

J’y ai ajouté également quelques conseils techniques de première nécessité en vidéo avec des outils très simples

Vous trouverez aussi en conclusion l’accès à une formation gratuite de prise en main d’Audacity qui vous permettra d’avancer un peu plus dans vos réalisations audio.

(Pour retourner au sommaire, utilisez la touche retour )

 

 

Comment enregistrer votre voix : les micros

 

Pour enregistrer facilement et proprement votre voix sur votre ordinateur (présentations, cours, podcasts, commentaires de vidéo), le micro usb est une très bonne solution. Oui, mais quel micro choisir ?

Après avoir fait le tour de la question, écouté et lu les uns et les autres, en bref déblayé le terrain, voici le résultat de mon enquête. Comme d’habitude, je vous épargne les blablas pour aller à l’essentiel.

2 solutions techniques très fiables se dégagent et elles sont utilisées par la très grande majorité des professionnels et des amateurs : les formateurs, les podcasteurs, les youtubeurs, les web-entrepreneurs …

Blue Yeti Studio
un grand classique
179 €

  • Pour :
    qualité du son : irréprochable pour la voix parlée
    pied incorporé : comme vous le voyez le Yéti repose sur ses propres jambes !
    plug and play : vous branchez en usb et ca marche
  • Contre :
    le prix
    plein de réglages peu utiles
    manque de flexibilité : son pied intégré le condamne à être posé sur votre bureau devant vous ou légèrement sur le côté.
    son look est sympathique et rigolo mais ne le rendra pas très discret quand il apparaitra sur une vidéo.

Bird UM1
le favori des youtubeurs
59 €

  • Pour :
    qualité du son
    rapport qualité/prix très attractif
    compatible avec importe quel pied de micro ou bras articulé
    discret, il peut être présent dans votre cadrage vidéo sans gêner
    pas de réglages superflus, rien que le nécessaire
    plug and play
  • Contre :
    pas de support fourni avec le micro

Mais ce seul contre peut être vu comme un pour :
en effet vous pourrez l’adapter à importe quel pied de micro, tripode, pied de table ou bras articulé.
Le bras articulé est d’ailleurs une excellente solution pour : ne pas encombrer votre bureau ou la table de votre studio et positionner le micro exactement là où vous voulez.

Si vous parlez très près du micro, vous rajouterez un filtre anti-pop. Votre configuration micro complète vous coûtera alors entre 80 et 85 € , tout compris. On est quand même là à moins de la moitié du prix d’un Blue Yeti.

Pour conclure

Pour moi aucun doute le Bird UM1 est la meilleure solution, c’est d’ailleurs le chouchou des youtubeurs. Vous pouvez donc faire des économies et vous équiper sans la moindre crainte.

Plus de polyvalence et de mobilité ?

J’aborde maintenant la question mais sous un autre angle, celui d’un micro polyvalent le Rode Smart Lav + , pour enregistrer vos speaks, podcasts, modules de formation et vidéos, que ce soit en intérieur ou en extérieur, avec votre smartphone, votre caméra vidéo ou votre ordi. Cette solution là , le micro-cravate, privilégie la mobilité et la discrétion.

 

Aujourd’hui l’enregistrement audio devient une pratique courante dans beaucoup de métiers autres que ceux de la musique. Formateurs, web-entrepreneurs, vidéastes, youtubeurs … Vous avez tous besoin d’enregistrer votre voix pour vos vidéos de formation ou de vente. Comment obtenir une bonne qualité sans dépenser une fortune ?

4 règles de base de la prise de son

 

Le micro ne fait pas tout, il faut savoir le placer et c’est fondamental.

