3

Comment améliorer vos enregistrements ?

Aujourd’hui l’enregistrement audio devient une pratique courante dans beaucoup de métiers autres que ceux de la musique. Formateurs, web-entrepreneurs, vidéastes, youtubeurs … Vous avez tous besoin d’enregistrer votre voix pour vos vidéos de formation ou de vente. Comment obtenir une bonne qualité sans dépenser une fortune ?

Les règles de base

  • Rapprochez vous de la source sonore : placer votre micro à environ 20 cm de votre bouche. Plus près vous risquez de saturer et de déformer le son de votre voix et plus loin elle ne sera pas assez présente.
  • Visez bien la source sonore : diriger le micro vers votre bouche . Cela peut paraitre évident, mais mon expérience de formateur m’a appris que cette consigne n’est pas superflue. En effet les micros sont en général directionnels et si vous ne les pointez pas en direction de votre source, le son sera faible et déformé.
  • Optimisez le niveau d’enregistrement : si vous pouvez régler le gain de votre micro, faites un essai pour ajuster au mieux ce niveau. Les sons les plus forts (les crêtes) doivent moduler entre – 5 et 0 db sans saturer. Si vous enregistrez en niveau automatique, votre appareil va chercher ce niveau le plus fort et s’ajuster dessus.
  • Réglez votre voix : indépendamment du matériel utilisé, la qualité de votre voix est un facteur très important. Les pros du micro (speakers, radio, télé …) parlent à un niveau sonore constant.
    Le défaut d’élocution le plus courant chez les amateurs : accentuer le début de la phrase et baisser ensuite le niveau. Le rendu sonore est dans ce cas très mauvais : le début de la phrase sature et la suite est très faible. Entrainez-vous et réécoutez-vous.
    Sortez votre voix, ne parlez pas dans votre barbe. A l’inverse, ne criez pas. Vous devez trouver votre ton, expressif et dynamique tout en contrôlant votre niveau d’émission. Là encore : entraînez-vous. Prenez du temps pour çà, enregistrez-vous et réécoutez-vous. Vous ne le regretterez pas !

Si vous observez ces 4 règles de base, vous allez déjà faire un bond en avant considérable. Et c’est très important : votre voix parlée porte un message qui doit être clair et net, compréhensible sans effort, agréable à l’écoute. La qualité technique de l’enregistrement et la qualité de votre élocution (quelqu’en soit le style) sont donc primordiales.
Même en vidéo, c’est le son de votre voix qui contient votre message, pas l’image. Un de nos plus grands cinéastes, Jean-Luc Godard disait que le cinéma est fait de 50% de son et 50% d’image, mais que les 50% de son sont beaucoup plus importants que les 50% d’image !

Quel matériel utiliser ?

Je vais sans doute vous choquer en vous proposant maintenant une solution technique pour enregistrer correctement votre voix parlée et couvrir vos besoins en audio et en vidéo pour un budget de 100 € maximum !
– « Impossible ! vous diront certains professionnels, impossible ! »

Et bien si, c’est possible ! Comme d’habitude, je vous passe tous les tests successifs, les différentes combinaisons possibles, les commentaires plus ou moins pertinents que vous pouvez trouver ailleurs. Pour vous présenter la solution la plus adaptée, polyvalente, au meilleur rapport qualité-prix et je vous garantis son efficacité.

Encore une fois, lorsque je vous conseille un équipement, je ne fais aucune publicité. Faites moi confiance : ma mission est simplement de vous aiguiller vers le meilleur choix pour vous et de vous faire gagner du temps sans faire de périphrases.

Un micro-cravate

Nous partons donc du principe que vous avez besoin d’enregistrer votre voix en audio pour vos cours en ligne, sur votre ordi quelque soit l’application (powerpoint, captivate, presenter, screenflow, etc) ou en tournage pour vos vidéos Youtube ou Facebook (avec votre smartphone ou avec une caméra plus sophistiquée).

La solution la plus adaptée et qui va fonctionner dans tous les cas de figure, à l’intérieur comme en extérieur : un micro-cravate appelé aussi en anglais lavalier. Pourquoi ?
Vous allez pincer votre micro au revers de votre veste ou de votre chemise. Et vous répondez déjà aux 2 premières règles de base : votre micro est à la bonne distance de votre bouche si vous l’accrochez à hauteur de poitrine. Notons que ce type de micro est en général omnidirectionnel, donc il va pointer nécessairement vers votre bouche.

Rode SmartLav+

Mon choix s’est porté sur l’excellent fabricant australien Rode, spécialiste du rapport qualité-prix en matière de micros pro. Et tout particulièrement sur le modèle SmartLav+ , spécialement étudié pour les smartphones. Pourquoi ?

