Bruno de Chénerilles

    Author Archives: Bruno de Chénerilles

    Formateur-expert Spécialiste des technologies audio, vidéo et multimédia pour le web et la musique. Compositeur, performer, producteur, fondateur de Plan Sonore, Audio Formations et Audiorama, il écrit et crée les contenus du blog, du podcast et des formations.

    Abonnez-vous à notre podcast

    Ecoutez les podcasts de Plan Sonore ! Où que vous soyez, en voiture, dans les transports en commun, au restaurant, en faisant votre jogging … sur votre smartphone, votre tablette ou bien sûr sur votre ordinateur.
    Une manière différente de découvrir rapidement les nouveaux sujets ou de réécouter autrement les articles ou les vidéos du blog.
    Et bientôt des interviews inédits, des reportages audio : la radio de Plan Sonore !

    Lire la suite

    Communication sonore : partager le plaisir et le pouvoir des sons

    communication sonore un bébé joue avec les sons


    Qu’est ce que le principe FEPS ? Il régit la communication sonore selon des principes humanistes de partage qui met en avant l’écoute et le plaisir des sons.


    Retour Dossier Pouvoir de la parole

    Bienvenue sur Plan Sonore !


    Cette vidéo et cet article sont là pour vous permettre de commencer à répondre à une de ces 2 préoccupations en communication sonore, celle qui vous conviendra le mieux :

    • Comment vous pouvez produire facilement vos sons, vos documents audio
    • Comment vous pouvez apprendre facilement la musique en jouant

    – Vous allez me dire : «  Ce sont 2 choses qui n’ont rien à voir »

    A priori vous avez raison, peut être qu’une seule des 2 vous correspond, mais vous allez voir très vite le lien entre les 2.

    • Si vous êtes formateur, infopreneur, musicien-intervenant ou professeur de musique, vous avez besoin dans votre métier de manipuler des SONS. Mais voilà ce n’est pas si facile de réaliser un montage audio de qualité ou même simplement d’enregistrer correctement sa voix.
    • Si vous voulez apprendre la musique ou si au contraire vous l’enseignez, la voie ordinaire vous réserve bien des souffrances : apprendre un instrument et le solfège demande beaucoup de sacrifices et vous savez que beaucoup renoncent très vite à cause de cette approche.

    – Alors vous allez me re-dire : «  Mais Bruno, vraiment ce sont 2 choses qui n’ont rien à voir »

    Et bien si , il y a un point commun, un rapport très important entre ces 2 activités :

    • Réaliser des documents audio
    • Pratiquer la musique
    communication sonore un piano à Manhattan

    Ce point commun, c’est le SON !

    (Lorsque vous)

    • Réalisez des documents audio : vous enregistrez des sons, puis vous les nettoyez, vous les montez, vous les organisez et ensuite vous les communiquez aux autres

    (Lorsque vous)

    • Pratiquez la musique : vous produisez des sons, vous jouez avec eux, vous les organisez et ensuite vous les faites écouter aux autres

    Dans les deux cas, c’est une affaire de SON, de communication sonore !

    Au fond c’est presque la même chose et dans les 2 cas il s’agit d’apprendre à

    Communiquer avec votre audience par les sons

    Partager le plaisir de jouer avec les sons et de les écouter

    Dans les 2 cas, il faut avant tout savoir écouter les sons.Et cette compétence initiale et fondamentale s’apprend. Mais rassurez-vous elle ne s’apprend pas forcément dans la souffrance, dans le labeur, dans le pénible … Pas du tout !

    Ce que je pratique depuis 40 ans et que j’enseigne depuis plus de 20 ans, c’est finalement :

    Le Plaisir des Sons

    • ECOUTER des sons est une activité naturelle, instinctive et qui peut nous procurer beaucoup de PLAISIR
    • FAIRE des sons quels qu’ils soient, les PRODUIRE c’est aussi une activité naturelle, quotidienne, même si nous n’en sommes pas conscients la plupart du temps et elle peut aussi nous procurer beaucoup de PLAISIR.

    Par exemple : la CONVERSATION est une forme de COMMUNICATION SONORE qui repose sur le PLAISIR de

    • Parler et
    • Ecouter

    Il s’agit donc bien du plaisir de PARTAGER des SONS et dans ce cas particulier, ils véhiculent du sens.

    Lorsque je vous parle et que vous m’écoutez, comme dans cette vidéo, nous partageons en fait des sons. Nous sommes en situation de communication sonore. Personnellement, ca me procure beaucoup de plaisir et j’espère qu’à vous aussi.

    Alors Essayez de vous souvenir de votre petite enfance :

    • Est ce que vous avez appris à PARLER dans la douleur, dans la souffrance ?NON !
    • Est ce que vous avez appris à ECOUTER dans la douleur, dans la souffrance ?NON !

    Pourquoi ?

    Parce que le moteur véritable de l’apprentissage c’est le PLAISIR de

    • l’exploration
    • la découverte
    • l’expérimentation

    C’est comme çà que nous avons tous appris à parler et à écouter dans notre toute petite enfance, en fait dès notre naissance, tout naturellement.