  • Rapprochez vous de la source sonore :
    placez votre micro à environ 20 cm de votre bouche. Plus près vous risquez de saturer et de déformer le son de votre voix et plus loin elle ne sera pas assez présente.
  • Visez bien la source sonore :
    dirigez le micro vers votre bouche . Cela peut paraitre évident, mais mon expérience de formateur m’a appris que cette consigne n’est pas superflue. En effet les micros sont en général directionnels et si vous ne les pointez pas en direction de votre source, le son sera faible et déformé.
  • Optimisez le niveau d’enregistrement :
    si vous pouvez régler le gain de votre micro, faites un essai pour ajuster au mieux ce niveau. Les sons les plus forts (les crêtes) doivent moduler entre – 5 et 0 db sans saturer. Si vous enregistrez en niveau automatique, votre appareil va chercher ce niveau le plus fort et s’ajuster dessus.
  • Réglez votre voix :
    indépendamment du matériel utilisé, la qualité de votre voix est un facteur très important. Les pros du micro (speakers, radio, télé …) parlent à un niveau sonore constant.
    Le défaut d’élocution le plus courant chez les amateurs : accentuer le début de la phrase et baisser ensuite le niveau. Le rendu sonore est dans ce cas très mauvais : le début de la phrase sature et la suite est très faible. Entrainez-vous et réécoutez-vous.
    Sortez votre voix, ne parlez pas dans votre barbe. A l’inverse, ne criez pas. Vous devez trouver votre ton, expressif et dynamique tout en contrôlant votre niveau d’émission. Là encore : entraînez-vous. Prenez du temps pour çà, enregistrez-vous et réécoutez-vous. Vous ne le regretterez pas !

Si vous observez ces 4 règles de base, vous allez déjà faire un bond en avant considérable. Et c’est très important : votre voix parlée porte un message qui doit être clair et net, compréhensible sans effort, agréable à l’écoute. La qualité technique de l’enregistrement et la qualité de votre élocution (quelqu’en soit le style) sont donc primordiales.

Même en vidéo, c’est le son de votre voix qui contient votre message, pas l’image.

Souvenez-vous de ce que disait Jean-Luc Godard : le cinéma est fait de 50% de son et 50% d’image, mais les 50% de son sont beaucoup plus importants que les 50% d’image !

Quel matériel utiliser ?

Je vais sans doute vous choquer en vous proposant maintenant une solution technique pour enregistrer correctement votre voix parlée et couvrir vos besoins en audio et en vidéo pour un budget de 100 € maximum !

–  » Impossible ! vous diront certains professionnels, impossible !  »

Et bien si, c’est possible ! Comme d’habitude, je vous passe tous les tests successifs, les différentes combinaisons possibles, les commentaires plus ou moins pertinents que vous pouvez trouver ailleurs. Pour vous présenter la solution la plus adaptée, polyvalente, au meilleur rapport qualité/prix et je vous garantis son efficacité.

Encore une fois, lorsque je vous conseille un équipement, mais je ne fais aucune publicité. Faites moi confiance : ma mission est simplement de vous aiguiller vers le meilleur choix pour vous et de vous faire gagner du temps sans faire de périphrases.

Un micro-cravate

Nous partons donc du principe que vous avez besoin d’enregistrer votre voix en audio pour vos cours en ligne, sur votre ordi quelque soit l’application (powerpoint, captivate, presenter, screenflow, etc) ou en tournage pour vos vidéos Youtube ou Facebook (avec votre smartphone ou avec une caméra plus sophistiquée).

La solution la plus adaptée et qui va fonctionner dans tous les cas de figure, à l’intérieur comme en extérieur : un micro-cravate appelé aussi en anglais lavalier. Pourquoi ?

Vous allez pincer votre micro au revers de votre veste ou de votre chemise. Et vous répondez déjà aux 2 premières règles de base : votre micro est à la bonne distance de votre bouche si vous l’accrochez à hauteur de poitrine. Notons que ce type de micro est en général omnidirectionnel, donc il va pointer nécessairement vers votre bouche.

Rode SmartLav+

Mon choix s’est porté sur l’excellent fabricant australien Rode, spécialiste du rapport qualité-prix en matière de micros pro. Et tout particulièrement sur le modèle SmartLav+ , spécialement étudié pour les smartphones. Pourquoi ?

  • Polyvalence :
    vous allez le connecter directement sur la prise casque de votre smartphone et vous voilà prêt à tourner une vidéo de qualité avec l’application appareil photo-video de votre téléphone. Mais de plus, vous allez pouvoir aussi le connecter sur la prise casque de votre macbook si vous enregistrez dans une application audio ou video sur votre ordinateur.
  • Plug-In Power (PIP) :
    attention toutefois, ce micro a besoin d’une petite alimentation normalement fournie par la plupart des entrées micro en mini-jack. Vous devez vérifier dans les spécifications techniques de votre appareil que son entrée micro fournit bien cette alim PiP. Sachez que votre iPhone et votre MacBook sont directement compatibles. Avec les PC, les smartphones androïd et les caméras video, mieux vaut lire attentivement les spécifications techniques pour s’en assurer.
  •  

    Raccord Rode SC3 : la plupart des caméras ou reflex ont aussi une prise micro minijack, elle est un peu différente car elle ne peut pas recevoir d’écouteurs. Il vous faudra rajouter ce petit raccord proposé par Rode.