  • Polyvalence : vous allez le connecter directement sur la prise casque de votre smartphone et vous voilà prêt à tourner une vidéo de qualité avec l’application appareil photo-video de votre téléphone. Mais de plus, vous allez pouvoir aussi le connecter sur la prise casque de votre macbook si vous enregistrez dans une application audio ou video sur votre ordi.
  • Plug-In Power (PIP) : attention toutefois, ce micro a besoin d’une petite alimentation normalement fournie par la plupart des entrées micro en mini-jack. Vous devez vérifier dans les spécifications techniques de votre appareil que son entrée micro fournit bien cette alim PiP. Sachez que votre iPhone et votre MacBook sont directement compatibles. Avec les PC, les smartphones androïd et les caméras video, mieux vaut lire attentivement les spécifications techniques pour s’en assurer.
  •  

    Raccord Rode SC3 : la plupart des caméras ou reflex ont aussi une prise micro minijack, elle est un peu différente car elle ne peut pas recevoir d’écouteurs. Il vous faudra rajouter ce petit raccord proposé par Rode.

  • Qualité : fabrication soignée comme toujours chez Rode, le son est propre, suffisamment équilibré pour cet usage. Le micro en lui-même ne souffle pas, mais évidemment le résultat est fonction aussi de la qualité de l’entrée micro de votre appareil.
  • Trois tests à écouter : prises de son de la même voix parlée dans les mêmes conditions, le son est brut sans traitements

    puis avec du matériel de studio-pro : un micro Neumann TLM103 (1000 €) + une interface Motu (600 €)

  • Analyse des 3 prises de son : évidemment, le son du Neumann est beaucoup plus détaillé, plus rond et plus fin. Mais le SMartLav+ tire son épingle du jeu avec brio : il remplit proprement son office, tout simplement. La différence est beaucoup moins marquée si vous écoutez tout çà sur les petits haut-parleurs de votre ordi, ce qui correspond quand même à 90% des cas d’écoute de vos documents sur internet.
  •  

    En extérieur : si vous voulez enregistrer en plain-air, il vous faut lutter contre le vent, même léger. Le micro est livré avec une petite bonnette de protection. Sans une protection supplémentaire, un vent plus consistant va faire littéralement exploser le son dans les basses fréquences. Si vous envisagez de tourner beaucoup en extérieur, achetez une bonnette à poils plus efficace. Rode vous propose cet accessoire : un jeu de 3 bonnettes, Rode Lav MiniFur .

  • Fil ou sans fil ? Vous pourriez être tenté par un système sans fil, plus onéreux et plus compliqué à gérer. Le seul avantage serait de vous offrir plus de mobilité, mais c’est très relatif surtout si vous tournez vos vidéos seul. Vos possibilités de mouvement et de déplacement seront de toute façon très réduite. Vous allez plutôt poser votre smartphone ou votre caméra sur un pied et vous vous placerez devant. Dans ce cas là le sans fil est sans aucune utilité.
  • Rallonge : le cable du SmartLav+ n’est pas très long, mais il suffit pour vous filmer en gros plan et en plan moyen. Si vous voulez vous éloigner plus pour vous filmer plus petit dans un paysage, Rode vous propose  le SC1 : une rallonge de 6m qui vous permet toutes les fantaisies.

Votre Budget

Nous y arrivons car c’était somme toute notre objectif majeur, outre la qualité. Voici les prix :

  • Rode SmartLav+ = 45 €
  • Rode SC3 (raccord caméras) = 11,90 €
  • Rode SC1 (rallonge micro) = 18,90 €
  • Rode Minifur Lav (3 bonnettes anti-vent) = 15,60 €

Total = 91,40 €
Le contrat est rempli, non ?

Bonus :  un autre accessoire peut vous intéresser, le Rode SC6  ( 13,90 € ) qui vous permet de connecter 2 SmartLav+ et donc de faire des interviews. Bien sûr il vous faudra rajouter 45 € pour un 2ème micro.

Un dernier conseil : Rode livre avec le micro un petit étui pour le ranger. Manipulez avec soin, ces petits cables sont fragiles et aucune réparation n’est évidemment possible tant le micro est petit.

N’hésitez pas à me poser des questions, à alimenter la réflexion dans les commentaires ci-dessous et à partager cet article sur les réseaux sociaux.
Et si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez tout de suite ma liste gratuite ci-dessous où vous trouverez les Règles d’Or de la Prise de son.

Bruno de Chénerilles
 

Formateur et expert en Nouvelles Technologies du Son et de la Musique - Fondateur de Plan sonore, Audio Formations et Audiorama - Compositeur, performer et producteur.

Commentez, posez vos questions, contribuez ci-dessous 3 commentaires