    Alors depuis 20 ans, j’enseigne le son, le design sonore et la musique grâce aux nouvelles technologies, mais surtout en appliquant ce principe de communication sonore que j’appelle

    Le principe FEPS :

    • Faire
    • Ecouter

    Et Le P dans cet acronyme est très important, car il est en fait un triple P, 3 P indissociables :

    • Prendre, Partager le Plaisir de Faire et Ecouter , quoi ?
    • des Sons

    Mon principe FEPS c’est :

    Faire, Ecouter, Prendre, Partager le Plaisir des Sons

    Et nous allons rajouter à ces 3 P, un 4ème P qui je le sais va intéresser bon nombre d’entre vous :

    Le Pouvoir des Sons

    Communication sonore - Plan Sonore - Audio formations -votre son a le pouvoir de plaire et de convaincre


    En effet le son est un moyen très puissant de communication, sans doute même le plus puissant, que ce soit par la musique ou par la communication sonore.

    Le principe FEPS c’est donc :

    Faire, Ecouter, Prendre, Partager le Plaisir et le Pouvoir des Sons

    Tout est là et il y a beaucoup de choses à apprendre, à enseigner, à pratiquer et à partager, certes.Mais on est déjà bien loin de :

    • la technique rébarbative, qu’elle soit instrumentale ou logicielle,
    • des exposés techniques inadaptés ou
    • du solfège mal enseigné.

    Tous ces ennuis, ces empêchements, cette souffrance, cette pénibilité,On n’en veut plus ! On n’en veut pas ! Fini ! On écarte !

    C’est la mission de PLAN SONORE :

    • vous aider
    • vous conseiller,
    • vous informer
    • vous accompagner

    dans l’usage des nouvelles technologies du son, de la musique et de la communication sonore.Quelle que soit votre activité : formateur, infopreneur, musicien, prof de musique ou rien de tout çàEn douceur, avec du plaisir, de l’écoute et des sons !

    Selon le principe FEPS ! Souvenez vous des 4 P :

    Faire, Ecouter, Prendre, Partager le Plaisir et le Pouvoir des Sons

    Alors maintenant c’est à vous de jouer :Fouillez dans ce blog. Lisez mes articles. Regardez les vidéos et les images interactives. Ecoutez les podcasts et téléchargez guide, liste etc…

    Et prenez y ce qui vous intéresse, ce qui vous fait avancer dans vos bons usages sonores pour votre communication sonore.

    Tout ce qui est gratuit !

    Et surtout n’hésitez pas à me poser des questions, à commenter, à me faire savoir les sujets que vous aimeriez voir traités ici, à répondre aux questionnaires qui vous seront adressés.

    Et vive la communication sonore !

    Partagez cet article, cette vidéo, likez-la, abonnez-vous à notre page Facebook, à notre chaîne YoutubePour aller plus loin, abonnez-vous dès maintenant à la newsletter de Plan Sonore.Et si vous souhaitez passer à l’action : vous bénéficiez immédiatement de conditions très spéciales pour participer à la formation Comment enregistrer votre voix parlée

    A lire aussi

    4 bonnes raisons de soigner votre audio web
    4 clés pour votre web audio

    4 pièges audio en communication internet


    Retour Dossier Révolution audio web
    Retour Accueil

    Incredibox – Arrangez facilement un groupe vocal

    logo Incredibox


    Pour débuter cette mini-série Apprenez la musique en jouant , je vous propose cette superbe application d’une simplicité enfantine avec de très beaux sons vocaux et de beat-box.
    Tout vous est facilité, vous n’avez plus qu’à écouter attentivement les différentes boucles de sons, les choisir et les assembler comme bon vous semble pour composer et enregistrer votre premier morceau.L’interface est très simple.

    Retour dossier Apprendre la musique


    Faites un petit tour de l’appli pour découvrir les différentes fonctions en cliquant sur les tags de 1 à 7.


    Pour vous donner un avant-goût sonore, cette petite vidéo vous montre une esquisse très rapide sur un des 4 thèmes proposés : Brazil !


    Incredibox est disponible pour iPad, iPhone et ne coûte que 3,99€ !
    Sur le site incredibox.com, vous pouvez utiliser l’appli gratuitement en ligne sur Mac comme sur PC.
    Bien sûr, c’est moins drôle de jouer à la souris que sur l’écran tactile de votre tablette ou de votre smartphone

    incredibox

    Incredibox, ça groove !

    Alors à vous de jouer maintenant ! Commencez tout de suite, vous ne le regretterez pas. Tâtonnez, ouvrez grandes vos oreilles, entraînez-vous sur votre ordi, sur ipad ou iphone et AMUSEZ-VOUS !