  • Qualité :
    fabrication soignée comme toujours chez Rode, le son est propre, suffisamment équilibré pour cet usage. Le micro en lui-même ne souffle pas, mais évidemment le résultat est fonction aussi de la qualité de l’entrée micro de votre appareil.
  • Trois tests à écouter :
    Voici 3 prises de son de la même voix parlée dans les mêmes conditions, le son est brut sans traitements.

    puis avec du matériel de studio-pro : un micro Neumann TLM103 (1000 €) + une interface Motu (600 €)

  • Analyse des 3 prises de son :
    évidemment, le son du Neumann est beaucoup plus détaillé, plus rond et plus fin. Mais le SmartLav+ tire son épingle du jeu avec brio : il remplit proprement son office, tout simplement. La différence est beaucoup moins marquée si vous écoutez tout çà sur les petits haut-parleurs de votre ordi, ce qui correspond quand même à 90% des cas d’écoute de vos documents sur internet.
  •  

    En extérieur : si vous voulez enregistrer en plein-air, il vous faut lutter contre le vent, même léger. Le micro est livré avec une petite bonnette de protection. Sans une protection supplémentaire, un vent plus consistant va faire littéralement exploser le son dans les basses fréquences. Si vous envisagez de tourner beaucoup en extérieur, achetez une bonnette à poils plus efficace. Rode vous propose cet accessoire : un jeu de 3 bonnettes, Rode Lav MiniFur .

  • Fil ou sans fil ?
    Vous pourriez être tenté par un système sans fil, plus onéreux et plus compliqué à gérer. Le seul avantage serait de vous offrir plus de mobilité, mais c’est très relatif surtout si vous tournez vos vidéos seul. Vos possibilités de mouvement et de déplacement seront de toute façon très réduite. Vous allez plutôt poser votre smartphone ou votre caméra sur un pied et vous vous placerez devant. Dans ce cas là le sans fil est sans aucune utilité.
  • Rallonge : le cable du SmartLav+ n’est pas très long, mais il suffit pour vous filmer en gros plan et en plan moyen. Si vous voulez vous éloigner plus pour vous filmer plus petit dans un paysage, Rode vous propose  le SC1 : une rallonge de 6m qui vous permet toutes les fantaisies.

Votre Budget

Nous y arrivons car c’était somme toute notre objectif majeur, outre la qualité. Voici les prix :

  • Rode SmartLav+ = 45 €
  • Rode SC3 (raccord caméras) = 11,90 €
  • Rode SC1 (rallonge micro) = 18,90 €
  • Rode Minifur Lav (3 bonnettes anti-vent) = 15,60 €

Total = 91,40 €
Le contrat est rempli, non ?

Bonus :  un autre accessoire peut vous intéresser, le Rode SC6  ( 13,90 € ) qui vous permet de connecter 2 SmartLav+ et donc de faire des interviews. Bien sûr il vous faudra rajouter 45 € pour un 2ème micro.

Un dernier conseil :
Rode livre avec le micro un petit étui pour le ranger. Manipulez avec soin, ces petits cables sont fragiles et aucune réparation n’est évidemment possible tant le micro est petit.

 

Comment contrôler vos sons : les haut-parleurs et les écouteurs

 

Les haut-parleurs retransmettent les sons enregistrés dans l’air. Ce sont des éléments très importants de la chaine acoustique.
Mais comment choisir ses haut-parleurs : pour quel usage ? domestique, nomade, studio ? Pour quelle activité : écoute musicale, monitoring de studio, ateliers ou cours de musique ? Et combien çà coûte ?