    Le terme groove vient de l’expression anglaise in the groove (littéralement « dans le sillon ») signifiant « dans le rythme », « dans la note » dans l’argot des musiciens de jazz. Le terme est utilisé dans la musique populaire noire américaine à partir du XXe siècle. Il désigne tout d’abord un « rythme régulier » puis un « jeu inspiré », un « jeu superbe » (d’où le verbe « groove », « jouer de façon inspirée », « jouer magnifiquement bien ») et enfin un style musical, aux sonorités chaudes et au rythme chaloupé, mêlant funk, dance et soul.

    Wikipédia

    Et voici un podcast audio : je vous y montre quelques subtilités musicales possibles sur Incredibox avec une démo qui vous permettra d’aller plus loin.


    N’hésitez pas à commenter ci-dessous et si vous ne l’avez pas encore fait, inscrivez-vous ci-dessous pour être informé de la suite de la série.

    A lire aussi

    [le solfège] en s’amusant !
    Keezy : sampler sa voix sur ipad
    Figure – le groove facile !
    Animoog, le synthé pour iPad


    Retour Dossier Education Musicale
    Retour Accueil

    Figure – le groove facile !

    logo Figure


    Dans le 2ème épisode de cette mini-série Apprenez la musique en jouant, je vous propose une autre application Figure, tout aussi ludique qui vous permettra de faire vos premiers pas et cette fois d’inventer et de construire très facilement des petits morceaux, des séquences rythmiques et du groove !

    Retour dossier Apprendre la musique


    Dans le 1er épisode, je vous ai présenté l’application Incredibox. J’espère que vous avez pris plaisir à la découvrir et surtout que vous êtes déjà passé à l’action en créant très facilement des arrangements musicaux en combinant les boucles existantes de voix de beat‐box.

    Avec Figure, vous allez pouvoir aller plus loin dans l’invention, mais toujours facilement et en y prenant beaucoup de plaisir.

    Le groove !

    Qu’est ce que c’est, le groove ? Voyons tout d’abord ce qu’en dit Wikipédia :

    Le terme groove vient de l’expression anglaise in the groove (littéralement « dans le sillon ») signifiant « dans le rythme », « dans la note » dans l’argot des musiciens de jazz. Le terme est utilisé dans la musique populaire noire américaine à partir du XXe siècle. Il désigne tout d’abord un « rythme régulier » puis un « jeu inspiré », un « jeu superbe » (d’où le verbe « groove », « jouer de façon inspirée », « jouer magnifiquement bien ») et enfin un style musical, aux sonorités chaudes et au rythme chaloupé, mêlant funk, dance et soul.

    Wikipédia
    le groove

    Vous commencez à comprendre le groove ?
    Je crois, mais c’est surtout en pratiquant que vous allez le trouver.

    Pour commencer, regardez et écoutez ce petit morceau en train de se construire :

    Figure : une section rythmique


    Comme vous avez pu le voir sur la vidéo, la fenêtre principale de Figure propose trois instruments que l’on peut enregistrer et combiner à souhait : une batterie (onglet bleu Drum), d’une Basse (onglet rouge Bass) et d’un

    synthétiseur avec lequel vous pourrez jouer les mélodies (Onglet orange Lead). Chaque instrument dispose de plusieurs types de sonorités. Une fois celles‐ci bien choisies selon votre goût, la musique peut commencer et vous pouvez chercher le groove !

    Les touches bleues (Drum), rouges (Bass) ou jaunes (Lead) peuvent être jouées de trois manières :

    • en laissant appuyés vos doigts, le son joue en boucle
    • en tapant ponctuellement comme sur une batterie ou sur un clavier , ce qui déclenchera les sons ponctuellement.
    • en glissant horizontalement, mais aussi verticalement ou en traçant d’autres formes. Ce dernier mode de jeu permet des effets particulièrement créatifs et inattendus.

    D’autre part, selon les sons choisis et l’endroit où vous appuyez la touche, les sonorités sont différentes.

    Puis vous pouvez enregistrer chacune de vos parties avec le bouton REC situé en haut à gauche de la fenêtre et ainsi composer un morceau en direct.

    Cliquez sur l’image interactive ci‐dessous pour mieux situer les différents paramètres ainsi que d’autres fonctionnalités plus avancées pour aller encore plus loin avec Figure :

    • Pour les débutants, cette approche musicale est facile, ludique, intuitive et très progressive.
    • les musiciens pourront eux aller tout de suite plus loin en modifiant tonalité, rythme, tempo et les sons de Figure sont vraiment top !

    Figure est disponible pour iPad, iPhone, Windows tablettes et phones et c’est GRATUIT !

    Alors n’hésitez pas, vous ne risquez rien à l’essayer. Lancez vous ! Bien sûr vous n’allez pas devenir un compositeur d’un coup de baguette magique, mais vous allez pouvoir goûter aux premiers plaisirs de construire vos premiers petits morceaux, vos premières séquences rythmiques.
    Commencez tout de suite à groover, je vous le garantis, vous allez vous amuser !

    Et voici le podcast audio dans lequel je vous fais une démonstration en sons plus précise pour vous permettre d’avancer sur Figure.


    Restez informé sur la suite de la Mini-série : Apprenez la musique en jouant en vous inscrivant ci-dessous !

    A lire aussi

    [le solfège] en s’amusant !
    Keezy : sampler sa voix sur ipad
    Incredibox – Arrangez facilement un groupe vocal
    Animoog, le synthé pour iPad


    Retour Dossier Education Musicale
    Retour Accueil

    Animoog, le synthé pour iPad

    animoog logo

    Animoog est un magnifique synthé professionnel spécialement conçu pour l’iPad par Moog Music.
    (R)éveillez votre invention musicale avec cet appli hors du commun, que vous soyez un parfait débutant ou un musicien électronique aguerri.

    Retour dossier Apprendre la musique

    animoog  le synthé pour iPad

    Depuis plusieurs années, j’ai testé Animoog en situation pédagogique dans mes ateliers de musique sur iPad. C’est une porte ouverte sur l’invention musicale quelque soit l’âge et le niveau. Tactile, intuitif, facilitateur pour la tonalité et en prise directe avec l’imaginaire pour improviser, composer et jouer en live.

    C’est aussi un vrai Moog, un synthé très pro qui comblera tous les musiciens et ce pour le prix dérisoire de 30 euros environ. Disponible uniquement sur iOs donc sur iPad et accessoirement sur iPhone (mais l’écran est trop petit pour que l’instrument soit aussi maniable que sur un ipad).

    Un instrument très performant


    ▪ le son Moog est légendaire. Il a été implémenté ici dans une bibliothèque de presets organisés comme il se doit en catégories.
    ▪ les musiciens électroniques pourront bien évidemment aussi fabriquer leurs propres sons en partant de zéro comme sur tout synthé analogique.

    mais aussi très innovant :


    ▪ La surface tactile y est particulièrement bien exploitée avec un clavier qui permet non seulement un jeu de clavier classique (notes piquées, accords, clusters), mais aussi des glissandi tout à fait inédits, et très expressifs dans les deux dimensions : horizontale et aussi verticale.
    ▪ un clavier totalement modulable : on peut le réorganiser, l’accorder en supprimant les touches qui ne sont pas dans la gamme, le mode que l’on veut jouer. Cette facilité tonale apporte beaucoup de possibilités expressives inattendues, même aux claviéristes aguerris.

    Cliquez sur les tags ci-dessous pour découvrir quelques unes de ses principales fonctionnalités :

    Musique électronique et éveil musical

    Lorsque j’ai fait l’acquisition d’ Animoog, cette appli superbe, j’ai commencé par l’utiliser moi-même et j’ai été bluffé par ce nouvel instrument électronique. Je n’avais jamais ressenti un tel toucher, une telle proximité avec les sons. Pour moi qui suis un improvisateur multi-instrumentiste et un compositeur électronique, j’y ai trouvé une dimension tactile étonnante, une facilité de jeu exceptionnelle et chose très rare le lien parfait entre geste musical et son électronique.

    Mais je n’avais pas envisagé de mettre l’instrument entre les mains de non-musiciens, d’enfants en situation d’éveil musical. Et puis un jour, je travaillais avec une classe particulièrement dissipée et perturbée par quelques éléments frondeurs (nous connaissons tous ce genre de groupe…). C’était une classe de niveau équivalent au CM1/CM2 dans une école américaine en Floride.

    Pour casser cette ambiance désagréable, je cherchais une carotte afin de calmer les perturbateurs. Je n’arrivais pas à résoudre mon problème. En désespoir de cause, je mis un iPad au bout de la table avec un casque d’écoute. En début de séance, je pointai l’ipad et je désignai une élève particulièrement sage et impliquée.

    Je lui ai montré simplement comment naviguer dans la bibliothèque de sons, lui proposai de choisir un son qui lui plaisait et de nous improviser ensuite une petite musique. Dix minutes après, elle nous joua sur Animoog et à la surprise générale une impro électronique stupéfiante. Elle n’avait jamais fait de musique auparavant !

    (r)Eveillez  votre invention musicale avec Animoog

    Depuis je renouvelle constamment cette expérience incroyable dans tous mes ateliers d’éveil musical et régulièrement ce sont de merveilleuses pépites musicales et sonores qui émergent d’Animoog sous les doigts des enfants. Mon analyse de ce phénomène musical me porte à croire que cet instrument a le pouvoir exceptionnel de connecter directement, sans le filtre de l’apprentissage, l’imaginaire sonore des enfants ou des non-musiciens avec un geste tactile et intuitif.


    Dans cette vidéo, vous avez vu la captation de deux de ces moments musicaux exceptionnels pris sur le vif lors de mes ateliers ouverts dans le quartier défavorisé de la Meinau à Strasbourg. Ces deux enfants ne sont pas musiciens et ils sont issus de familles éloignées de toute culture musicale. Dans les deux cas, je leur ai montré très rapidement Animoog, puis ils ont cherché le son qui leur plaisait au casque pendant quelques minutes pour ensuite jouer directement ces deux superbes improvisations.