  • Non à la pollution sonore !
    Dans toute situation où vous êtes amené à écouter des sons, les haut-parleurs sont l’élément le plus déterminant et le plus souvent on les néglige.
    Par exemple, nous passons tous la plupart de notre temps au travail ou dans nos loisirs devant un écran d’ordinateur. Nous regardons des vidéos, nous écoutons de la musique et la plupart du temps les sons sortent de notre ordinateur par des petits haut-parleurs incorporés dans l’ordinateur.
    Ces petits haut-parleurs sont de piètre qualité, ils ne retranscrivent pas toute la gamma des fréquences sonores. Notamment, ils manquent totalement de basses fréquences. D’où ce son nasillard, désagréable et très fatiguant pour nos oreilles qui massacre en permanence les musiques ou des bandes-son écoutées.
  • Un choix difficile ?
    Que dire alors de situations d’écoute musicale plus importantes : le dernier album des Rolling Stones, votre préféré de Michael Jackson où une symphonie de Beethoven … C’est encore pire ! Vous montez des vidéos, vous voulez réaliser vos documents et vos messages audio ?
    Pour toutes ces situations diverses et variées, il existe des haut-parleurs adaptés, à des prix très différents. Vous avez déjà fait une recherche sur internet : le nombre de marques, de modèles et les écarts de taille, de prix sont hallucinants !
  • Des conseils :
    pour vous aider à choisir les haut-parleurs qu’il vous faut, je vais simplement vous proposer deux solutions testées dans mon travail comme dans mes loisirs et qui correspondent à 2 usages différents et complémentaires. Et je ne vous parlerai pas d’un test effectué en magasin, mais d’une utilisation réelle de plusieurs mois voire plusieurs années.
    Encore une fois, il ne s’agit pas de publicité déguisée : tous mes conseils techniques sont strictement indépendants de tout lien avec une marque ou un fabricant. Je souhaite de manière éthique vous transmettre mon expérience de professionnel de la musique et du son et vous aider dans vos choix.

Une écoute compacte, de qualité suffisante pour la vie courante et les situations professionnelles nomades

 

Une solution très originale pour toutes les écoutes au quotidien et une prouesse technologique : iLoud. Ce haut-parleur stéréo très compact est bien construit, très solide. Il est très puissant, restitue remarquablement les basses fréquences, malgré sa petite taille grâce à un excellent système bass reflex.

  • Ecoutes nomades :
    il en est le partenaire idéal au salon, à la cuisine, en vacances. Il fonctionne 5 à 7 heures en autonomie sur sa batterie rechargeable. Avec son cable mini-jack, vous connectez la sortie audio de votre ordi ou même votre smartphone et c’est parti pour plusieurs heures de teuf dans votre salon ou même dans une plus grande salle.
    Attention à prévenir vos voisins, car cette petite bête en a sous le capot ! C’est aussi un excellent système d’écoute pour votre ordi, surtout si vous écoutez beaucoup de musique.
  • Professionnellement :
    j’utilise ce haut-parleur depuis 2 ans pour tous mes ateliers, cours de musique électronique sur ipads et de rap, stages de formation en présentiel, répétitions et présentations publiques. Génial ! ca assure et ca ne prend pas plus de place dans mon gros sac à dos que 3 ipads. Sa qualité de son, sa robustesse et son autonomie sont de véritables plus.
    Je le recommande à toutes les institutions partenaires avec lesquelles je travaille : écoles, centres socio-culturels, organismes de formation … Incontestablement ce haut-parleur n’a pas de concurrent réel et sérieux dans cette gamme de prix très modéré.
  • Fonctions supplémentaires :
    intelligentes et fort appréciables pour tous les usages. Il peut se connecter sans fil en blue tooth avec votre smartphone ou votre tablette. Une entrée micro ou même guitare (du coup emmenez votre guitare électrique en vacances, les amis !).
  • Une bande passante très honorable : 50 à 20 000 Hz – Dimensions LHP : 25 x 16 x 6 cm – Poids: 1,33 kg – Puissance : 40w (il les fait réellement)
  • Le prix : 249 euros seulement ! Le rapport qualité/prix est époustouflant. Fabricant : IK Multimedia.

 

Une solution plus économique

Si vous estimez que votre budget ne vous permet pas d’investir dans ce haut-parleur, je vous conseille alors de vous diriger plutôt vers une paire de petits haut-parleurs pour ordinateur.

  • Privilégiez les bonnes marques comme JBL, Altec Lansing, Logitech
  • Ces marques proposent des modèles corrects qui peuvent suffire pour de petits travaux audio courants. La gamme de prix se situe entre 80 et 120 € .

Pour conclure, je vous rappelle que mes conseils vous sont toujours donnés dans un esprit d’économie mais sans jamais sacrifier la qualité sonore.