    Et voici pour terminer un podcast audio pour vous montrer la réalisation en direct et en son d’un mini-projet musical qui utilise quelques fonctions plus avancées pour vous permettre d’aller un peu plus loin avec Animoog.


    Et maintenant à vous de jouer ! Si vous avez un ipad , n’hésitez pas , si vous ne l’avez pas encore fait, à acheter cet appli exceptionnelle. C’est un véritable instrument de musique, un synthé unique, appelé à devenir légendaire comme tous les Moog.

    Faites un petit tour sur le site Moog Music, vous comprendrez de quoi il s’agit…

    Animoog ne coûte qu’environ 30 €.
    « C’est cher pour une appli ! » me direz-vous ? Certes, mais c’est une bouchée de pain pour un vrai Moog !

    A lire aussi

    [le solfège] en s’amusant !
    Keezy : sampler sa voix sur ipad
    Figure – le groove facile !
    Incredibox – Arrangez facilement un groupe vocal


    Retour Dossier Education Musicale
    Retour Accueil

    Comment améliorer vos enregistrements ?

    Enregistreur audio zoom h4

    Aujourd’hui l’enregistrement audio devient une pratique courante dans beaucoup de métiers autres que ceux de la musique. Formateurs, web-entrepreneurs, vidéastes, youtubeurs … Vous avez tous besoin d’enregistrer votre voix pour vos vidéos de formation ou de vente. Comment améliorer vos enregistrements audio sans dépenser une fortune ?

    Les règles de base

    • Rapprochez vous de la source sonore : placer votre micro à environ 20 cm de votre bouche. Plus près vous risquez de saturer et de déformer le son de votre voix et plus loin elle ne sera pas assez présente. C’est la règle N°1 pour améliorer vos enregistrements.
    • Visez bien la source sonore : diriger le micro vers votre bouche . Cela peut paraitre évident, mais mon expérience de formateur m’a appris que cette consigne n’est pas superflue. En effet les micros sont en général directionnels et si vous ne les pointez pas en direction de votre source, le son sera faible et déformé.
    • Optimisez le niveau d’enregistrement : si vous pouvez régler le gain de votre micro, faites un essai pour ajuster au mieux ce niveau. Les sons les plus forts (les crêtes) doivent moduler entre – 5 et 0 db sans saturer. Si vous enregistrez en niveau automatique, votre appareil va chercher ce niveau le plus fort et s’ajuster dessus.
    • Réglez votre voix : indépendamment du matériel utilisé, pour améliorer vos enregistrements de voix parlée, la qualité de votre voix est un facteur très important. Les pros du micro (speakers, radio, télé …) parlent à un niveau sonore constant.
      Le défaut d’élocution le plus courant chez les amateurs : accentuer le début de la phrase et baisser ensuite le niveau. Le rendu sonore est dans ce cas très mauvais : le début de la phrase sature et la suite est très faible. Entrainez-vous et réécoutez-vous.
      Sortez votre voix, ne parlez pas dans votre barbe. A l’inverse, ne criez pas. Vous devez trouver votre ton, expressif et dynamique tout en contrôlant votre niveau d’émission. Là encore : entraînez-vous. Prenez du temps pour çà, enregistrez-vous et réécoutez-vous. Vous ne le regretterez pas !

    Si vous observez ces 4 règles de base, vous allez déjà faire un bond en avant considérable. Et c’est très important : votre voix parlée porte un message qui doit être clair et net, compréhensible sans effort, agréable à l’écoute. La qualité technique de l’enregistrement et la qualité de votre élocution (quelqu’en soit le style) sont donc primordiales.

    Même en vidéo, c’est le son de votre voix qui contient votre message, pas l’image. Un de nos plus grands cinéastes, Jean-Luc Godard disait que le cinéma est fait de 50% de son et 50% d’image, mais que les 50% de son sont beaucoup plus importants que les 50% d’image !

    Je vais sans doute vous choquer en vous proposant maintenant une solution technique pour améliorer vos enregistrements de voix parlée et couvrir vos besoins en audio et en vidéo pour un budget de 100 € maximum !
    –  » Impossible ! vous diront certains professionnels, impossible ! « 

    Et bien si, c’est possible ! Comme d’habitude, je vous passe tous les tests successifs, les différentes combinaisons possibles, les commentaires plus ou moins pertinents que vous pouvez trouver ailleurs. Pour vous présenter la solution la plus adaptée, polyvalente, au meilleur rapport qualité-prix et je vous garantis son efficacité pour améliorer vos enregistrements

    Quel matériel utiliser pour améliorer vos enregistrements ?

    Encore une fois, lorsque je vous conseille un équipement, je ne fais aucune publicité. Faites moi confiance : ma mission est simplement de vous aiguiller vers le meilleur choix pour vous et de vous faire gagner du temps sans faire de périphrases.

    Un micro-cravate

    Nous partons donc du principe que vous avez besoin d’enregistrer votre voix en audio pour vos cours en ligne, sur votre ordi quelque soit l’application (powerpoint, captivate, presenter, screenflow, etc) ou en tournage pour vos vidéos Youtube ou Facebook (avec votre smartphone, une tablette, un appareil photo hybride ou avec une caméra plus sophistiquée).

    Pour améliorer vos enregistrements, la solution la plus adaptée et qui va fonctionner dans tous les cas de figure, à l’intérieur comme en extérieur : un micro-cravate appelé aussi en anglais lavalier. Pourquoi ?
    Vous allez pincer votre micro au revers de votre veste ou de votre chemise. Et vous répondez déjà aux 2 premières règles de base : votre micro est à la bonne distance de votre bouche si vous l’accrochez à hauteur de poitrine. Notons que ce type de micro est en général omnidirectionnel, donc il va pointer nécessairement vers votre bouche.

    Rode SmartLav+

    améliorer vos enregistrements
    SmartLav+

    Mon choix s’est porté sur l’excellent fabricant australien Rode, spécialiste du rapport qualité-prix en matière de micros pro. Et tout particulièrement sur le modèle SmartLav+ , spécialement étudié pour les smartphones avec lequel vous allez pouvoir améliorer vos enregistrements.

    Pourquoi ?

    • Polyvalence : vous allez le connecter directement sur la prise casque de votre smartphone et vous voilà prêt à tourner une vidéo de qualité avec l’application appareil photo-video de votre téléphone. Mais de plus, vous allez pouvoir aussi le connecter sur la prise casque de votre macbook si vous enregistrez dans une application audio ou video sur votre ordi.
    • Plug-In Power (PIP) : attention toutefois, ce micro a besoin d’une petite alimentation normalement fournie par la plupart des entrées micro en mini-jack. Vous devez vérifier dans les spécifications techniques de votre appareil que son entrée micro fournit bien cette alim PiP. Sachez que votre iPhone et votre MacBook sont directement compatibles. Avec les PC, les smartphones androïd, les appariels photo hybrides et les caméras video, mieux vaut lire attentivement les spécifications techniques pour s’en assurer.
    • Raccord Rode SC3 :

      la plupart des caméras ou reflex ont aussi une prise micro minijack, elle est un peu différente car elle ne peut pas recevoir d’écouteurs. Il vous faudra rajouter ce petit raccord proposé par Rode.
    • Qualité : fabrication soignée comme toujours chez Rode, le son est propre, suffisamment équilibré pour cet usage. Le micro en lui-même ne souffle pas, mais évidemment le résultat est fonction aussi de la qualité de l’entrée micro de votre appareil.
      Vous pouvez donc vraiment améliorer vos enregistrements en utilisant ce micro

    3 tests à écouter

    Les prises de son de la même voix parlée dans les mêmes conditions, le son est brut sans traitements :

    1. avec le SmartLav+ sur un MacbookPro

    2. puis le même micro sur un iPhone 5C

    3. puis avec du matériel de studio-pro : un micro Neumann TLM103 (1000 €) + une interface Motu (600 €)

    Analyse :

    Evidemment, le son du Neumann est beaucoup plus détaillé, plus rond et plus fin. Mais le SMartLav+ tire son épingle du jeu avec brio : il remplit proprement son office, tout simplement.
    La différence est beaucoup moins marquée si vous écoutez tout çà sur les petits haut-parleurs de votre ordi, ce qui correspond quand même à 90% des cas d’écoute de vos documents sur internet.

    En extérieur

    améliorer vos enregistrements
    Rode Lav MiniFur

    Si vous voulez améliorer vos enregistrements en plein-air, il vous faut lutter contre le vent, même léger. Le micro est livré avec une petite bonnette de protection. Sans une protection supplémentaire, un vent plus consistant va faire littéralement exploser le son dans les basses fréquences. Si vous envisagez de tourner beaucoup en extérieur, achetez une bonnette à poils plus efficace. Rode vous propose cet accessoire : un jeu de 3 bonnettes, le Rode Lav MiniFur .

    Fil ou sans fil ?

    Vous pourriez être tenté par un système sans fil, plus onéreux et plus compliqué à gérer. Mais cela va-t-il encore améliorer vos enregistrements ?
    Le seul avantage serait de vous offrir plus de mobilité, mais c’est très relatif surtout si vous tournez vos vidéos seul. Vos possibilités de mouvement et de déplacement seront de toute façon très réduite. Vous allez plutôt poser votre smartphone ou votre caméra sur un pied et vous vous placerez devant. Dans ce cas là le sans fil est sans aucune utilité et il ne pourrait pas améliorer vos enregistrements.

    améliorer vos enregistrements
    Rode SC1

    Une rallonge :
    le cable du SmartLav+ n’est pas très long, mais il suffit pour vous filmer en gros plan et en plan moyen. Si vous voulez vous éloigner plus pour vous filmer plus petit dans un paysage, Rode vous propose  le SC1 : une rallonge de 6m qui vous permet toutes les fantaisies.