Et n’oubliez surtout pas mon conseil plus général en matière d’équipement : ne vous décidez pas trop vite, prenez votre temps. Pesez le pour et le contre, faites vous un plan d’investissement avec des priorités.
Combien de temps consacrez vous à votre passion du son ou à vos séances, à vos productions plus professionnelles ?

Réfléchissez, consultez et sachez démêler le vrai du faux : les avis dans ce milieu sont souvent très tranchés, mais aussi contradictoires et très souvent non-autorisés.

Dans tous les cas, souvenez vous aussi d’un autre de mes conseils : investissez plutôt dans le hardware audio durable (micros et haut-parleurs) que dans l’informatique (sujette à l’obsolescence programmée). Vous achetez micros et haut-parleurs pour la vie, un ordi pour 4 ou 5 ans en général.

Comment choisir votre casque ou vos écouteurs

Sur le marché vous pouvez trouver quantité de casques, d’écouteurs et à tous les prix. Alors vous êtes perdu(e) ?
Que vous soyez musicien, mélomane, formateur, web-entrepreneur, animateur radio, il existe des modèles pour vous.
Mais comment bien choisir ? Comment ne pas gaspiller votre argent ?

Commençons par nous poser une première question qui peut être va vous surprendre, mais que vous devriez vous poser à chaque fois que vous envisagez un équipement audio :

Avez-vous vraiment besoin d’un casque ou d’écouteurs ?
Comme d’habitude, j’aime bien poser cette question de la nécessité de l’outil technologique. Car vous devez tout d’abord cerner l’usage que vous allez en avoir. C’est cela qui va vous permettre de vous fixer une gamme de prix acceptable pour votre budget, voire même de reconsidérer totalement la nécessité d’un achat.
En effet, il serait idiot par exemple de dépenser 150 € dans un très bon casque, si vous n’en avez pas vraiment une utilité professionnelle fréquente et avérée.
Quelles sont les bonnes raisons de s’équiper d’un casque ou d’écouteurs ?
  • vous voulez pouvoir écouter des sons ou de la musique dans un environnement où vous n’êtes pas seul(e), notamment en mobilité ou à votre domicile, donc vous ne voulez pas gêner les autres.
  • vous avez un home-studio et vous avez besoin d’écouter des pistes enregistrées en jouant, car vous faites de l’enregistrement multipistes.

Je ne vois que ces 2 raisons là. Si vous n’êtes pas dans cette situation, vous n’avez certainement pas besoin de vous équiper d’un casque. Gardez plutôt ce budget pour du matériel plus utile.

Jamais un casque ne remplacera des haut-parleurs
  • L’écoute sur HPs est toujours (à qualité égale) plus confortable, moins fatigante et vous permet de mieux contrôler votre travail sonore.
  • Jamais, au grand jamais, dans les studios pro un ingénieur du son ne mixe une production en écoutant au casque, car l’écoute au casque (même un super casque) est toujours trompeuse.
  • Mais on peut très bien faire du montage au casque et même mixer entièrement un podcast audio avec des petits écouteurs, car dans ce cas le message sonore est très simple : un jingle, une voix qui parle sur un fond sonore et c’est tout le plus souvent.
  • Et tout travail au casque supposera impérativement de le réécouter sur des haut-parleurs pour vérifier qu’on n’a pas été trompé par l’effet casque.
Les Ecouteurs pour smartphones
Si vous en utilisez déjà, ils peuvent vous suffire pour un petit usage podcast avec Audacity, écouter de la musique sur le web … Sinon, ne dépensez que 15 € environ , ça ne vaut pas la peine de dépenser beaucoup plus. Je vous conseille par exemple ces deux modèles :

Sony MDRex 110 : 20 €

Logitech Ultimate 200vi : 20 €

NB : sur ces écouteurs, vous avez généralement un petit micro incorporé pour parler au téléphone. Cela aussi pourrait suffire éventuellement pour faire des podcasts, des vidéos : à tester, car cela dépend du résultat obtenu avec votre smartphone.
Attention ! ils sont loin de se valoir, commencez par tester ceux qui vous ont été vendus avec votre smartphone.
Les Casques bon marché
Si vous n’avez pas un besoin très pro et constant d’un casque, si vous n’aimez pas mettre des écouteurs dans les oreilles (je vous comprends : c’est fatigant et parfois pas adapté à la forme du pavillon de notre oreille), vous pouvez choisir un casque à petit prix aux alentours de 15 €.
Je vous recommande les modèles suivants :

Sony ZX310
20 €

Sennheiser HD201
22 €

Tbone hd200
19 €

Tbone hp66
6 €

Et ce petit casque Tbone à 6 € a une qualité étonnante pour son prix très très bas. C’est un peu une exception.
Les fabricants
Nous allons nous limiter volontairement à 3 marques. Pourquoi ?