    Votre Budget

    Nous y arrivons car c’était somme toute notre objectif majeur, outre la qualité, pour que vous puissiez améliorer vos enregistrements. Voici les prix :

    • Rode SmartLav+ = 45 €
    • Rode SC3 (raccord caméras) = 11,90 €
    • Rode SC1 (rallonge micro) = 18,90 €
    • Rode Minifur Lav (3 bonnettes anti-vent) = 15,60 €

    Total = 91,40 €
    Le contrat est rempli, non ? Moins de 100€ pour immédiatement améliorer vos enregistrements.

    Bonus

    améliorer vos enregistrements

    Un autre accessoire peut vous intéresser, le Rode SC6  ( 13,90 € ) qui vous permet de connecter 2 SmartLav+ et donc de faire des interviews. Bien sûr il vous faudra rajouter 45 € pour un 2ème micro.

    Un dernier conseil :

    Rode livre avec le micro un petit étui pour le ranger. C’est très utile car vous devez le manipuler avec soin, ces petits câbles sont fragiles et aucune réparation n’est évidemment possible tant le micro est petit.

    N’hésitez pas à me poser des questions dans le but d’améliorer vos enregistrements, à alimenter la réflexion dans les commentaires ci-dessous et à partager cet article sur les réseaux sociaux.
    Et si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez tout de suite ma liste gratuite ci-dessous où vous trouverez les Règles d’Or de la Prise de son.


    Retour Créer et réaliser vos podcasts

    Quel microphone choisir ?

    le microphone Neumann TLM103

    Pour améliorer vos prises de son de voix et d'instruments, vous faut-il un microphone différent pour chaque situation ou chaque instrument ?

    Il existe plusieurs sortes de microphones, à des prix très différents … Mais comment faire votre choix ? Vous connaissez sans doute ces questions lancinantes. Je vais vous aider à trouver des réponses et peut être votre solution.

    Commençons notre enquête. Vous êtes musicien, vous avez peut être déjà un microphone dynamique courant du type Shure SM58 ou SM57. Ce type de microphone est idéal sur scène pour le chant (58) et pour repiquer des instruments (57). Ils sont robustes, bon marché.

    Leur bande passante est efficace pour la sonorisation où on cherche généralement un son percutant, plutôt médiums et sans trop de graves, même si la définition est moyenne.

    Mais si vous avez déjà utilisé ce type de microphones chez vous en prise de son studio pour vos maquettes, voire pour l'album que vous êtes en train de concocter patiemment, très vite vous vous êtes rendu compte que le son des prises n'est pas top.

    Et dans votre logiciel vous passez un temps fou à les égaliser, à rajouter des effets ... Et ca ne le fait toujours pas.

    Pourquoi ?

    Il peut y avoir 3 raisons principales :

    • l'acoustique de votre local est insuffisante, ce qui a pour effet de modifier les timbres des instruments joués dans la pièce, de rajouter des résonances indésirables. Dans ce cas, vous pouvez sans doute remédier à cette situation en nettoyant l'acoustique de votre local.
      Vous pouvez trouver  des conseils dans le guide gratuit que nous vous proposons au pied de cette page.
    • le placement de votre microphone est approximatif, peut être même aberrant. Il y a des règles à respecter, chaque instrument rayonne d'une certaine manière. C'est tout un art et c'est là que vous déterminez la qualité sonore de votre prise de son.
      D'ailleurs, je vous propose également une formation à la prise de son instrumentale, car cette dimension est tellement importante, subtile et trop souvent négligée.

    Vous allez travailler sur ces deux facteurs sérieusement, car c'est une nécessité. Et l'amélioration sera conséquente, mais cela ne vous suffira certainement pas.

    • la qualité de votre microphone est la 3ème raison et notre sujet d'aujourd'hui. En effet il est primordial d'avoir une retranscription optimale du son de l'instrument, sans égalisation, sans effets.
      Vous aurez alors une très bonne prise et si toutes vos pistes ont cette qualité, le mixage sera très facile. Le plus souvent une simple mise à plat (niveaux, un peu de panoramiques,  quelques corrections et une réverb pour donner un peu d'espace) permettra déjà de faire sonner très musicalement l'ensemble.

    Alors, quel microphone choisir pour arriver à cette qualité ?

    courbe de réponse d'un microphone

    Seuls des microphones de studio professionnels vous permettront de faire ce bond qualitatif. Il faut être prêt là à faire une dépense non-négligeable et elle doit être considérée comme un investissement durable.

    Mais il ne s'agit pas forcément d'investir 5 à 10 000 euros dans un parc de microphones de studio.
    D'ailleurs, vous n'avez pas cette somme et même si vous l'aviez, il serait très périlleux de faire un tel investissement.

    Et même si vous arriviez à faire les bons choix de micros complémentaires, de directivités et colorations différentes qui vous permettraient de faire face à toutes les situations d'enregistrement... Il est fort probable que vous regretteriez peu après la moitié au moins de votre investissement.

    Ecartons encore la stratégie assez banale qui pourrait vous amener à croire qu'il faut plusieurs micros pour bien enregistrer un instrument. C'est une idée reçue et c'est une légende. Cela vous conduirait sans doute à acheter 3 ou 4 microphones de plus et ce n'est pas en accumulant les capteurs moyens que vous pourrez reconstituer le bon son de l'instrument.

    On en serait assez vite arrivé à dépenser 600 € pour un petit parc de microphones dynamiques bas de gamme qui ne vont rien changer du tout, bien au contraire.

    La solution existe

    Il vaut bien mieux investir dans un très bon microphone, irréprochable et le plus polyvalent possible avec lequel vous allez probablement pouvoir faire 99 % de vos prises de son. Dites vous bien qu'il ne faut pas rater cet investissement car si vous dénichez l'oiseau rare, ce sera ...
    Pour la vie !

    A ce sujet, nos amis Allemands ont eux l'habitude d'acheter un équipement en se disant qu'il vaut mieux dépenser ce qu'il faut une fois pour toutes plutôt que devoir racheter plusieurs fois parce qu'on a lésiné à la dépense en n'achetant pas ce qu'il aurait fallu la première fois. Ils ont même un dicton pour çà, mais je ne saurai plus vous le citer ...

    Et nous ne parlons pas ici de nos voisins parce qu'ils fabriquent les plus belles voitures ... Mais il se trouve que depuis qu'on a commencé à enregistrer des sons, ce sont eux qui ont fabriqué les meilleurs microphones.

    Et c'est encore le cas aujourd'hui ! Mais pour autant je ne vais pas vous conseiller d'acquérir la Rolls des microphones : un Neumann U67 d'occasion à 20 000 € ! Ou bien même un U87 neuf à 3 000 €.

    Non ! Mais tout de même au lieu d'acheter plusieurs Clio, je vous conseillerai plutôt de choisir une Mercedes Benz ...

    Car cet oiseau rare, cet homme à tout faire, ce micro idéal existe dans la famille Neumann : le TLM103. Et je vous rassure, ceci n'est évidemment pas une publicité. J'ai acheté le mien il y a 20 ans et depuis il a assuré 95 % de mes prises de son de voix, d'instruments et autres bidules avec brio, précision et chaleur.

    Pour rien au monde, je n'en changerai et j'espère bien continuer à enregistrer avec lui jusqu'à la fin de ma vie. Le son Neumann à petit prix (1 000 €), c'est avant tout une large capsule, celle là même du grand frère U87, probablement la meilleure capsule au monde.

    microphone Neumann TLM103

    Bien sûr pour tirer son prix vers le bas, le fabricant a supprimé tout le superflu :

    • une seule directivité (cardioïde, c'est à dire directionnelle), mais rassurez vous 99 % des prises en studio se font avec cette directivité
    • pas de filtre, mais avec un son pareil, de cette qualité ... Il n'y a rien à filtrer ! Vous aurez juste à enlever un peu de graves parfois, surtout pour des prises d'hyper proximité, car ces grosses capsules passent très bien les basses fréquences.
    • la suspension indispensable est fort heureusement fournie avec le micro.

    Mais vous verrez comme moi il y a 20 ans, dès l'instant où vous allez connecter ce micro et écouter simplement votre propre voix parlée dans votre casque, vous allez vous dire : " Waou !!! "

    Sérieusement, vous allez pouvoir enregistrer tout ce que vous voulez : les voix, les instruments à vents, à cordes, percussions, basse, contrebasse, piano, des objets sonores .... De plus, la capsule encaisse très bien les forts niveaux comme un ampli guitare ou tout ce qui est percussion.

    Le son est superbe, équilibré, détaillé et précis dans tous les registres, chaleureux même : le son Neumann !

    Les précautions à prendre

    • Placer devant sa membrane très sensible un filtre antipop, surtout pour la voix qui déplace pas mal d'air. Ne dépensez pas pour ce petit accessoire plus de 15 € (au meilleur magasin de musique en ligne d'Europe, suivez mon regard ... c'est d'ailleurs sans doute là que vous aurez aussi le meilleur prix pour le micro ... Ach! Mein Gott ! Ils sont vraiment très forts ...)
    • Et bien sûr ne faites pas tomber cette merveille, même si la construction est hyper consolidée.

    En conclusion

    • Je vous conseille tout d'abord de ne pas vous précipiter.
    • Puis relisez cet article et bien mieux encore lisez le Guide des Microphones (voir ci-dessous).
    • D'une manière plus générale, informez-vous et ne vous précipitez jamais sur une offre alléchante.
    • Abonnez-vous à la page Facebook de Plan Sonore. Likez, commentez, partagez ...
    • Abonnez-vous à la chaine YouTube de Plan  Sonore Likez, commentez, partagez ...
    • Plan Sonore rassemble une communauté de passionnés de musique, de son et de nouvelles technologies et cela a démarré il y a quelques temps déjà. Rejoignez-nous !
    • Et enfin n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter mensuelle et demandez par la même occasion le guide gratuit ci-dessous qui vous intéressera très certainement :

    A lire aussi