Comme pour tout matériel audio, nous évitons les marques exotiques. Au contraire concentrons nous sur les fabricants expérimentés, reconnus pour leur qualité de fabrication. Votre équipement doit vous satisfaire et durer.

  • Sony est un fabricant renommé pour ces excellents casques de studio. Le standard dans tous les studios pro du monde.
  • Sennheiser s’est fait une solide réputation dans le domaine des casques audio, mais pas seulement … Ils sont très réputés aussi pour leurs très bons micros.
  • Audiotechnica est un fabricant qui a moins de bouteille, mais qui est spécialisé dans le matériel audio pro et qui fait de l’excellent matériel avec un rapport qualité/prix très avantageux.
Les Casques à usage plus professionnel ou pour amateur exigeant
Pour les 3 fabricants, j’ai choisi pour vous à chaque fois 3 ou 4 modèles dans 3 gammes de prix :
  • 40-50 € : bon casque, suffisant pour la plupart des travaux
  • 80-100 € : on va gagner là un peu plus de qualité
  • 120-150 € : professionnel, qualité studio
Sennheiser :

HD-205 ou 206
40 à 50 €

HD-280 Pro New
98 €

HD-380 Pro
130 à 150 €

HD-25
148 €

Sony :

MDR-10C
50 à 60 €

MDR-7506
100 à 130 €

MDR-7510
120 à 150 €

Audiotechnica :

ATH-M20 X
55 €

ATH-M30 X
75 €

ATH-M40 X
109 €

ATH-M50 X
150 €

  • Vous pouvez me faire confiance pour tous ces produits, je les ai testé en situation professionnelle. Et comme toujours je n’ai aucun intérêt à vous prescrire tel ou tel appareil ou marque, ce n’est pas du tout mon propos.
  • Mais si vous avez l’occasion de tester et de comparer vous même plusieurs de ces casques en magasin, chez un ami, c’est encore mieux : après tout un casque ou des écouteurs, vous les aurez fréquemment sur vos propres oreilles et il vaut mieux vérifier, lorsque c’est possible, que ça vous convient bien.
  • Et si vous pouvez en tester plusieurs, faites le avec une musique que vous connaissez bien, ou avec un podcast que vous avez réalisé : l’essai n’en sera que plus probant.

 

Comment enregistrer et réaliser entièrement une vidéo sur votre ipad

 

 

Nous faisons là une petite incursion dans la vidéo, tant il est vrai qu’elle domine la communication web. Et il devient de plus en plus difficile de traiter à part audio et vidéo.

Dans cette vidéo, je vous fais la démonstration qu’il est possible de tourner et de monter de A à Z vos vidéos professionnelles sur votre iPad.
Evidemment, autant le tournage sur smartphone est très praticable, autant le montage suppose un écran plus grand, celui d’un iPad.

En partant du principe que vous pouvez utiliser votre pied photo ou de micro existant, les seuls équipements additionnels utilisés sont peu coûteux :

iMovie : l’appli de montage vidéo pour iPad qui ne coûte que 4,99 €
Eclairage : une lampe led et un pied photo compact, environ 25 €
K&M 19712 : un support pour iPad 1, 2 ou 3, selon votre modèle, environ 26 €
Manfrotto : Adaptateur 088 3/8″ – 1/4″ pour pied photo, environ 5€

NB : sans vouloir faire de discrimination, il est avéré que les iphones et ipads ont atteint une qualité de son et vidéo très proche des outils professionnels. On ne peut garantir le même résultat avec les smartphones et tablettes androïd qui sont très nombreux et de qualité très inégale, selon les marques, les modèles et les prix.

 

Comment afficher et enregistrer votre écran d’ipad ou de smartphone sur votre ordinateur

 

par Nicolas Olivier – edmustech.fr

Reflector est une application pour Mac ou PC qui vous permettra la recopie vidéo des écrans de terminaux mobiles. L’application coûte moins de 15 € et fonctionne très simplement avec tous les smartphones et les tablettes ios et androïd…

Solution assez astronomique, je vous propose de découvrir aujourd’hui la recopie vidéo d’un ipad à partir d’un mac.

NB : sur le site de l’éditeur http://www.airsquirrels.com , le fonctionnement sur android et pc est très bien expliqué. Donc pas de soucis si vous êtes sous Windows.

Reflector how to ?

Comme explicité dans l’intro, Reflector est une app aux fonctions multiples. Cet article va donc se limiter à la fonction de recopie vidéo d’un iPad, sur un Mac. D’autres usages seront détaillés dans des billets futurs.

Dans un contexte éducatif, l’intérêt est ici de se dispenser d’une Apple tv ou d’un dongle HDMI pour diffuser directement l’iPad sur l’écran de l’ordinateur, qui serait relié au vidéo-projecteur.
 Voici les conditions requises :

  • Un réseau wifi, avec ou sans internet, on notera que l’on peut créer un réseau wifi indépendant avec un mac (comme avec un pc) comme détaillé ici
  • Un mac
  • Un iPad

Voici la démarche en vidéo :

 

La démarche par étapes
  1. Relier le Mac et l’iPad au même réseau wifi
  2. Lancer Reflector sur le mac
  3. Sur l’iPad, ouvrir le centre de controle (glisser du bas vers le haut)
  4. Dans le centre de controle de l’iPad, toucher Air Play

    5. Toucher le nom de l’ordinateur…et magie !

L’iPad devrait apparaitre à l’écran de l’ordinateur
. L’intérêt pédagogique de la chose est d’une part, en tant qu’enseignant, formateur ou présentateur, de pouvoir se déplacer dans la salle sans fil et d’autre part, pour l’apprenant, de pouvoir diffuser sa tablette sans fil. Dans une classe ou un atelier de formation, on soulignera dès à présent la plus value par rapport à l’Apple TV : pouvoir diffuser plusieurs tablettes en même temps afin justement d’afficher davantage d’éléments.

Nicolas Olivier ?

Nicolas est non seulement professeur de musique, mais aussi un geek total ! La combinaison des 2 personnages en un seul nous donne un résultat énorme ! Et il partage tout çà sur son blog edmustech.fr , non seulement avec la communauté des enseignants connectés, mais potentiellement avec vous tous.

Que vous soyez musicien, formateur, web entrepreneur, blogger, youtubeur, allez tout de suite lui faire un petite visite. Vous y trouverez une mine d’infos, tutos, essais d’applis et de matériel son et de musique, de réflexions pédagogiques nouvelles …
La partie visible de cet iceberg est sur son blog …     http://edmustech.fr

Conclusion et compléments

En suivant ces conseils, vous allez améliorer très vite la qualité sonore de vos vidéos, de vos podcasts et de vos présentations en général.
Votre contenu, vos messages parlés gagneront en lisibilité et donc en impact.

Pour aller plus loin

Si vous voulez aller encore plus loin, je vous conseille de suivre ma formation gratuite de prise en main du logiciel libre d’enregistrement et d’édition audio Audacity. Là aussi cette formation va vous apporter une méthode de travail rigoureuse et vous permettre de gagner encore en qualité audio.

 

 

  • Si vous n’avez aucune connaissance technique en audio
  • Si vous bidouillez déjà mais dans le désordre, à l’arrache
  • Si vous rencontrez des problèmes avec vos sons

C’est tout simplement parce que vous ne connaissez pas la bonne méthode de base !

  • Pour gagner du temps immédiatement
  • Pour améliorer très facilement la qualité de vos réalisations audio
  • Pour éviter les galères et ne plus tourner en rond
  • Que vous soyez formateur, infopreneur, enseignant, web entrepreneur ou étudiant
  • Vous avez besoin de réaliser facilement des podcasts audio, des cours en audio, de raconter vos histoires avec votre voix ou de faire des présentations sonores

Ceci est pour vous !

Une FORMATION GRATUITE :

Prenez en mains Audacity, le logiciel libre d’enregistrement et édition audio
en 30 mn environ,
8 vidéos rapides
+ en cadeau une fiche en pdf pour vous aider à mieux enregistrer votre voix :
Les 7 Règles d’Or de la Prise de Son

Pour accéder gratuitement à cette formation de base, cliquez ci-dessous :

 

Oui, je veux y accéder